La Presse Magazine du Dimanche 28 février 2021 consultable sur notre site    Hamma Hammami : « Le mouvement Ennahdha est le seul responsable de la crise que connait le pays »    Tunisie : Le ministère de la Santé autorise la commercialisation du vaccin astrazeneca    Ahlam Belhaj : « La menace d'une année blanche est réelle dans les facultés de médecine »    Saied à Kairouan pour s'informer des préparatifs en cours pour la réalisation du projet de la cité médicale des Aghlabides    Hichem Mechichi garde espoir...    Ghannnouchi appelle partis et forces politiques au dialogue    8% des Tunisiens sont satisfaits du rendement de Ghannouchi, selon Emrhod    Rached Ghannouchi fait passer un message à ses partisans    Les routes fermées suite à la manifestation d'Ennahdha    Des frappes en Syrie tuent 22 miliciens pro-Iran    Groupes criminels, des "bandits" ou Boko Haram ?    Facebook rétablit l'accès aux contenus d'actualité en Australie    Le leader du courtage en assurance et réassurance, Aon Tunisie, change de nom et devient ARS Tunisie    Tunisie Telecom meilleure performance du réseau mobile en 2020    AIL : 1194 contrats de leasing reportés sous l'effet Covid hausse des produits de leasing    Associer à une formation scientifique d'excellence, une ouverture intellectuelle...    Si la justice m'était « comptée »...    Sadok Mzabi acquiert 226 290 actions ARTES    L'Europe s'inquiète, les USA s'estiment «en avance»    Penser l'histoire et la religion    Les trois religions à l'unisson    Covid-19 : Baisse de la pression sur les lits de réanimation et d'oxygène à l'hôpital de La Rabta    Tunisie-Ligue 1 : Classement général avant les matches de la 14ème journée    Un nouveau système informatique intégré pour la douane tunisienne    Lancement digital d'OPPO Reno 5 | Reno5 5G : une première en Tunisie    Vers une légalisation du cannabis au Maroc    Sur 3 961 analyses 666 contaminations détectées hier    Météo : Un temps brumeux et ciel peu nuageux pour ce week end    CA: Réagir ou périr !    Billet: Un univers déconnecté    CS Sfaxien : Moncef Khemakhem réélu à la tête du club    Le FMI met en garde contre le risque d'insoutenabilité de la dette publique à défaut de réformes en Tunisie    Leader du courtage en assurance et réassurance : Aon Tunisie, change de nom et devient ARS Tunisie    Scandale des déchets italiens : Mandat de dépôt à l'encontre de l'avocat de la société importatrice    CONTROLE DES UNITES DE PECHE PAR SATELLITE: Période expérimentale jusqu'au mois de juin prochain    Tunisie-Ligue 1 (J14): les matches de ce samedi    « ADN » de Maïwenn à l'Institut français de Tunisie: Une quête de descendance    « Shayatine » de Amel El Fargi et Wael Merghni: Ecritures croisées, territoire commun    Concours de Miss Tunisie 2021: Le challenge de l'humanitaire    Le Festival de la médina n'aura pas lieu en 2021    Tunisie Telecom réalise la meilleure performance sur l'Internet mobile en 2020    Mort d'avoir bu... trop d'eau?    Habib Ammar préside une rencontre sur le suivi des projets culturels bilatéraux Tunisie-UE    Top 5 des personnes les plus riches au monde    En vidéo: In Style With Rym, la nouvelle émission présentée par Rym Saidi    12 pays aux manoeuvres militaires «African Lion» qui auront lieu en Tunisie en juin prochain    La Tunisie abrite l'exercice militaire multinational "African Lion", en juin 2021    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Festival de la chanson tunisienne 2021: 35 artistes confirmés et émergents sont nominés
Publié dans Tekiano le 21 - 01 - 2021

La 20ème édition du Festival de la chanson tunisienne prévue du 30 mars au 30 avril 2021 sera marquée par la participation de 35 artistes confirmés et émergents sont nominés dans les catégories " chanson instrumentale ", " chanson engagée ", " libre création " et " vidéo-clip ".
Les candidats se répartissent comme suit : 7 pour la chanson instrumentale, 6 pour la chanson engagée, 4 pour la libre création et 18 pour le Vidéo-clip. Suivant la catégorie concernée, chaque artiste présente une nouvelle chanson ou un nouveau projet.
Les 35 candidats sont retenus parmi un total de 198 dossiers de candidatures dans les quatre catégories, à savoir la chanson instrumentale (127), la chanson engagée (19), la libre création (35) et le vidéo-clip (17).
Selon le règlement du festival et dans le cadre de la décentralisation culturelle et artistique, les candidats représentent plusieurs régions du pays. Les sélections ont eu lieu dans 12 gouvernorats, à savoir Bizerte, Le Kef, Gafsa, Sfax, Nabeul, Gabès, Kasserine, Monastir, Sousse, Zaghouan, Tozeur et Jendouba.
Pour chaque pôle régional, un comité a été créé pour chacune des quatre catégories. Chacun des comités est composé du délégué régional à la culture et de trois artistes (poète, compositeur et chanteur),
Le comité de sélection central est composé de Abdelhakim Belgaied (compositeur), Chahrazade Hlel (chanteuse), Riadh Bedoui (musicien), Abdelbasset Mosthal (musicien violoncelliste), Hmida Jerraya (poète) et Salah Hmidet (chanteur engagé).
Le comité d'organisation est dirigé par Chokri Bouzayane. Ils réunit également Adel Boundka, coordinateur des comités de sélection, Mohamed Beskri, coordinateur pour les régions, Hatem Guizani, coordinateur artistique et Ahmed Idir, coordinateur général du Festival.
Voici la liste complète des candidats dans les 4 catégories de la chanson :
Chanson instrumentale :
Mourad Cherif, Mohamed Marouane Dhaoui, Sabri Ouni, Rassem Dammak, Hichem Ben Amara, Mourad Toumi et Mondher Barkous
Chanson engagée :
Bechir Lakkani, Abir Derbal, Rouaida Brahmi, Bouchra Said, Raoudha Abdallah et Hassane Ata
Libre création :
Raoudha Abdallah, Kais Zairi, Sami Jelassi et Ahmed Mejri
Vidéo-clip :
Moez Bou Slah, Ahmed Rebai, Jawhar Saidi, Khemaies Dhaouadi, Saifeddine Tebbini, Abir Kelai, Fouad Bechikh, Tarek Tarjet, Mohamed Amine Bourguiba, Jihane Jelassi, Nabil Boudhina, Rihab Sghaier, Mongia Sfaxi, Khaled Kassem, Chokri Omar Hannachi, Bachir Ben Hammouda, Sourour Hammami et Chadi Achhab.
La création du festival de la chanson tunisienne remonte aux années 60. Après une absence de 11 ans, le festival affiche son retour et à cette occasion "nous avons assuré tous les moyens financiers et logistiques et nous n'avons épargné aucun effort pour faire réussir cette édition 2021 " a assuré Youssef Lachkham, directeur général de l'Etablissement national de la promotion des festivals et des manifestations culturelles et artistiques (ENPFMCA).
Par ce retour, a-t-il relevé, l'ambition est d'assurer désormais le rayonnement de la chanson tunisienne en général et du festival en particulier à l'échelle nationale, arabe et internationale en tant qu'occasion pour faire connaitre les talents émergents.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.