Un hôpital militaire mobile dépêché d'urgence à El Hamma par le président Saïed    Le chef de l'Etat s'entretient au téléphone avec l'Emir du Qatar    Enda Tamweel poursuit l'expansion de son réseau et ouvre sa 100ème agence à Ennadhour    La goutte de trop pour les Libanais    Pic de mortalité de jeunes enfants    «On pensait que le match était plié, c'est dur !»    Un Clasico EST-CSS sans couleur, à l'USM la meilleure affaire de la 19ème journée    Le double jeu d'Israël avec la Turquie en Méditerranée orientale    La solidarité en partage    «La vraie vie» d'Adeline Dieudonné    ''Les solutions existent encore mais leur application requiert de l'audace politique''    15 nouveaux cas locaux à Kairouan    Thouraya Jeribi : Soutenir d'anciennes détenues à créer leurs propres projets (Vidéo)    Officiel: Willian signe trois ans à Arsenal    Festival Méditerranéen de La Goulette : 15 spectacles tunisiens du 15 au 30 août 2020    1.241 nouveaux cas confirmés en 24 heures au Maroc    Kasserine: 17 agents de la protection civile en quarantaine    Tunisie : Baisse de 59% des recettes touristiques    Ridha Saidi : « La situation économique en Tunisie est difficile , mais pas insurmontable »    Paris et Marseille ''zones actives'' de circulation du coronavirus    Rafik Darragi: Le complexe du mâle en question    Femmes agricultrices : Une main forte dans la sécurité alimentaire    Tunisie : Un laboratoire militaire mobile sera bientôt installé à Gabès    Impact de la crise du COVID-19 sur le secteur privé : Appréciations mitigées    Tunisie: Démantèlement d'une cellule takfiriste à Médenine planifiant de rejoindre des djihadistes à l'étranger    Mouvement de mutation dans le corps judiciaire : La magistrature commence-t-elle à respirer ?    Classico | l'EST et le CSS se neutralisent : Un petit quart d'heure de pur bonheur...    POINT DE VUE | Stades démunis !    Noureddine Nebli revient sur le nul concédé devant le CA : «Déçu par le résultat...»    «Enfas» de Dalila Meftahi à «Sahriyet été 2020 à Hammamet» : Une œuvre subtile et engagée    5e édition du Festival de la Medina à Hammamet : Maintenue malgré tout    Projet « Hkeya Fi Hkeya» au Kef : Suivons les traces des contes    Egalité dans l'héritage : Saïed ne revient pas sur sa position et insiste sur la clarté du texte coranique    Ligue des Champions (Quarts) : Barça-Bayern, les compos probables    Qui est la créatrice de la robe d'Ichraf Chebil ?    Tunisie: Les femmes moins corrompues que les hommes, selon Chawki Tabib    Moktar Lamari - Quand la Banque centrale de Tunisie tire la sonnette d'alarme!    Tunisie : Impératif de passer à l'offensive pour attirer les IDE    Programme TV du vendredi 14 août    Tunisie : Programme des rencontres de Mechichi ce vendredi    Météo : La hausse des températures se poursuit    Fête de la femme tunisienne : L'UGTT appelle à la ratification de la Convention de l'OIT relative aux droits des travailleuses domestiques    Tunisie: Le PDL d'Abir Moussi en tête des intentions de vote de 14 points devant Ennahdha    La galerie Essaadi célèbre la femme    En vidéo: Kmar Ben Soltane parle de son rôle dans l'Albatros    Algérie : Secousse tellurique à Blida    Nouvelles frappes israéliennes sur Gaza    1499 nouveaux cas confirmés et 23 décès en 24 heures au Maroc    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Akermi : Chahed saura contribuer dans n'importe quelle position qu'on lui attribuera
Publié dans Tuniscope le 18 - 11 - 2019

Le conseiller politique auprès du chef du gouvernement, Lazhar Akremi, a déclaré aujourd'hui lundi 18 novembre, que le chef du gouvernement Youssef Chahed s'est mis sur le dos les lobbys et les mafieux en annonçant la guerre à la corruption.
Akremi a déclaré sur Shems Fm que les réseaux mafieux et les lobbys de corruption avaient pu monopoliser l'Etat et les médias. Certains médias ont mené des campagnes de diffamation contre Chahed.
Chahed a été également persécuté par le palais de Carthage et les médias qui lui étaient proches. Akermi a insisté sur le fait que Youssef Chahed avait une grande volonté pour lutter contre la corruption mais il lui manquait des alliés politiques.
Par ailleurs, selon Akermi, Il ne pouvait pas réformer le gouvernement comme il voulait surtout que certains ministres étaient soutenus par les députés.
Le conseiller politique a assuré que Chahed a été politiquement opprimé. Il a ajouté qu'il saura contribuer dans n'importe quelle position qu'on lui attribuera.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.