Lancement du site web «www.lescoeursauvages.com» en promotion d'itinéraires touristiques de rêves dans le Sud de la Tunisie    Le gouvernement de compétences indépendantes : Les doutes de Zouheir Maghzaoui    Forte réduction du déficit commercial de la Tunisie, à fin juillet 2020 (INS)    Veto contre un gouvernement de technocrates !    Drame sans précédent pour une ONG française    Le chef du gouvernement annonce la démission de son gouvernement    La Loya Jirga autorise la libération de 400 taliban    Boussaïdi et Maâla à la barre !    Tests RT PCR même pour les personnes provenant de la zone verte !    ''La Covid 19 a révélé une forte présence des femmes dans les professions vitales''    Une école d'été pour la culture    BRUITS ET CHUCHOTEMENTS    Re (lire) Histoire de ma vie de George Sand    Tunisie: Adnen Mansar: Kais Said a parié sur la volonté des partis d'éviter des élections anticipées    Mise en place d'une commission nationale chargée du transport et du stockage des produits chimiques dangereux    2ème édition « balades solidaires » le 12 et 13 août au Palais de l'artisan à l'occasion de la fête nationale de la femme    Real Madrid : Alphonse Areola retourne au PSG (officiel)    Tunisie [vidéo] Maghzaoui qualifie le gouvernement de compétences indépendantes de bonne idée qui ne peut pas être réalisée    Vladimir Poutine annonce que la Russie a développé un vaccin contre le coronavirus    Sidi Bouzid : Réouverture de la ligne ferroviaire n°13 et reprise d'activité de la mine de phosphates de Meknassi    Des étudiants libanais accueillis à Tunis : Pourquoi 200 seulement ?    Visite dans le gouvernorat de Jendouba : La betterave à sucre, source de richesse pour la région    Secteur de l'artisanat : Les artisans attendent les réformes avec impatience !    Tunisair : Chute de 97% du nombre de passagers transportés durant le deuxième trimestre 2020    Tunisie : Les nouveaux prix de l'essence et du Gasoil dès le 11 août 2020    Tunisie : Annulation d'une desserte du car-ferry CARTHAGE à destination de Marseille    Migration irrégulière : La chasse aux passeurs est lancée    Ligue 1 (19e journée) | L'USM à un point du dauphin sfaxien : Ambition intacte !    POINT DE VUE | Les calculs du bas du tableau !    CONDOLEANCES : Halima ROUISSI    BCT : Le solde budgétaire se creuse à -3.847 MDT à fin juin 2020    CONDOLEANCES : Hadda BEN AISSA    MEMOIRE : Med Sghaier ABID LADEB    Espace "El makhzen" ferme ses portes: Un agitateur culturel de la médina de Tunis capitule…    Théâtre | Jamel Madani traite du statut de l'artiste    Handball | Championnat féminin de beach hand : Menzel Temime haut la main    Programme TV du mardi 11 août    Abdelkader Maalej: Les cendres d'Hannibal    Ligue 1 – L'US Monastir veut reprendre la 2e place    Une première en Tunisie: un hôtel réservé aux animaux    Météo : Températures légèrement en hausse    Poutine : La Russie a développé le 1er vaccin contre le Covid-19    Le nombre de cas confirmés dans le monde dépasse les 20 millions    Tunisie – Jeunesse et sports : L'appel solennel de Haythem Kilani au chef du gouvernement    Formation du gouvernement, programme des rencontres de Mechichi    Liban | Le premier ministre annonce la démission du gouvernement    Tunisie: L'expulsion par l'Italie d'immigrés clandestins tunisiens, viole tous les accords, selon Sami Ben Abdelali    Centenaire Mokhtar Hachicha: La voix, le verbe et la verve    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les mesures du Plan de sauvetage de l'économie tunisienne détaillées
Publié dans Tuniscope le 14 - 07 - 2020

“L'objectif de l'élaboration d'un plan de sauvetage national n'est autre que de donner le coup d'envoi d'une nouvelle phase pour la Tunisie”. C'est ce qu'a affirmé la ministre auprès du chef du gouvernement, chargée des Grands projets, Lobna Jeribi, qui s'exprimait lors d'une conférence de presse conjointe au Palais du gouvernement à La Kasbah.

A cette occasion, elle a souligné que ce projet de plan s'étendra sur une période de neuf mois, soit jusqu'à mars 2021, date de lancement du plan quinquennal (2021/2025), lequel “ne peut pas être concrétisé si nous ne prenons pas l'initiative de sauver l'économie et les institutions et ne veillons pas à la préservation du tissu social”, selon ses dires.
“Ce plan, élaboré en coordination avec les différents ministères, administrations, institutions, organisations nationales et professionnelles, secteur privé, société civile, groupes de réflexion et experts, s'attelle à ancrer une nouvelle approche basée sur le principe participatif et l'intelligence collective, le traitement des problèmes du pays”, a indiqué Jeribi.
“Le plan prévoit la mise en place de mesures pratiques et réalisables, sur une période de neuf mois et qui auront un effet direct sur le citoyen et les sociétés. Ces mesures permettront, en outre, de relever les enjeux socio-économiques, ainsi que d'assurer la pérennité des entreprises, de réduire le fléau du chômage et de créer de la richesse”, a-t-elle encore expliqué.
1,5 milliard de dinars
La ministre a révélé que l'une des mesures économiques les plus importantes, figurant dans le cadre du plan de sauvetage, consiste à fournir des liquidités aux entreprises, grâce à une garantie accordée par l'Etat d'une valeur de 1,500 milliard de dinars.
Il s'agit également de continuer à appliquer le mécanisme de chômage technique, en le dotant d'une enveloppe de 100 millions de dinars (MDT) et d'allouer un budget de 700 MDT aux entreprises faisant l'objet d'un programme de restructuration.
1 milliard de dinars pour les PME sinistrées
D'après elle, un observatoire a été créé au sein du ministère de l'Industrie dans le but d'accompagner et de suivre les entreprises et les PME sinistrées, suite à la pandémie du coronavirus. Une enveloppe de l'ordre de 1 milliard de dinars leur a été allouée pour les aider à honorer leurs engagements et sauver certains secteurs, tels que celui de la construction et des travaux publics.
30 MDT en faveur des personnes vulnérables
En ce qui concerne les mesures sociales, Jeribi a annoncé qu'un budget de 30 MDT permettra de venir en aide aux personnes vulnérables, à travers l'élargissement de la couverture sociale et l'amélioration des services de santé ainsi que l'inclusion financière.
L'Etat œuvrera aussi à régler la situation des employés des chantiers, sur une période de 5 ans, et celle des enseignants vacataires (aussi sur une période de 5 ans), à partir de septembre prochain, selon Jeribi.
Le programme de “Deuxième chance” n'est pas en reste
Elle a ajouté que le gouvernement fera profiter, quelque 15 000 jeunes, victimes d'abandon scolaire et dont l'âge varie entre 12 et 18 ans, du programme de “Deuxième chance”, avant la fin de l'année 2020, et offrira l'opportunité à 3000 familles d'obtenir la propriété individuelle de leurs logements.
“Cette mesure s'inscrit dans le cadre d'un programme exhaustif au profit de 350 mille familles, sur une période de 5 ans”.
Restructuration de certaines entreprises publiques
Par ailleurs, la ministre a fait état de la mise en place d'un programme de restructuration de 5 sociétés publiques, en coordination avec l'UGTT, dont Tunisair, la société El Fouladh, et la STAM.
Elle a ajouté que l'Etat veillera à améliorer le taux d'encadrement dans les collectivités locales pour atteindre les 20%, et à renforcer les capacités humaines dans le pôle judiciaire et financier pour accélérer l'examen des affaires en cours.
Climat des affaires et renforcement du Conseil de la concurrence
Côté investissement, elle a souligné que l'Etat garantira à tous les investisseurs un climat d'affaires et de création de la richesse dans le cadre d'une concurrence loyale, assurant que des efforts seront déployés en vue de faire face à l'économie parallèle, et que d'ici le mois de décembre 2020, quelque 27 autorisations d'investissement seront abandonnées et remplacées par des cahiers de charge.
De même, Jeribi a fait savoir que les prérogatives du Conseil de la concurrence seront renforcées, et que la priorité sera donnée aux grands projets d'investissement structurés, que ce soit dans le cadre de partenariats public-privé ou d'investissements privés.
Une nouvelle instance en gestation…
Une haute instance sera mise en place, en outre, afin de suivre la réalisation de projets à l'intérieur du pays, en plus de la création d'une salle d'opérations pour améliorer le rendement du port de Radès et augmenter le trafic des conteneurs de 4 à 10 conteneurs par heure.
Par ailleurs, il a été décidé, selon la ministre, d'accélérer les procédures d'octroi des fermes domaniales agricoles (près de 20 mille hectares) et de faire profiter 1 000 citoyens du programme “auto-initiateur”, durant l'année en cours, et 10 000 citoyens d'ici la fin de 2021.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.