La Tunisie présente ses condoléances à l'Egypte après l'incendie survenu dans une église copte    Tunisie : Augmentation des exportations du secteur industriel    Industrie : L'investissement a encore fondu, beaucoup trop    Photo du jour : Le souk du dimanche à l'aéroport    Fête nationale de la femme : Ichraf Chebil annonce le retour des vieux démons    Grèce : le Premier ministre "espionnait" depuis 2019, ça lui coûtera très cher    Un incendie dans une église fait des dizaines de morts en Egypte    Mohsem Marzouki réagit à l'attentat contre Salman Rushdie    Les syndicats sécuritaires : la liberté d'expression ne peut être bâtie aux dépens de la dignité    Par Jawhar Chatty : La nouvelle régente de Carthage !    Salman Rushdie s'en sortira, les ventes de "Versets sataniques" explosent    Egypte : Un incendie tue des dizaines de chrétiens en pleine messe    Ils n'ont pas le droit !    Formation des dirigeants: Une aubaine pour l'entreprise    L'entreprise saoudienne pétrolière : Hausse des bénéfices net record au 2ème trimestre de 90%    La Tunisie exprime son soutien à l'Arabie Saoudite    Volley : La CAN junior dames U21 sera organisée en Tunisie    NBA : Golden State – Los Angeles Lakers, le 18 octobre prochain    Foot-Europe: le programme du jour    Météo : De la chaleur partout et des foyers orageux    Après le ministre le gouverneur et sa soeur, accusés des mêmes horreurs (Document)    Tunisie : Mandat dépôt contre le tueur d'un touriste    Edition estivale des UV — Utopies visuelles à Sousse: Plus d'utopies, plus de moments forts    Zied Gharsa au Festival International de Carthage: Festive, la musique tunisienne !    Express    La surchauffe de l'économie singapourienne nécessite un nouveau resserrement monétaire    DECES: Mohamed Naceur MRAD    Pourquoi: Manque d'espaces sanitaires    Pollution marine et menace pour l'équilibre écologique: Va-t-on s'y attaquer réellement ?    REMERCIEMENT& FARK: Mohieddine MOUAKHAR    Abdelmajid Chétali: Le talent, la passion, la gloire...    Abir Moussi: La nouvelle constitution est une menace pour les acquis de la femme    FIBA 3×3 Nations League 2022 : les résultats de la 2e journée pour la Tunisie    L'apparition d'Ichraf Chebil critiquée sur la toile    Première astronaute tunisienne et africaine : Telnet dévoile la liste des candidates    Pour la première fois, une allocution officielle de l'épouse du chef de l'Etat    Développement du tourisme de plaisance: Les grandes lignes de la feuille de route    Décès du réalisateur Abdeljabbar Bhouri    Foot-Europe: le programme du jour    Eventuelle grève des techniciens de la navigation aérienne    Protéger les femmes    «Naseer Shamma & the peace builders» au Festival International de Carthage: Musique d'amour et de paix    La BNA mécène du festival de Dougga pour une culture inclusive    La maison du luth arabe en Tunisie à l'initiative du luthiste irakien Naseer Shamma    CAB : Report de l'assemblée élective…    Programme TV du vendredi 12 août    Tahar Melligi , l'historien des artistes, décédé à l'âge de 86 ans    Orange Tunisie expérimente à nouveau la technologie 5G dans le domaine de la Culture    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Tunisie : Droits des femmes : la violence sexiste, l'enjeu le plus important, selon un sondage
Publié dans Tuniscope le 04 - 07 - 2022

One to One for Research and Polling, institut de sondage, ont organisé lundi 04 juillet à une rencontre afin de présenter les résultats de la cinquième vague de l'Afro baromètre sur l'égalité des chances et la violence faites aux femmes.
Résultats clés
▪ 56% des Tunisien.ne.s affirment que la question de la violence sexiste est parmi les questions prioritaires pour le gouvernement et la société . Ce taux passe à 60% chez les femmes.
▪ 52% des répondant.e.s déclarent que la violence physique exercée sur les femmes est « très courante » ou « assez courante ». Ce taux augmente au nord-ouest (66%), dans le milieu urbain (55%) et parmi les plus pauvres (69%) .
▪ 83% des citoyen.ne.s confirment qu'il est « très probable » ou « assez probable » que la Police prenne au sérieux les femmes signalant des incidents de violence conjugale .
▪ Près de trois quarts (74%) des Tunisien.ne.s pensent qu'il est « très probable » « probable » que le signalement à la police d'une violence physique conjugale déclenche les critiques, le harcèlement ou l'humiliation de la victime par les membres de sa communauté.
▪ Selon 69% des citoyen.ne.s, la violence conjugale est une affaire privée qui doit être réglée au sein de la famille ..
▪ 17% des hommes, vs 10% des femmes, légitiment, dans certains cas, « le châtiment » physique de l'épouse .


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.