Tunisie Télécom accompagne la Tunis Fashion Week    Omicron, diplomatie, déficit budgétaire… Les 5 infos de la journée    Football : Où regarder Dortmund – Bayern et Roma – Inter ce samedi ?    Infos bourse – Le titre Essoukna baisse considérablement    Tourisme | Le réseau français « Selectour » tient son 11ème congrès en Tunisie    Importantes précisions du ministère de l'enseignement supérieur concernant le pass vaccinal    Ce dimanche, accès gratuit aux musées, monuments et sites historiques    Des chiffres alarmants des violences faites aux femmes    Tunisie : Malek Ezzahi plusieurs recrutements des personnes handicapées dans la fonction publique    Coupe Arabe : Qatar s'offre Oman dans une fin de match à suspense    Le ministre de l'Economie : Le Tunisien consomme plus que ses capacités    Coupe Arabe : le Bahreïn et l'Irak se neutralisent    Médenine: Fermeture de 8 classes à cause du Covid-19    L'ancien patron de l'athlétisme mondial, le Sénégalais Lamine Diack n'est plus    Tunisie/Maroc à l'UA : Un communiqué sous le sceau de la langue de bois, énigmatique et qui disparaît vite [Photos]    Samir Saïed appelle les jeunes à s'engager dans l'entreprenariat au lieu de la Fonction publique    Effraction de la porte d'entrée de la cellule régionale du PDL à Sidi Bouzid [vidéo]    Les Gouverneurs des Banques centrales de la Tunisie, du Maroc et de l'Egypte insistent sur l'importance de la coordination entre la politique monétaire et budgétaire    Macron dans le Golfe : De très gros chèques et une sacrée revanche sur Biden    Astrolabe : Naviguer en toute confiance vers des horizons professionnels    Aux Galerie « XYZ » et TGM Gallery : La Grenade exposée sous toutes ses coutures et l'Ecole de Tunis haute en couleurs    NEWS: Mounir Rached affine son effectif    Coupe arabe de la FIFA 2021-Syrie-Tunisie (Ce soir, 20h00): Gagner pour se projeter...    Hatem Mliki commente le changement de la date anniversaire de la Révolution [Audio]    Hichem Ajbouni : Si Kaïs Saïed réussit, je me retire de la politique !    COMAR — inauguration du village Marathon à Tunis: Tout est fin prêt    Témoignage : Le patient industriel tunisien en mort cérébrale !    Nouveau variant Omicron: La course contre la montre    La grève des cheminots se poursuit: Quand le train sifflera-t-il de nouveau?    Programme de la Cinémathèque Tunisienne du 29 novembre au 5 décembre: La Palestine à travers ses cinéastes    Des catamarans ''fabriqués en Tunisie'' interdits d'export, par la Tunisie    Pour célébrer la fête de la Révolution et au lieu du 14 janvier: Kaïs Saïed décrète le 17 décembre jour férié    Dialogues éphémères: Variations grecques sur la prière pour la pluie    Taboubi présente ses excuses à Bouden    Le PDL accuse les instituts de sondage de tromperie : le patron d'Emrhod réagit    Tunisie : Marché festif au village artisanal d'Ezzahra    Tunisie-Covid : Deux décès et 198 contaminations    Tunisie : Baisse du déficit budgétaire à fin septembre    Tunisie : Ouverture de la 22ème édition des Journées Théâtrales de Carthage ce samedi    New York : Le siège de l'ONU fermé après qu'un homme armé ait été aperçu à l'extérieur    Libye : VIDEO: Scènes de liesse populaire après la réhabilitation de Seif El Islam aux élections    Tunisie : Vers la restauration, la numérisation et de la revalorisation de la cinémathèque de Gammarth    L'Omicron était déjà présent en Europe avant la cascade de restrictions visant l'Afrique?    La Tunisie cherchait à acheter jusqu'à 175 000 tonnes de blé tendre    Première mondiale de la pièce de théâtre "l-Medea" de Sulayman Al-Bassam aux JTC 2021    Space X : Elon Musk menace ses salariés de fermeture    Coronavirus : Première déclaration du PDG de Pfizer concernant ''Omicron''    Ghazi Moalla : Trois personnalités sont les favoris pour l'élection présidentielle libyenne    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le Saxophoniste italien Stefano Di Battista, au festival Tabarka Jazz
Publié dans TAP le 07 - 08 - 2010

TABARKA, 7 août 2010 (TAP)- Fougueux et brillant, le saxophoniste italien Stefano Di Battista a animé vendredi soir, 6 aoot, la première soirée du festival Tabarka Jazz, réduit cette année à sa plus simple expression: deux soirées seulement inscrites dans le cadre du Festival international de Tabarka (27 juillet-17 août).
La deuxième soirée de ce mini-festival est programmée pour le 7 août avec le vibraphoniste et chanteur américain Roy Ayers.
Une consolation pour les amateurs du jazz: Stefano Di Battista a su gagner l'admiration du public de la basilique de Tabarka, en présentant un concert de haute facture et en dédiant au public présent des morceaux de jazz et du blues, d'une beauté exceptionnelle, puisés dans le répertoire des grandes figures du jazz américain, à l'instar de Dizzy Gillepsie, le célèbre compositeur de Night in Tunisia, et Charlie Parker.
C'est durant son enfance dans les environs de Rome que Stefano Di Battista s'initie à la musique, dans un orchestre de quartier composé majoritairement de cuivres.
Ayant débuté le saxophone à l'âge de treize ans, il s'intéresse au jazz par le biais de disques d'Art Pepper et de Cannonball Adderley, deux musiciens qui resteront des influences durables.
Il suit une formation académique avant de commencer à ''faire le métier''dans la variété. La rencontre avec Massimo Urbani (1957-1993), saxophoniste alto italien marqué par le feu parkérien, joue également un rôle déterminant dans son ambition à devenir un musicien de jazz.
Alors qu'il demeure l'un des musiciens les plus actifs en Europe, l'année 2003 voit la parution d'un album très ambitieux, '' Round About Roma '', hommage de Stefano Di Battista à sa ville natale orchestré pour cordes et dirigé par l'arrangeur américain Vince Mendoza, qui rappelle l'attachement du saxophoniste aux compositeurs de musiques de film italiens et à la tradition lyrique de son pays natal.
Un an plus tard, à l'approche du cinquantenaire de la disparition de Charlie Parker, c'est le saxophoniste alto le plus influent de l'histoire du jazz qu'il célèbre, en disque et sur scène, en rejouant les thèmes les plus fameux du répertoire de Bird.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.