Kaïs Saïed, Ahmed Chafter, Ezzeddine Chelbi… Les 5 infos de la journée    Fuite de gaz sous la mer suite au sabotage des gazoducs Nord Stream 1 et Nord Stream 2    Fenêtre FIFA : Tous les résultats des matches amicaux    Un nouveau coronavirus découvert chez les chauves-souris russes commence à inquiéter les scientifiques    Match amical à Paris (France) | Tunisie-Brésil 1-5 : Une soirée cauchemardesque    Tunisie – Fin de mission de Lorenzo Fanara ambassadeur d'Italie à Tunis    Mondial 2022 : La vente de billets dans sa dernière phase    Basket / Coupe arabe des clubs (F) : L'ES Cap-Bon battu en demi-finale    Les supporters tunisiens mettent l'ambiance au Parc des Princes pour le match Tunisie - Brésil    Ukraine : La dernière pièce qui manquait pour justifier l'horreur nucléaire    4 ans de prison pour un conseiller à l'ambassade de Tunisie à Londres    Siliana: 430 tonnes de sucre subventionné injectés sur le marché    Kairouan: Des protestataires scandent "Dégage" au gouverneur Mohamed Bourguiba [Vidéo]    Vidéo fuitée des 600 mille dinars : le syndicat envisage des poursuites judiciaires    Tunisie-coronavirus : Nouveau bilan    8 entreprises sur 10 trouvent que le niveau d'information sur les services administratifs digitaux est insuffisant, selon une enquête du CJD    La Fondation Orange Tunisie lance son nouvel appel à projets Villages pour l'année 2022    Un vaisseau de la Nasa a percuté un astéroïde pour le dévier    Auto-Stellantis propose aux travailleurs français une prime de 1 400 euros    Oui, le rôle des médias est aussi d'éduquer !    Le front de Salut national met en garde contre une "explosion sociale"    Tunisie: Journée des startups vertes, le 29 septembre 2022    Tunisie: 11 morts et 332 blessés    Les cinq ministres des Affaires étrangères de l'UMA invités à un sommet à Alger    Zarzis | Migration clandestine : Des «harragas» portés disparus    Majdi Karbai : l'extrême droite italienne évoque un blocus maritime    Les recettes du tourisme font un bond de 86%    Nouri Lajmi : la couverture des législatives sera problématique à cause du mode de scrutin    Tunisie : Seulement 22 % des entreprises sont très satisfaites des services administratifs digitalisés    Antonio Guterres : Les nations Unies seront toujours aux côtés de la Tunisie    Boudriga répond à Saïed : la faillite des entreprises publiques derrière les pénuries    Ligue des Nations: les matches de ce mardi    Hand | Championnat arabe des clubs champions messieurs – Finale : EST-EZZamalek (Cet après-midi à 17h30) : Pronostics interdits !    Billet | Le rêve de toute une vie    BCT : Plus de deux millions de chèques rejetés    Météo en Tunisie : Pluies orageuses    «Gadha» (seconde vie) de Anis Lassoued dans les salles : Vous avez demandé la vie ? Mettez le paquet !    Rétrospective Abbas Kiarostami : A la découverte des œuvres du maitre du cinéma iranien    Tunisie-Bourse : Le marché entame la semaine dans le vert    Décès de Qaradawi, Kaïs Saïed, syndicat sécuritaire… Les 5 infos de la journée    Une délégation de la BERD en Tunisie    L'extrême droite victorieuse en Italie - En Tunisie, les enjeux semblent échapper au pouvoir    Les Tunisiens Qui Sont-Ils ? D'où Viennent-Ils ? Les Révélations De La Génétique    Le Goethe-Institut présente l'exposition «Mirath : Music» : Le patrimoine culturel comme une entité vivante    Nouveau souffle à la Maison du roman : Des rêves, des projets et un bel envol !    Un dispositif sécuritaire draconien pour la fermeture des locaux d'un syndicat de police    La liberté d'expression en Tunisie selon Dilem    Film Gadeha , Une seconde vie d'Anis Lassoued : Un film immersion dans la pré-adolescence    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Importantes opportunités d'investissement en matière de valorisation des déchets organiques
Publié dans TAP le 05 - 05 - 2010

TUNIS, 5 mai 2010 (TAP) - Le domaine de la valorisation des déchets organiques en Tunisie regorge d'importantes opportunités d'investissement et de création de projets, a indiqué M. Nadhir Hamada, ministre de l'Environnement et du Développement durable.
Intervenant au cours d'une table ronde sur "la valorisation des déchets organiques", organisée, mercredi, à Tunis, à l'initiative de l'Agence nationale de gestion des déchets (Anged), le ministre a évoqué les principaux résultats d'une étude menée par son département dans ce domaine.
Il ressort de cette étude l'existence de plusieurs opportunités de recyclage des déchets organiques, notamment pour la production d'énergie et la fertilisation des terrains agricoles, de manière à réduire la quantité des déchets organiques ensevelis et à diversifier les sources d'énergie de substitution.
Le ministre a indiqué que cette étude a permis d'élaborer une carte des sites devant abriter les unités de gestion des déchets (biodigesteur) dans tout le pays et de connaître la quantité de déchets organiques produite par an.
Ces quantités sont estimées annuellement à 7 millions de tonnes tandis que les quantités de déchets recyclables sont de l'ordre de 2,3 millions de tonnes, dont les déchets municipaux verts, les déchets de marché, la boue des stations d'épuration de l'ONAS, les déchets des industries alimentaires, les déchets d'élevage du bétail et la fiente de volaille.
L'étude révèle également que les besoins en matières organiques sont de l'ordre de 9 millions de tonnes en Tunisie.
La capacité de production d'engrais organiques est de l'ordre de 50 000 tonnes par an en Tunisie, capacité pouvant atteindre 1 million de tonnes si toutes les conditions de collecte et de recyclage sont réunies.
Il convient de souligner que plusieurs études montrent que la valorisation des déchets offre d'importantes opportunités en matière de production d'électricité et d'énergie géothermique.
La Tunisie produit annuellement 2 millions de tonnes de déchets domestiques et similaires dont 68 pc de déchets organiques recyclables en gaz de méthane d'une capacité de l'ordre de 0,4 Tonne équivalent pétrole (TEP). Le reste, soit 32 pc, peut être exploité dans la valorisation énergétique à l'instar des déchets de plastique, papier, tissu et bois.
Dans cette perspective, les parties concernées se sont orientées vers l'exploitation du méthane dans la production d'électricité au niveau des décharges contrôlées au lieu de le transformer en dioxyde de carbone.
Il y a lieu de souligner qu'un projet pilote de valorisation énergétique est en cours de réalisation au niveau de la décharge contrôlée de Djbel Chekir pour la production de l'ordre de 8 méga watts d'électricité.
Les études sont actuellement en cours afin de généraliser cette expérience à près de 17 décharges contrôlées vers fin 2010.
Un programme pilote a été élaboré pour la mise en place à Sfax d'unités de gestion intégrée de la margine (biodigesteurs) qui permettra de produire l'équivalent de 6 mégawatts d'électricité par heure.
Un autre programme est en cours d'élaboration en vue de généraliser l'expérience de production de l'électricité à partir de la boue des stations dépuration de l'ONAS estimée à environ 175 mille mètres cubes par an.
Il y a lieu de souligner que cette expérience de valorisation de ce produit au sein de la station d'assainissement de Chotrana (gouvernorat de l'Ariana) a permis de couvrir 35 pc des besoins de la station en électricité. Cette expérience sera généralisée sur 22 stations d'assainissement au cours des 11 et 12 plans de développement.
Les fientes de volailles, estimées à environ 600 mille tonnes, permettront de produire 215 Gigawatts par heure d'énergie électrique par an.
M. Hamada, a rappelé que son département a oeuvré à consolider les mécanismes législatifs, organisationnels et financiers, en vue d'inciter le secteur privé à investir dans les systèmes de gestion des déchets recyclables.
Il a rappelé que le secteur du recyclage et de valorisation a permis de réduire le volume des importations tunisiennes de quelques matières premières et d'exporter d'importantes quantités de produits très demandés sur les marchés mondiaux.
Le ministre a rappelé que la Tunisie exporte 7000 tonnes de produits plastiques sur un total de 15 000 tonnes collectées chaque année dans le cadre du programme "Ecolef".
Le système national de collecte et de valorisation des huiles de graissage a permis de couvrir de 25 à 30 pc des besoins en ce produit. Le système de valorisation de reprise et de recyclage des batteries a permis de couvrir 1800 tonnes par an des besoins du marché local en plombs utilisés pour la fabrication de nouvelles batteries.
Le ministre a indiqué que la démarche adoptée actuellement est l'exploitation des nouvelles technologies en vue de valoriser davantage les déchets organiques dans le domaine agricole et énergétique, ce qui permettra de consolider les programmes d'économie d'énergie.
Les interventions présentées au cours de cette table ronde se sont articulées autour de plusieurs thèmes relatifs notamment aux "perspectives d'investissement dans le domaine de la valorisation énergétique des déchets", "la valorisation de la boue produite par les stations d'épuration", "les incitations financières et le cadre législatif de valorisation des déchets" et "les opportunités de financements dans le cadre de la coopération internationale".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.