Comment Mechichi compte ‘'mettre en valeur la diplomatie tunisienne, lui laisser plus d'initiatives et lui donner plus de moyens'' (Album Photos)    Tunisie: Coup de filet dans le milieu terroriste avec 19 interpellations    Tunisie: L'INLUCC dénonce des actes de représailles contre un dénonciateur d'un cas de corruption    Tunisie: Mourad Khechine porte plainte contre le chef du gouvernement Hichem Mechichi    Médaille d'argent à STELLA GOLD au concours World Beer Awards 2020    Exposition "Arkan" du calligraphe Meen One : vernissage officiel le 7 octobre à la Maison de Tunisie à Paris    La situation sécuritaire au centre d'une réunion présidée par Mechichi    Capteur Intelligent IA-Améliorée d'OPPO : une nouvelle ère dans la technologie des smartphones    Des animations et des promotions exclusives pour les 10 ans d'Orange Tunisie    Foot-Supercoupe de Tunisie: L'Espérance de Tunis remporte son 2e titre et garde la Coupe de Tunisie    USL Championship : Radhi Jaïdi fait l'exploit    Qu'en est-il de la pression italienne sur la Tunisie dans le dossier de la migration ?    Coronavirus: Habib Ghedira appelle à la fermeture des espaces ne respectant pas le protocole sanitaire    Tunisie – météo : Des pluies orageuses attendues sur plusieurs régions    Tournoi de Sibiu : Malek Jaziri passe en huitièmes de finale    Il n'y aura pas de retour au confinement total    Khalil Lahbibi, président-fondateur de «Blech Esm», à La Presse : «Nous tenons à sensibiliser sur l'état délabré des constructions»    Les indiscrétions d'ELyssa    9 nouveaux cas de coronavirus à Mahdia    L'invité du lundi | Sami Saïdi (nouveau sélectionneur national) : «Une mission qui me passionne déjà...»    Fakhfakh fait table rase de ses ennemis : L'INLUCC ou la goutte qui fait déborder le vase    Handball | Demi-finales de la Coupe de Tunisie : Espérance et Sakiet Ezzit heureux lauréats    Coupe de Tunisie : Voici le programme des demi-finales    La Tunisie engagée dans la lutte contre l'appauvrissement de la couche d'ozone    L'OMMP appelle à respecter les tarifs d'amarrage, de désamarrage et de garde des navires fixés par l'arrêté ministériel du 27 août 2020    Mise à mal par les impayés des entreprises publiques, l'ETAP est aussi pénalisée par le ministère des Finances    Plus de 1,5 million de Tunisiens exercent dans le secteur informel    Tunisie : 4 tentatives de migration clandestine vers l'Italie déjouées    Le magazine "Finances et développement" met l'accent sur le billet de banque à l'effigie du Dr Tawhida Ben Cheikh    Covid-19 : 996 nouveaux cas de contamination et 4 décès supplémentaires, le bilan de deux jours    Le marché boursier clôture la semaine sur une note positive    D'un sport à l'autre | Boxe : Dakhlaoui dispute le titre intercontinental    Coronavirus: l'Instance Nationale de Protection des Données Personnelles met en garde contre la divulgation de données liées à l'état de santé d'une personne contaminée    Marseille (OM) vs (LOSC) Lille en direct et live streaming : comment regarder le match ?    A paraître aux éditions Cérès: «Hamed Karoui, une vie en politique»    Kamel Chaabouni: Et si la Tunisie adhérait à l'union des Etats-Unis d'Amérique !    L'écrivain italo-tunisien Alfonso Campisi décoré par le président Matarella    Ammar Mahjoubi: pourquoi le mot manichéisme a-t-il une connotation péjorative ?    Mohamed Larbi Bouguerra: -Deal- du Siècle ou cynisme ehonté ?    Russes et Turcs proches d'un accord sur la Libye    Le niet du Hezbollah et du mouvement Amal    L'ONU tire la sonnette d'alarme sur l'aide humanitaire    «Don Quichotte...» à l'ouverture de la saison du théâtre    Amour, bonheur et... ennui    Les «Amis Artistes» vus par Hechmi KHALLADI    La Russie salut la décision libyenne de reprendre le commerce du pétrole    2000 migrants irréguliers algériens sont entrés en Espagne depuis le début de 2020    Libye: Haftar annonce la reprise de la production et de l'exportation du pétrole après 7 mois de blocus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Explosion au Liban : Envoi de 2 avions militaires à beyrouth et prise en charge de 100 blessés en Tunisie
Publié dans Tekiano le 05 - 08 - 2020

A la suite du drame qui a frappé le Liban mardi 04 août 2020, causé par 2 grandes explosions au port de Beyrouth et qui a engendré le décès d'au moins 100 libanais et plus de 4000 blessés selon un bilan provisoire de la Croix-Rouge libanaise, la Tunisie va engager une série de mesures afin de venir en aide à ce pays ami meurtri.
Le président de la république tunisienne Kais Saied a autorisé l'envoi d'urgence de deux avions militaires chargés d'aide alimentaire, de médicaments et de fournitures médicales pour soutenir le peuple libanais et contribuer à l'aide aux blessés.
Par ailleurs, le président Tunisien a également ordonné qu'une centaine de blessés libanais soient pris en charge et transportés en Tunisie où ils seront soignés à l'hôpital militaire et dans d'autres hôpitaux tunisiens.
Des vidéos impressionnantes circulent sur les réseaux sociaux archivant les premières minutes de l'explosion gigantesque au port de Beyrouth qui souffre déjà d'une grave crise économique. Une des vidéos spectaculaires de l'explosion à Beyrouth :
Plusieurs pays à travers le monde ont exprimé leur solidarité envers le peuple libanais. La France compte envoyer plusieurs tonnes de matériel sanitaire et son président Emmanuel Macron se rendra à Beyrouth Jeudi.
Pour se rendre compte de l'ampleur des dégâts à Beyrouth, nous vous invitons à lire ce témoignage de l'écrivaine libanaise Hyam Yared:
"Partout où se porte le regard, c'est l'anéantissement qui règne. Les gens quittent désormais leur domicile, car il ne reste rien que des bâtisses creuses. On voit des gens qui marchent, boitant dans les rues, à peine soignés, avec leurs bandages et rien d'autre que l'essentiel, qui vont essayer de trouver refuge en dehors de la ville. Je suis née en 1975, la même année que la guerre civile.
Quand la détonation a retenti, j'ai d'abord cru qu'une voiture piégée avait sauté près de l'endroit où je me trouvais. Mais l'explosion était bien plus lointaine. Et bien plus grave. La mémoire de la guerre civile est très présente en moi. Je ne sais pas comment nous allons tenir si cette fois tout doit encore sombrer. On a beau tous être des survivants dans ce pays, on ne peut pas survivre à tout. Et la colère est immense, car le Liban n'en peut plus.
Il y a au cours des derniers mois cette nouvelle crise politique qui n'en finit pas, la cherté de la vie qui pousse les gens ordinaires dans la misère et maintenant, symboliquement, la destruction de notre ville. On a le sentiment d'être effacés de la surface de la terre. Beyrouth attend maintenant que le jour se lève. Et je suis très inquiète."


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.