Le corps des infirmiers et infirmières en grève de 2 jours sur tout le territoire à partir de ce mercredi    Habiba Ezzahi Ben Romdhane: Le Covid-19 n'est pas une Pandémie, c'est une Syndémie    Bourse de Tunis : Le Tunindex clôture lundi en hausse de 0,82%    Gabès : Importantes décisions prises en faveur du secteur de la Santé    Météo : Températures en légère hausse    Tunisie: 64 nouvelles infections au coronavirus à Bizerte dont 13 dans une usine de textile    Tunisie: Hausse à 111 infections au coronavirus parmi le personnel médical à Kairouan    Tunisie : Trois nouvelles contaminations à Kasserine    Nabeul | Covid-19 : Décès d'une femme âgée de 37 ans    Une 2ème coupe de Tunisie d'affilée    Dans l'attente de la levée des sanctions de la Cédéao    L'opposante Tikhanovskaïa invoque la médiation de Macron    La Russie, alliée des deux pays, appelle à l'apaisement    Peut-on se trouver privés d'IPTV ?    L'auteur de l'attaque de Paris ''révolté'' contre les caricatures de Mahomet    «Nous étions meilleurs»    Un décès et 107 nouveaux cas à Sousse    L'instant de survie...    Après le report des JCC    Exposition collective «Rencontre 4»    Roland-Garros : Ons Jabeur passe au second tour    Décès de l'Emir du Koweït Cheikh Sabah al-Ahmed al-Jaber al-Sabah    Le marché boursier débute la semaine sur une note morose    Un taux d'avancement de 60% des travaux de réaménagement de la zone commerciale et logistique de Ben Guerdane    Tunisie: Sauvetage 68 migrants subsahariens au large de Ben Guerdane    Habib Ammar charge un team de mettre en place une feuille de route du secteur touristique tunisien    Enfant, je rêvais de devenir chauffeur de taxi    Hatem Kotrane - Toute la différence entre la vie et la mort : A propos de l'appel du Président Kais Saied à une certaine soif de vengeance populiste!    Italie: 14 cas de Covid au Genoa    Tunisie: Le président du Syndicat des agriculteurs déplore l'absence de certificat de label pour l'agriculture biologique    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour Du 29 Septembre à 11H00    12e Edition de la Foire du meuble, de l'ameublement et de la décoration : Une visibilité à améliorer    Progression de 4% des quantités de produits agricoles et de pêche acheminées au marché de gros de Bir El Kassaâ    Inauguration de l'école de la deuxième chance à Tunis    Prix EPI de l'«Emerging Africain Art Galleries Association» : Une bonne opportunité pour les jeunes artistes africains    Le chef de pentagone en Tunisie, ce mercredi    BH ASSURANCE : Une application digitale «Wininti» fait la différence    Exportation d'huile d'olive : La barre de 1,8 milliard de dinars franchie    Handball | Campagne du Mondial : Sami Saïdi annonce la couleur    Hamadi Daou a quitté l'UST : Les raisons d'un départ    L'EST battue en finale : Même les «Sang et Or» applaudissent l'USM !    Tunisie: Le secrétaire d'Etat américain à la Défense attendu demain mercredi à Tunis    Les équipes techniques chargées de la lutte contre l'extrémisme dans les prisons opérationnelles    Contrepoint | Une double tromperie    Patrimoine : L'INP lance un appel à candidatures pour la formation internationale 2021    Le voyage en Tunisie est interdit aux ressortissants britanniques    Le programme Europe Créative offre plusieurs opportunités pour le secteur culturel tunisien    JCC 2020 : Les journées cinématographiques de Carthage décalées pour le mois de décembre    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'armée américaine veut récupérer les débris de son drone disparu en Libye
Publié dans Tuniscope le 07 - 12 - 2019

L'armée américaine, qui avait annoncé fin novembre avoir "perdu" un drone au-dessus de la capitale libyenne, Tripoli, estime qu'il a été abattu par un système de défense aérienne russe et réclame les débris de l'engin, pour l'instant en vain, a déclaré à Reuters le chef de l'Africom.
Les opérateurs de défense aérienne à la manoeuvre au moment des faits "ne savaient pas qu'il s'agissait d'un engin américain sans pilote quand ils ont ouvert le feu", a estimé le général Stephen Townsend, chef du commandement militaire américain pour l'Afrique.
"Mais ils savent très certainement depuis à qui il appartient et ils refusent de le rendre. Ils disent qu'ils ne savent pas où il est mais je n'y crois pas", a-t-il déclaré sans plus de précisions.
L'armée américaine avait annoncé le 22 novembre la disparition la veille de son drone, déployé en Libye pour "évaluer la situation sécuritaire et surveiller l'activité extrémiste violente", et avait lancé une enquête sur cet incident.
Les Etats-Unis ont conclu à la responsabilité soit de mercenaires privés russes soit de l'armée nationale libyenne (LNA) du maréchal Khalifa Haftar, homme fort de l'est du pays qui a lancé en avril une offensive pour s'emparer de la capitale, a dit le porte-parole de l'Africom, le colonel Christopher Karns.
Les opérateurs du système de défense ont tiré par erreur sur ce drone pensant qu'il s'agissait d'un engin du camp opposé, a-t-il précisé.
Soupçonnée de soutenir les forces du maréchal Haftar, la Russie a démenti début novembre la présence de mercenaires russes en Libye, dénonçant des "élucubrations" et des "rumeurs malveillantes". La LNA a nié pour sa part tout soutien venant de l'étranger.
Ces tensions grandissantes entre Moscou et Washington autour de la présence éventuelle de mercenaires russes sur le terrain libyen ont suscité l'inquiétude de l'envoyé spécial de l'Onu, Ghassan Salamé, qui a estimé fin novembre que ces développements compliquaient toute résolution du conflit en Libye, pays plongé dans le chaos depuis la chute de Mouammar Kadhafi en 2011.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.