DECES : Salsabil Drira épouse Besbes    Tunisie : Le taux d'inflation se replie à 5,8% en juin 2020    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour du 6 juillet à 11H00    Les rendez-vous IJA : la culture en accès libre chaque vendredi au Coworking Space Al Badil    Mise en garde contre une page de recrutements fictifs sur Facebook    Anas Hammadi reconduit à la tête de l'Association des Magistrats Tunisiens    Le directeur de la Zitouna demande à Abbou d'enquêter sur la HAICA    Tunisie : Sept initiatives-projets en faveur des investisseurs    Tribune | Le Covid-19, les énergies renouvelables et nous    Par Amine Ben Gamra : Le défi de l'implémentation des normes IFRS en Tunisie    AMEN BANK élue « Meilleure Banque en Tunisie pour l'année 2020 » par le magazine «Global Finance »    Tribune | Comment l'article 77 de la Constitution réduit l'objet du concept de «sécurité nationale» à celui de «défense nationale» ? (1ère partie)    D'un sport à l'autre : La CAN de rugby, tremplin pour le Mondial    À la rencontre de la lutteuse Marwa Amri : «Aux JO, nous serons jugés sur les résultats»    Devant la difficulté de se projeter : L'ESZ navigue à vue    Le ministère des affaires sociales met en garde contre une fausse page facebook    Séminaire «L'Etat face aux enjeux de la santé et de la protection sociale» : Répondre aux nouveaux défis    Candidats au baccalauréat : N'épargner aucun effort pour franchir le Rubicon    Tunisie: Ennahdha remporte les élections municipales partielles de Hassi El Ferid à Kasserine    Les indiscrétions d'Elyssa    La Tunisie abrite la 2ème édition des jeux électroniques arabes et le Forum arabo-européen de la jeunesse en 2021    Hafedh Makni, chef de l'Orchestre Symphonique de Carthage, à La Presse : «Si nous continuons avec le même système, le navire finira par couler...»    Tunisie: Noureddine taboubi [vidéo]: « il est temps de tirer la sonnette d'alarme »    René Trabelsi : Il y a eu un miracle...je suis revenu de loin    3 morts dans un accident de la route à Monastir    L'OSAE appelle à exclure l'agriculture des conventions internationales dont l'ALECA    Les douaniers inquiets    "Patrimoine culturel et développement durable", thème d'une Journée d'étude au Musée archéologique de Sousse    L'Arabie Saoudite annonce des mesures sanitaires pour le Hadj    Tunisie: Présentant un test négatif au coronavirus à son arrivée, infection d'un rapatrié après une nouvelle analyse    Météo: Prévisions pour lundi 06 juillet 2020    Budget : Baisse des recettes propres de l'Etat de 10%, à fin avril 2020    Football : Programme TV de ce lundi 06 juillet 2020    L'Observatoire de la Souveraineté Alimentaire met son veto contre l'ALECA    Mariages, plages et terrasses :Le Prince de l'été terrassant le Mutant couronné    Amnesty International relaie l'appel au secours    Quand s'élargit le champ du rêve et des possibles !    Un écrivain qui ne cherchait pas à plaire    Les festivals d'été auront et n'auront pas lieu !    Etoile du Sahel : "nous sommes en contacts avancés avec Lemerre" (R.Chrafeddine)    Manel Souissi, Présidente de la fédération tunisienne des cinéclubs: «Les plateformes de cinéma et le streaming : pierre d'achoppement»    Le droit à l'euthanasie au XIXe siècle: «S'accabadoras», les prêtresses de la mort    Football : Programme TV de ce dimanche 05 juillet 2020    Le rappeur Kanye West, candidat à la présidence des USA    20 Saoudiens jugés par contumace en Turquie    La France a un nouveau PM, Jean Castex    Russie, réforme de la Constitution : Vladimir Poutine peut rester au pouvoir jusqu'en 2036    Abdelaziz Kacem - 3 juillet 2013 : Le jour où tout a basculé    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Samir Dilou: «110 recommandations adoptées dans le cadre du mécanisme de l'EPU»
Publié dans TAP le 01 - 06 - 2012


Tweet
Share
TUNIS (TAP) - Le ministre des Droits de l'Homme et de la Justice transitionnelle Samir Dilou, a indiqué que l'équipe de travail chargée de présenter le 2ème rapport de la Tunisie sur le mécanisme de l'Examen périodique universel (EPU) des droits de l'Homme, a approuvé 110 recommandations et renvoyé l'examen de 12 autres.
Les 12 recommandations renvoyées doivent faire l'objet d'un dialogue auquel prendront part des représentants de la société civile et de partis politiques, a ajouté le ministre faisant part du rejet de deux recommandations qui ne sont pas «en harmonie avec la législation et la réalité de la société tunisienne».
S'exprimant, vendredi, au cours d'une conférence de presse tenue au Bardo, pour présenter un rapport sur la participation de la Tunisie à la 13ème session ordinaire du Conseil des droits de l'homme à Genève, M. Dilou a relevé que ce rapport à été présenté en toute «transparence, objectivité et ouverture»; le but étant «de renforcer les droits humains et de les consacrer dans la pratique».
Il a précisé que le rapport final comporte 110 recommandations qui réaffirment l'attachement de la Tunisie aux droits humains et aux libertés fondamentales et à leur consécration dans le texte et dans la pratique.
Il s'agit notamment d'inscrire l'égalité des droits entre les deux sexes dans la Constitution, d'adopter le 3ème Protocole facultatif se rapportant à la Convention relative aux droits de l'enfant (CDE), de promouvoir les droits des personnes handicapées, d'entamer le processus de réforme de la justice et de réparation aux victimes d'atteintes aux droits humains.
Ces droits concernent également la réforme du secteur sécuritaire, la mise en place d'un mécanisme de justice transitionnelle, la garantie de la liberté de presse et d'expression ainsi que des droits économiques, sociaux et culturels.
Les 12 recommandations ajournées font actuellement l'objet d'un dialogue national, a expliqué M. Dilou. Elles concernent l'égalité dans l'héritage, la garde des enfants, le retrait du reste des réserves à la Convention de lutte contre les discriminations à l'égard des femmes et à leur inscription dans la Constitution.
Il s'agit aussi du deuxième Protocole facultatif se rapportant au Pacte international relatif aux droits civils et politiques visant à abolir la peine de mort et de la suppression des législations consacrant une discrimination liée à l'orientation sexuelle.
Les deux recommandations rejetées pour non conformité à la législation tunisienne et à la nature de la société tunisienne concernent la suppression de l'incrimination de diffamation dans la loi tunisienne et de l'homosexualité tel que stipulé dans l'article 230 du code pénal.
Le rapport final de la Tunisie sera adopté lors de la 21ème session du Conseil des droits de l'Homme qui se tiendra du 10 au 28 septembre 2012 à Genève.
La Tunisie est appelée à trancher en acceptant ou en rejetant les recommandations renvoyées pour examen avant la fin du mois de juillet 2012.
Tweet
Share
Précédent Suivant


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.