Bourse de Tunis : Le Tunindex clôture la séance du Mercredi dans le rouge    Hand : La Tunisie sacrée championne de la Coupe du président de l'IHF    GOUVERNANCE | Une nouvelle organisation panafricaine destinée à renforcer le rôle du DAF en Afrique    Ephéméride : il y a sept ans, la Constitution est votée...    Libye: Visite du ministre algérien des Affaires étrangères pour apporter son soutien à la tenue des élections libyennes    UADH suspendu de la cotation en Bourse et peine à trouver un partenaire stratégique    Démission de 7 membres du conseil municipal d'Ain Sobh Nadhour    Par Jawhar Chatty : Ibn Khaldoun, KS et RG    Tunisie: Haykel Mekki: Rached Ghannouchi est un danger qui menace tous les tunisiens    Covid-19 | Mahdia : 3 décès, 128 nouvelles contaminations et 135 cas de guérison    Le Front Polisario menace d'une "escalade militaire"    Les rythmes métissés d'Alune Wade    Un grand challenge en temps de pandémie    Conformément à l'Accord de Paris, la Tunisie est en plein chantier de révision de sa politique climatique    La Tunisie fait partie des pays les plus affectés par le coronavirus en Afrique    Tunisie-Violence à l'ARP : Abir Moussi agressée par Seifeddine Makhlouf [Vidéo]    Le secrétariat général de l'ARP adresse une correspondance à la présidence de la République pour lui notifier les résultats du vote de confiance    Chedly Ayari n'est plus    La cérémonie du serment aura-t-elle lieu ? qu'en décidera Kais Saied    UAPS – Référendum arabe : Ali Maaloul et Wahbi Khazri nominés    Le Centre des études sur le Moyen-Orient de l'Université de Harvard s'engage pour six ans supplémentaires en Tunisie    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour Du 27 Janvier 2021 à 11H00    Pour le 3e jour consécutif, les cours suspendus dans des établissements scolaires à Nabeul    Maghzaoui : l'adoption du remaniement n'a pas été une surprise    Wifak Bank lance ses nouvelles solutions digitales, WIFAK Pay & WIFAK Pay Pro    BANQUES MODERNES: Les Fintech envahissent le monde et bientôt la Tunisie    Tribune: «Il n'y a pas de volonté politique de réformer un système fiscal grossièrement injuste»    Amour, Gloire et Karama la série revient en force au Bardo    Perspectives: Le moment de la mise à niveau des entreprises    Ligue 1 – Matches avancés de la 10e journée: L'EST survole l'OB, le CSS revient de loin !    Météo | Vents forts et pluies éparses en fin de journée    LIGUE 1 — 10E JOURNEE | CA-USM : sortir de l'ombre    JSK: Ne plus traîner en chemin    CONDOLEANCES: Mohamed BEN FRAJ CHEDLY    Théâtre| « Martyr » de Fadhel Jaïbi: Explosion nihiliste dans une structure morte    18e édition du Festival des cinémas d'Afrique du pays d'Apt (Fcapa) — Table ronde «Circulation immatérielle des films»: L'expérience collective du grand écran avant tout    Démarrage du cycle euro-tunisien destiné aux professionnels de la culture    Tunisie [Audio +Photos]: Déclarations après match Espérance Sportive de Tunis contre Olympique de Béja    Tunisie [Vidéo]: Des conducteurs de taxis manifestent pour réclamer des licences à Béja    Bloqués en Malaisie, des Algériens menacent de saisir l'ONU    Le premier ministre italien présente sa démission    Commémoration du 40e jour de son décès : Abdelwahab Bouhdiba, le sociologue émérite    Programme TV du mardi 26 janvier    Contrepoint | Culture... et interrogations    Covid-19 : Joe Biden durcit les règles d'entrée aux Etats-Unis    Voici pourquoi la souche britannique pourrait provoquer une mortalité accrue    Etats-Unis: Le procès de Trump devant le sénat débutera le 8 février    Mustapha El Haddad: L'embrigadement des jeunes pour le jihad «Le paradoxe tunisien»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





JMC 2019: ERKIZ HIP HOP
Publié dans Tunivisions le 20 - 09 - 2019

Né en 2012, le collectif DEBO est composé de jeunes rappeurs, ingénieurs du son, musiciens, photographes mais aussi d'artistes graffeurs etc.
Le collectif porte des projets à vocation culturelle, sociale et éducative en Tunisie à travers la musique.
En plus de son activité associative, le collectif DEBO dispose de son propre studio d'enregistrement qui lui permet d'être
indépendant, autonome, libre et innovant dans tous les projets qu'il entreprend.
Niché au plein cœur de Tunis, cet espace est un vrai lieu de rencontre, un incubateur d'idées qui vit au rythme de différents
partenariats publics/privés. Mais c'est réellement à travers le Rap et la Street Culture que DEBO s'est imposé.
Vipa, Massi, Belhassen (EMPIRE), Marwen (EMPIRE) et WMD, Tiga Black Na et Pazaman, les rappeur du collectif, dénoncent
la situation politique, l'errance sociale et démocratique et le quotidien biaisé et fragilisé post Révolutionnaire en Tunisie à
travers leurs textes engagés.

Présentation de DEBO:

Dans le cadre de projets de développement des structures scolaires en Tunisie, DEBO organise des workshops et des
ateliers dans lesquels chaque membre du collectif s'attache à transmettre des valeurs citoyennes, urbaines et humaines.
Des ateliers de Beat-making et d'écriture de Rap ont été mis en place par l'équipe, allant à la rencontre d'une jeunesse en
rupture scolaire, professionnelle et sociale, en banlieue de Tunis mais aussi en région.
Aujourd'hui, DEBO s'engage dans des projets de création et de fusion avec des musiciens de Malouf, Soufi et Mezoued, dans un
soucis de diversité et d'ouverture à d'autres registres musicaux.
Avec le partenariat du Ministère des Affaires Culturelles Tunisien, l'Institut Français de Tunis, le British Council, le Goethe Institut Tunis, l'Ambassade Suisse et bien d'autres, le collectif a su mener tous ses projets à terme.

Valeurs de DEBO:

SPREADING THE GOOD ENERGY
Le Hip-Hop, entre Rap et Musique, une voie sociale mais aussi une voie vers l'autonomie personnelle et professionnelle.
Pour nous, le culturel et le social sont indissociables.

Objectifs de DEBO:
* Le soutien aux artistes Tunisiens de la scène Hip-Hop en terme de production, distribution et promotion à l'échelle
nationale et internationale.
* La mise en place d'une formation annuelle d'écriture de textes de Rap qui soit continue et accessible à travers un forum
en ligne, rubrique radio et séries d'ateliers.
* Créer un programme d'échanges et construire un réseau international pour favoriser aux artistes Tunisiens la réalisation
de projets et évènements dans les normes internationales.
* L'animation de lieux culturels et de maisons de jeunes dans toutes les régions de la Tunisie.
* Le soutient aux jeunes artistes locaux à travers la création d'une industrie musicale qui leur permettrait de travailler de
manière indépendante et autonome.
ERKEZ HIP HOP:

LE RAP ET LE MEZOUED PEUVENT-ILS SE REUNIR?
Erkez Hip Hop est un projet innovant qui rassemble deux registres différents qui s'entrecroisent pour ce projet de fusion.
En adoptant la sonorité harmonieuse et authentique du Mezoued, le rap vient avec ses rimes révoltés, contestataires et
enjolivés avec les rythmes du Bendir et la Derbouka.
Les artistes d'Erkez Hip Hop, avec leur background riche en musique urbaine et traditionnelle, cherchent d'après cette fusion
à expérimenter le carrefour des genres et des disciplines ainsi qu'à montrer une des facettes inconnues de la scène Tunisienne,
à la fois enjouée et enragée.
Le Mezoued, musique populaire Tunisienne, a son propre rythme, et se joue sur des gammes spécifiques. D'où le véritable
défi pour les compositeurs de cette formation et même pour les rappeurs de jouer sur ces gammes.
Erkez Hip Hop veut se consacrer à une pratique musicale et théâtrale où les instruments traditionnels peuvent jouer un
rôle très important dans le but d'avoir une musique vivement contemporaine et originale.
Il s'agit d'un projet ambitieux et un concept à suivre et qui souhaite être élaboré.

Les artistes:

BENDIR: IMED REZGUI – AKRAM GHADHAB
DARBOUKA: MOHAMED GHAZI DHRIF
MEZOUED: MONTASSAR JEBALI
BATTERIE: YOUSSEF SOLTANA
BASS: MAROUEN SOLTANA
CLAVIER: SELIM ARJOUN
GUITARE: AYOUB REKIK
COMPOSITEURS:JIHED KHEMIRI – MAKREM RADHOUANI – GODZY


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.