Tunisie | Covid-19 : 83 décès supplémentaires et 2026 nouvelles contaminations enregistrés en 24 heures    Tunisie- Une guerre où tout le monde a tort et tout le monde sera perdant !    Bourse de Tunis : Le Tunindex perd 0,53% à la fin de la séance    Bloqués en Malaisie, des Algériens menacent de saisir l'ONU    La réponse de Mechichi à Saïed : "Le populisme clivant, contre l'action bénéfique"    Des données privées de 500 millions d'utilisateurs de Facebook mises en vente par un hacker    Le Centre des études sur le Moyen-Orient de l'Université de Harvard prolonge son engagement en Tunisie pour six années supplémentaires    Ministres - Mode d'emploi : les coulisses de la «Ministre Academy»    Ligue 1 : L'Espérance de Tunis s'amuse avant le derby    Samia Abbou : Tué avec le lacrymogène, enterré avec le lacrymogène    Amine Mahfoudh évoque le flou constitutionnel qui entoure les remaniements ministériels    Polémique autour de la prestation de serment, que dit la constitution ?    A Sousse, des protestataires revendiquent la chute du régime    Le patronat libyen sollicite les compétences et la main-d'œuvre tunisiennes    COVID-19 Sousse, situation au 25 Janvier: 62 nouveaux cas et 8 nouveaux décès    Tunisie: En images, manifestation au Kef pour réclamer la libération des détenus    Tunisie [Vidéo]: Coup d'envoi du Match Olympique de Béja contre Espérance Sportive de Tunis    Mechichi : Une carte des centres de vaccination contre le coronavirus a été établie    CONDOLEANCES : Samir MHIRI    CONDOLEANCES : Abdesslem SAAFI    Le FLAGSHIP KILLER MI 10T Pro-5G de XIAOMI débarque enfin en Tunisie    Tunisie-dernière minute: Dégage à l'encontre de Rached Ghannouchi devant le Parlement [vidéo]    Espérance de Tunis : le Ghanéen Khaled Abdelbasset espérantiste jusqu'en 2023    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour Du 26 Janvier 2021 à 11H00    Le premier ministre italien présente sa démission    Attijari bank annonce un PNB de 488 millions de dinars en 2020    Mobilisation tous azimuts en faveur de l'adaptation au changement climatique en Tunisie    Débats houleux à l'ARP, levée de la séance plénière    Tunisie – météo : Poursuite des pluies dans le nord et vent fort sur les côtes    Commémoration du 40e jour de son décès : Abdelwahab Bouhdiba, le sociologue émérite    Volleyball | Coupes d'Afrique des jeunes : Vers l'annulation...    Mini-Football | Super League Elite (3e journée) : Arriadh confirme, La Marsa cale    Stupeur sur fond d'ambiance délétère au CA : Supplice clubiste !    A l'occasion de son 102e anniversaire : «Taraji Pay» voit le jour    Contrepoint | Culture... et interrogations    18e édition du festival des cinémas d'Afrique en ligne : Le numérique comme issue    Tunisie-Ligue 1 (J10): les matches de ce mardi et programme TV    Appel à candidatures pour le projet "Académie des Musiciens créateurs"    Ramadan 2021: Nouvelle série "Kan Ya Makanesh" d'Abdelhamid Bouchnak avec Hatem Belhaj    Exposition collective "Géographie de l'intime" à la station d'art B7L9 du 29 janvier au 7 mars    [TRIBUNE] #Jeunesse #Espoir !    Covid-19 : Joe Biden durcit les règles d'entrée aux Etats-Unis    A «l'Orient-Express»... le voyage n'était pas de tout repos    Voici pourquoi la souche britannique pourrait provoquer une mortalité accrue    Etats-Unis: Le procès de Trump devant le sénat débutera le 8 février    Mustapha El Haddad: L'embrigadement des jeunes pour le jihad «Le paradoxe tunisien»    Etats-Unis-Investiture: Kais Saied félicite Joe Biden    De Trump à Biden: la force de la symbolique    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Chômage, toxicomanie et terrorisme, les menaces appréhendées par les jeunes de Tataouine, Kasserine et Douar Hicher
Publié dans Tekiano le 25 - 11 - 2020

Une étude de terrain réalisée par l'organisation non gouvernementale "International Alert" a défini les perceptions des jeunes tunisiens des dangers les plus importants auxquels ils sont confrontés ainsi que leurs représentations et pratiques de la politique et de la religion dans trois zones géographiquement dispersées et similaires en termes de caractéristiques sociales de la population, à savoir Tataouine Nord, Kasserine Nord et Douar Hicher (gouvernorat de la Manouba).
Cette étude, intitulée "Jeunes marginalisés: représentations des menaces, de la politique et de la religion", s'est basée sur un échantillon de plus de 1300 jeunes hommes et femmes des délégations de Tataouine Nord, Kasserine Nord et Douar Hicher dans le gouvernorat de la Manouba. La majorité des jeunes tunisiens interrogées étaient âgées de 18 à 34 ans. L'étude a révélé que le chômage arrive en tête du classement des menaces que craignent ces jeunes, avec 62,4% de l'échantillon à Tataouine Nord et 40% dans chacun de Kasserine Nord et Douar Hicher.
L'étude a aussi démontré que la toxicomanie se classe au deuxième rang en termes de risques que les jeunes appréhendent (27,6% des jeunes de Kasserine nord, 26,1% à Douar Hicher et 18,4% à Tataouine Nord).
Plus de 18% de l'échantillon de la délégation de Kasserine nord estiment que le phénomène du terrorisme figure sur la liste des dangers les plus importants auxquels ils sont confrontés, tandis que le pourcentage dans la délégation de Douar Hicher est de 10,9%, et dans une moindre mesure dans la délégation de Tataouine Nord où le taux de personne qui croient que le terrorisme était un danger est de seulement 4,6%.
En revanche, le phénomène de la migration irrégulière, ou "harga", arrive en troisième position sur l'échelle des risques auxquels sont confrontés les jeunes dans la délégation de Tataouine Nord avec 12,5%. Ce taux ne dépasse pas 6,4% à Douar Hicher et 2,9% à Kasserine Nord. La migration irrégulière est la pratique la plus courante dans toutes ces régions. En effet, 82,4% des personnes interrogées à Douar Hicher ont déclaré connaître des jeunes qui ont tenté de quitter le pays clandestinement. Ce pourcentage est de 81,2% à Tataouine Nord et de 68,2% à Kasserine Nord.
Sur le plan politique, l'étude a démontré un intérêt croissant des jeunes pour les affaires publiques et la vie politique, à travers leur forte participation aux élections de 2019, et à travers le recours à de nouvelles formes de protestation et la participation aux mouvements sociaux appelant à une amélioration de la situation sociale. Concernant la religion, l'étude évoque un "manque de confiance" de certains jeunes dans l'islam "officiel" ou "institutionnel".
En effet, 64,6% des jeunes interrogés à Douar Hicher considèrent que les fatwas émises par le Grand Mufti tunisien sont "sans importance" contre 51, 4% à Tataouine Nord et 47% à Kasserine Nord. Les membres de l'échantillon ne considèrent pas non plus les sources étrangères de fatwa comme importantes. D'un autre côté, les trois échantillons estiment que le prêche du vendredi (Khotba) représente la première source d'informations religieuses, suivi des livres religieux comme deuxième source et des programmes religieux sur les chaînes de télévision en troisième lieu.
La majorité de l'échantillon considère que les sites religieux sur Internet ne sont pas importants.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.