Gouvernement : Mechichi annonce un remaniement ministériel    Tunisie : Le nageur Néjib Belhadi a besoin de votre vote    Tunisie – DERNIERE MINUTE : Mechichi annonce la liste du remaniement de son gouvernement    Retard de livraison des vaccins de Pfizer    Tunisie: Le Comité Général des Prisons et de la Rééducation nie la mort du juge Makki Ben Ammar    Hand | Mondial 2021 : Programme de la 2ème journée    Précisions de la CDC / Article « La Caisse des dépôts et consignations est financièrement solide voire même très solide ! »    Football : Programme TV de ce samedi 16 janvier 2021    Coronavirus-Nissaf Ben Alaya : Un confinement orienté à partir de lundi    Aucun lit de réanimation n'est disponible à Kairouan    THE MODEL, la nouvelle télé-réalité tunisienne aux normes internationales    Khadija Taoufik Moalla: Accepter de perdre des batailles...jamais la guerre !    Le marché Boursier clôture vendredi sur une note quasi-stable (+0,09%)    Retour au calme à Siliana après des émeutes nocturnes    Météo: Temps froid et pluies sur la plupart des régions    TOURISME TUNISIEN POST-COVID-19: Les priorités pour retrouver le dynamisme habituel    TOURISME CULTUREL: Pour un guide des musées et des galeries d'art    Haltérophilie | en vue des championnats d'Afrique et des J.O. de Tokyo: 17 haltérophiles en stage à Nabeul    News: Rafia absent 20 jours    MEMOIRE    DECES ET FARK: JAMILA STAMBOULI    MISE A NIVEAU INDUSTRIELLE: Des concepts qui refont surface    «Fi Aal mIyeh al maliha» (Dans les eaux salées), autobiographie littéraire de Rafika Bhouri : La femme qui aimait la révolution !    Quatre Films de Selim Gribaâ pour célébrer le 14 janvier 2011: «Confinés, mais libres»    Polémique de partage de données : WhatsApp repousse la modification de ses conditions d'utilisation    La Tunisie ambitionne d'exporter 70 mille tonnes d'huile d'olive conditionnée, d'ici 2025    Confinement : le Théâtre de l'Opéra annonce quatre spectacles virtuels nocturnes    La justice se prononce sur l'appel posthume du seul condamné    «Libérez ma Patrie» !    « La Révolution n'a nullement impacté les causes mais elle a produit voire amplifié l'état de délabrement de l'économique, du social et surtout du politique du pays »    Ghannouchi « proclame » l'innocence de Nabil Karoui !    Une révolution qui reste à faire en Tunisie !    La Tunisie est-elle proche du seuil de l'immunité collective ?    Un remaniement, pour faire quoi ?    La double peine des habitants de la Bande de Gaza    A quoi il joue?    Pour quand la fin de l'hémorragie ?    A l'Etoile, on continue à faire du sur place... !    Guterres tente de nommer un émissaire    Le destin foudroyé de l'Octobre musical    Ken Loach, Stanley Kubrick, Hassen Ferhani et Nacer Khémir...    ATTT : Les nouvelles dates de contrôle technique des véhicules    Pour ne plus pédaler dans la semoule ! (2/2)    Un test PCR négatif sera désormais exigé pour tous les voyageurs arrivant en France    USA: Trump: La vraie cause de ma suspension des réseaux sociaux est politique…mon discours été totalement approprié    Intox : Aucun pilote tunisien n'a été renvoyé à cause d'un vol vers Tel Aviv    USA: 70 000 comptes affiliés à la mouvance pro-Trump QAnon supprimés par Twitter    Tunisie : Une secousse tellurique à Zaghouan    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La pharmacie centrale accuse un déficit de 200 millions de dinars
Publié dans Tuniscope le 17 - 09 - 2019

Le déficit de la Pharmacie centrale de Tunisie (PCT) s'est établi à 200 millions de dinars au cours de l'année écoulée, à cause de l'augmentation du cout des médicaments importés et la dévaluation du dinar, a révélé le directeur général de la PCT, Khalil Ammous.
Dans sa déclaration à la TAP en marge de la conférence tenue, hier lundi, sur le thème « Assurer l'approvisionnement et la tarification des médicaments », Ammous a fait savoir que le coût des médicaments subventionnés a atteint 210 millions de dinars, ajoutant que la PCT a subi des dépenses supplémentaires estimées à 150 millions de dinars à cause de la dévaluation du dinar.
« Les difficultés financières rencontrées par la PCT, particulièrement au cours des deux dernières années, ont causé la baisse du stock stratégique des médicaments à moins de 3 mois, » a-t-il dit.
Ammous a également révélé que les dettes de la PCT auprès des laboratoires étrangers exportateurs de médicaments se situent autour de 400 millions de dinars.
Dans un autre contexte, Ammous a indiqué que la PCT encourage les fabricants producteurs de médicaments en Tunisie à s'investir davantage dans le domaine de l'industrie pharmaceutique et à optimiser la production pour répondre aux besoins du marché pharmaceutique et réduire le recours à l'importation des médicaments.
Le directeur général de la PCT a aussi annoncé qu'une réunion regroupant l'ensemble des parties concernées par le secteur des médicaments (ministères de la santé publique, affaires sociales, commerce et finances) aura lieu prochainement pour développer la stratégie d'approvisionnement en médicaments et leur tarification.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.