Signature d'un accord entre Syphax Airlines et TUI Russia pour le transport de 50.000 touristes depuis la Russie vers la Tunisie    Ounaies : Il ne faut pas prendre négativement la séance du Congrès US à propos de la Tunisie    Ministre du Tourisme-fête du Mouled: Le festival sera un événement d'envergure internationale    Amel Moussa dénonce la cyberviolence exercée à l'encontre des femmes    Bir Bouregba: Taoufik Charfeddine se rend au siège de l'unité spéciale de la Garde nationale    Mohamed Ali Boughdiri : Il ne faut pas avoir peur du retour de la dictature en Tunisie    Classement WTA : Ons Jabeur se hisse à la 8ème place mondiale    Foot Tunisien – le Bilan de nos expatriés    Samir Dilou : Je rêve d'un parti politique composé de jeunes et présidé par une femme    Yassine Ayari exprime son entière solidarité avec Moncef Marzouki et Ahmed Nejib Chebbi    Tennis – Classement ATP : Malek Jaziri 297e mondial    Foot Européen – Programme TV des matches de lundi (HT)    Le certificat de vaccination bientôt obligatoire pour accéder à certains espaces ?    Accès gratuit aux monuments historiques à l'occasion de la fête du Mouled    Dr Reinincke à la tête du German Orient Institute    Bilan - Covid-19 : 133 nouveaux cas et trois décès le 16 octobre    Le ministère du commerce lance un programme de contrôle du secteur des fruits et légumes    Commerce : Hausse de 50% des infractions économiques relevées au mois de septembre 2021    Tunisie : Augmentation, en septembre, du prix de la production du poulet de chair    Signature d'une convention de partenariat entre Fipa Tunisia et Novation City    Sfax-Campagne d'information [VIDEO] : L'équipe de Kais Saied passe à l'action    Reprise de la ligne Tunis-Tozeur-Tunis    Deux fonctionnaires de la délégation régionale de l'Education placés en détention    26% des convoqués se sont présentés aux centres de vaccination, le 16 octobre    Reprise de la distribution de l'huile végétale subventionnée à partir du 19 octobre    Montpellier – Lens : Où regarder le match en direct et live streaming ?    QNB participe à la campagne de sensibilisation à l'importance du dépistage précoce pour prévenir le cancer du sein    Riadh Zghal - Tunisie: Où va le processus de la transition démocratique ?    Octobre rose : Campagne de sensibilisation sur le dépistage précoce du cancer du sein à Sidi Bouzid    Ons Jabeur s'incline face à Paula Badosa Gibert    Lyon vs Monaco : Où regarder le match en direct et live streaming ?    Concours "Aux cœurs des mots" : aucun officiel Tunisien ne s'est manifesté pour recevoir le prix !    La Télévision nationale ne transmettra pas les rencontres de la première journée du championnat    Moncef Marzouki confond Khaled Mechaal et Ismaïl Haniyeh!    GB : Un député britannique poignardé à mort dans une église. La piste terroriste n'est pas écartée    Les membres du Grand Jury des JCC    Par Abdelaziz Gatri : Thomas Sankhara, ou l'Afrique assassinée    Soirée Astronomique à la Cité des Sciences à Tunis sous le thème des Exoplanètes    Gordon Gray: Kais Said n'apprécie pas le principe de la séparation des pouvoirs    Tunisie : Entrée gratuite aux musées et sites historiques vendredi 15 octobre    Accès gratuit aux musées, sites et monuments historiques à cette date    Liban : 3 morts et 20 blessés dans une manifestation à Beyrouth    Exposition "La Syncope Du Mérou" de Belhassen Handous à Central Tunis    Francophonie : Le Vieux port de Bizerte accueille le concert littéraire "Lectures croisées autour de la mer"    Secousse sismique à Gabès    Des hauts gradés de la marine d'Europe et d'Afrique en conclave à Tunis    Le chef de l'Etat assiste à l'éloge funèbre des militaires décédés dans le crash de leur hélicoptère    Jendouba-Bousalem-Béja sur le front de la plaque africaine : ça bouge ! explication    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Tunisie : Les hics des médias mis à nu par l'UNESCO
Publié dans Tekiano le 20 - 09 - 2012

L'Unesco a organisé, mercredi, à Tunis, un séminaire pour présenter une étude d'évaluation sur l'évolution des organes de presse et de communication en Tunisie, depuis la révolution du 14 janvier 2011.
Ce séminaire s'est tenu en présence de représentants de cette organisation et de plusieurs experts tunisiens et étrangers dans le domaine de l'information et de la communication, ainsi que des journalistes.
Garanties constitutionnelles
Cette étude s'articule autour de cinq catégories d'indicateurs. Le premier indicateur porte sur l'évaluation du cadre constitutionnel et juridique de la liberté d'expression et de la contribution de celle-ci dans la consolidation du pluralisme et de la diversité dans les organes de presse et de communication. L'étude souligne, à cet égard, la nécessité d'avoir des garanties constitutionnelles permettant d'assurer le droit à la liberté d'expression et le droit à l'accès à l'information, conformément aux dispositions du droit international. Elle évoque également la problématique de la nomination des responsables des organes de presse publics et l'absence d'une instance régulatrice indépendante relative au secteur audiovisuel.
Le deuxième indicateur se penche sur le degré de pluralisme et de diversité au sein des médias, ainsi que la question du financement du secteur de l'information et la transparence de la propriété. Le texte évoque le progrès réalisé en Tunisie notamment au niveau des autorisations délivrées aux nouvelles stations radiophoniques et télévisées. Il enregistre également l'augmentation du nombre des journaux indépendants, mais il met en exergue les défis économiques inhérents à cette situation, à cause de l'absence d'une réforme des systèmes de distribution de la publicité publique et des journaux dans les kiosques.
Pas de système d'autorégulation
Le troisième indicateur met l'accent sur l'effort déployé par les médias en tant que plateforme de débat démocratique. Le texte fait remarquer que la plupart des Tunisiens sont satisfaits du rendement de ces médias, mais, relève une certaine carence au niveau des réformes structurelles ayant trait aux radios publiques en vue de consacrer leur indépendance par rapport au gouvernement. Le texte souligne aussi l'absence d'un système d'auto- régulation dans le secteur des organes de presse et de la communication, ainsi que l'absence de mécanismes relatifs au traitement des doléances du public. La question de la sécurité des journalistes a été également soulevée.
Le quatrième indicateur porte sur la réglementation relative à la formation continue et à l'enseignement supérieur dans le domaine de la presse. Le texte souligne le rôle central assumé par l'institut de presse et des sciences de l'information (IPSI) dans la formation des journalistes, ainsi que celui du Centre africain pour le perfectionnement des journalistes et des communicateurs (CAPJC).
Annulation de la censure
Le cinquième indicateur est axé sur les questions de l'infrastructure et des technologies de l'information et de la communication, mettant l'accent sur la nécessité de poursuivre l'investissement dans les équipements dans les entreprises publiques, outre la garantie de l'accès général et global au réseau internet et le respect des engagements internationaux dans ce domaine, y compris l'annulation de la censure.
Chaque indicateur comporte, par ailleurs, des recommandations destinées au gouvernement, à la classe politique et aux autorités concernées, les exhortant à adopter les critères internationaux en vigueur et les bonnes pratiques. Ces recommandations visent à favoriser la transition démocratique en Tunisie et à renforcer le pluralisme de médias libres et indépendants pouvant servir l'intérêt général.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.