Erdogan expulse dix ambassadeurs dont ceux de la France, des USA et de l'Allemagne    Foot Tunisien : Programme des matches de dimanche (HT)    Foot Européen – Programme TV des matches de dimanche (HT)    Contre l'oubli - Les attentats post-Révolution survenus le 23 octobre    Le Syndicat FSI Monastir répond à Karoui et la FTF    Photo du jour : Un « bijou » architectural construit à des dizaines de mètres de la présidence du gouvernement !    Tunisie : Etat de santé de Mehdi Ben Gharbia    Manifestation contre Kaïs Saïed devant le consulat de Tunisie à Pantin    Tunisie – ALERTE METEO    COVID 19 : La Russie enregistre une flambée inédite de la situation épidémiologique    Abdellatif Mekki appelle les démocrates à protéger la Tunisie    Tunisie : L'état d'exception face aux tentations d'ingérence internationale    Nouvelles mesures imposées aux voyageurs en prévision d'une nouvelle vague Covid-19    Tunisie : L'ancien ministre Abdelbaki Hermassi n'est plus    Importation des voitures de luxe : L'austérité doit concerner les voitures administratives et non pas les voitures privées    La cheffe du gouvernement reçoit Ons Jabeur    Infrastructure : Le stade olympique de Sousse opérationnel dès mars 2022    Le ministre de l'Agriculture se rend au au barrage Kasseb [vidéo]    Monopole, spéculation et contrebande : cinq ministères s'engagent dans la lutte    Décès de l'ancien ministre Abdelbaki Hermassi    Forum des DSI : "Tunisie Telecom veut être le label de confiance pour les PME/PMI dans la transformation digitale"    Tunisie : Le Pass vaccinal obligatoire pour accéder presque partout dès le 22 décembre 2021    L'Office des œuvres scolaires se digitalise    Le Ministre de l'Agriculture vise à garantir un meilleur accès à l'eau potable en milieu rural [vidéo]    21ème édition du festival de l'Asbu : Six prix pour la Tunisie    La Grenade de Gabès avec label AOC débarque sur les marchés de la région    Dialogue national- Noureddine Tabboubi appelle à la participation des partis politiques    France-Ligue1 : Saint-Etienne, Wahbi Khazri buteur    Cour de cassation : I Watch appelle l'exécutif à entériner la nomination de Moncef Kchaou    AHK : Ibrahim Debache réélu à la tête du comité directeur    Marouane El Abassi : Une reprise économique en Tunisie n'est ni facile ni immédiate    Ted Chaiban : L'UNICEF est disposée à appuyer davantage l'éducation en Tunisie    Processus politique : L'ONU confiante en la Tunisie    Tunisie – France : Entretien téléphonique Charfeddine-Darmanin    Ligue des champions (2e tour préliminaire retour) : le programme    Mondial Qatar 2022: Le stade qui accueillera la finale "terminé à 98,5%"    Abdelaziz Kacem: L'intelligentsia ou la ménopause du cogito    Migration clandestine Mahdia : mandat de dépôt contre les passeurs    Le ministère des Affaires culturelles rend hommage au scénographe Kais Rostom    Ephéméride – 20 octobre 2011 : Les rebelles islamistes assassinent Mouammar Khadafi    Monde- Daily brief du 21 octobre 2021: La Turquie menace d'expulser 10 ambassadeurs occidentaux    Vient de paraître - Un nouveau recueil poétique de Abdelaziz Kacem : «Quatrains en déshérence»    Puissance et coopération dans la gouvernance du changement climatique    "Rouhaniyet" Nefta sous le signe "Hanin" du 4 au 7 novembre 2021    Djaili Amadou Amal lauréate de la sixième édition du prix Goncourt en tournée en Tunisie    Monde- Daily brief du 20 octobre 2021: Poutine décrète une semaine chômée payée pour freiner l'épidémie de Covid-19    Donald Blome proposé ambassadeur auprès de la République Islamique du Pakistan    Ministre des Affaires culturelles: La situation sociale des artistes est notre priorité    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Une étude de l'Unesco sur l'évolution des organes de presse et de communication en Tunisie
Publié dans TAP le 19 - 09 - 2012


Tweet
Share
TUNIS (TAP) - L'Unesco a organisé, mercredi, à Tunis, un séminaire pour présenter une étude d'évaluation sur l'évolution des organes de presse et de communication en Tunisie, depuis la révolution du 14 janvier 2011, et ce, en présence de représentants de cette organisation et de plusieurs experts tunisiens et étrangers dans le domaine de l'information et de la communication, ainsi que des journalistes.
Cette étude s'articule autour de cinq catégories d'indicateurs.
Le premier indicateur porte sur l'évaluation du cadre constitutionnel et juridique de la liberté d'expression et de la contribution de celle-ci dans la consolidation du pluralisme et de la diversité dans les organes de presse et de communication.
L'étude souligne, à cet égard, la nécessité d'avoir des garanties constitutionnelles permettant d'assurer le droit à la liberté d'expression et le droit à l'accès à l'information, conformément aux dispositions du droit international.
Elle évoque également la problématique de la nomination des responsables des organes de presse publics et l'absence d'une instance régulatrice indépendante relative au secteur audiovisuel.
Le deuxième indicateur se penche sur le degré de pluralisme et de diversité au sein des médias, ainsi que la question du financement du secteur de l'information et la transparence de la propriété.
Le texte évoque le progrès réalisé en Tunisie notamment au niveau des autorisations délivrées aux nouvelles stations radiophoniques et télévisées. Il enregistre également l'augmentation du nombre des journaux indépendants, mais il met en exergue les défis économiques inhérents à cette situation, à cause de l'absence d'une réforme des systèmes de distribution de la publicité publique et des journaux dans les kiosques.
Le troisième indicateur met l'accent sur l'effort déployé par les médias en tant que plateforme de débat démocratique. Le texte fait remarquer que la plupart des Tunisiens sont satisfaits du rendement de ces médias, mais, relève une certaine carence au niveau des réformes structurelles ayant trait aux radios publiques en vue de consacrer leur indépendance par rapport au gouvernement.
Le texte souligne aussi l'absence d'un système d'auto-régulation dans le secteur des organes de presse et de la communication, ainsi que l'absence de mécanismes relatifs au traitement des doléances du public. La question de la sécurité des journalistes a été également soulevée.
Le quatrième indicateur porte sur la réglementation relative à la formation continue et à l'enseignement supérieur dans le domaine de la presse. Le texte souligne le rôle central assumé par l'institut de presse et des sciences de l'information (IPSI) dans la formation des journalistes, ainsi que celui du Centre africain pour le perfectionnement des journalistes et des communicateurs (CAPJC).
Le cinquième indicateur est axé sur les questions de l'infrastructure et des technologies de l'information et de la communication, mettant l'accent sur la nécessité de poursuivre l'investissement dans les équipements dans les entreprises publiques, outre la garantie de l'accès général et global au réseau Internet et le respect des engagements internationaux dans ce domaine, y compris l'annulation de la censure.
Chaque indicateur comporte, par ailleurs, des recommandations destinées au gouvernement, à la classe politique et aux autorités concernées, les exhortant à adopter les critères internationaux en vigueur et les bonnes pratiques.
Ces recommandations visent à favoriser la transition démocratique en Tunisie et à renforcer le pluralisme de médias libres et indépendants pouvant service l'intérêt général.
Tweet
Share
Suivant


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.