Un nouveau coup dur pour le tourisme tunisien : La France exhorte ses ressortissants à ne pas partir en vacances à l'étranger    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour du 09 Avril à 11H00 :    Coronavirus : Oussama Mellouli a passé un test qui s'est révélé négatif    Club Africain : Ali Abdi pourrait faire son comeback    Abdellatif El Mekki et Slim Choura examinent à Sousse les perspectives de coopération et de partenariat entre les deux ministères    L'avion militaire de retour de Hong Kong arrive cet après-midi à Tunis    Les 3 Présidents se rendent au Carré des Martyrs à Sijoumi    LA FTF reporte le remboursement des dettes des clubs    Nissaf Ben Alaya : la diminution du nombre des cas confirmés enregistrés ces derniers jours est le résultat du respect de la quarantaine globale par les citoyens    Coronavirus – Espagne : Plus de 15 mille morts et 150 mille contaminés    L'ANETI lance sa plateforme digitale de formation en ligne : «ANETI Tkawen» !    La Tunisie rend un vibrant hommage à ses Martyrs à l'occasion du 82ème anniversaire des évènements du 9 Avril 1938    Covid-19 : la Banque africaine de développement crée un fonds doté de 10 milliards de dollars    Tunisie: Les besoins en masques médicaux sont estimés à 30 millions d'unité, selon la porte-parole du gouvernement    Tunisie: En prévision du Ramadan, importation de 60 tonnes de viande    Météo: Prévisions pour jeudi 09 avril 2020    Covid-19 : l'UPMI appelle les entreprises à préserver l'emploi de l'ensemble de leurs salariés    Mourinho viole le confinement et s'excuse    Salem Labiadh et Issam Chebbi disent être visés par des menaces terroristes    La Poste Tunisienne émet deux timbres- poste pour rendre hommage à Chokri Belaïd et Mohamed Brahmi    Un gain budgétaire de 6,6 milliards DT    La Tunisie jugée désormais « conforme pour l'essentiel »    Ronaldinho quitte la prison    Décès d'Antic, ex-coach du Real et de l'Atlético Madrid    Prolongement des contrats des joueurs expirant le 30 juin    Les modalités d'application des mesures sur la table de discussions    L'UE en échec sur la réponse économique au virus    Trump menace de suspendre la contribution américaine    Toujours aucun cas confirmé de coronavirus    Ras-le-bol et manque de moyens    D'une main sèche et brûlante…    Axefinance offre des repas aux travailleurs de la santé    1 940 morts en un jour, en majorité des Noirs    Artistes et intellectuels, comment vivent-ils le confinement (II)    Créer dans l'urgence et la solidarité    Vers quelles autres manipulations ?    Prolongement du Confinement au-delà du 15 avril pour la France    Tunisie: Deux timbres postaux à l'effigie de Chokri Belaïd et Mohamed Brahmi    La famille de La Presse en deuil : M'Hamed Jaïbi, n'est plus    COVID-19: le fondateur de Twitter donne 1 milliard de dollars    Covid-19 | Trump menace de suspendre la contribution américaine à l'OMS    OMS: L'Afrique ne sera pas un terrain d'essai pour les vaccins contre le COVID-19    Michèle Gazier : Il était une fois Leila Menchari    Elizabeth II aux britanniques: “C'est un temps de disruption dans la vie de notre pays”    Beit El Hikma se dote d'une cellule de veille pour suivre les données relatives au Covid-19    La Fondation Kamel Lazaar lance l'appel à projets “Culture Solidaire”    Olivier Poivre d'Arvor: Leïla Menchari, ma reine de Carthage    Retour sur le décès de la célèbre décoratrice tunisienne Leïla Menchari, emportée par le Coronavirus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'alpiniste tunisien Anis Trimeche au sommet de l'Aconcagua
Publié dans Tunivisions le 14 - 02 - 2020

Anis Trimeche, le jeune alpiniste tunisien, Ingénieur et Informaticien à Airbus Allemagne, le fils du
grand voyageur Rached Trimeche, a attaqué le sommet le plus dangereux du monde, l'Aconcagua
7000m, en ce mois de décembre 2019.
Ses prouesses sportives extrêmes ne sont plus à prouver puisqu'il vient encore une fois de réussir un
autre formidable défi. En effet, vouloir attaquer le sommet le plus hasardeux et versatile du monde,
l'Aconcagua 7000 m, après l'Ervest mais reste le sommet le plus dur et le plus dangereux du monde.
Seuls 30% des alpinistes arrivent à son pic, est un peu fou, audacieux et très risqué !
Mais après le 6000 m du Kilimandjaro en Afrique, le 6200 en Himalaya, au Népal, et en solo, le
Cotopaxi volcanique 5895, en Equateur, c'est autour du continent Américain cette fois et en
Argentine vers l'Aconcagua mystérieux qu'Anis Trimeche a voulu accomplir ce challenger !
Et… Il a réussi.
Anis a commencé cette aventure le 10 décembre 2019, après des grands préparatifs physiques et
morales, il a fallu 24 jours pour arriver au sommet. C'est dur, Aconcagua, la plus haute montagne du
monde à l'extérieur de l'Himalaya. Elle est considérée comme une des montagnes les plus froides du
monde et la majorité des expéditions font un programme de 3 semaines pour atteindre le sommet
c'est trop peu pour une bonne acclimatation, ce qui explique le taux de réussite de 30% max et la dernière partie de 6000 à 7000 m est très dure à escalader il y a plusieurs passages difficiles sans
cordes fixes et il y a des accidents et des morts chaque année.
« Le 24 décembre 2019, il est minuit je suis à 6000 m dans le dernier camp…. dans quelque
heures je commence le dernier push pour le sommet 7000 et je ne peux pas dormir … Les
pensées tiraillent mon esprit … je ne trouve plus mon calme… Le manque d'oxygène me joue
un sale tour …. La souffrance s'accumule dans mon mental et la peur s'installe dans mon
cœur …les hormones de stress coulent dans mon sang et empoisonnent mon corps…. je suis
paralysé…je me sens faible avec les yeux grands ouverts vers l'inconnu …je suis la … je suis
en vie mais un peu mort… »
Généralement, après les 6000m ça devient très dur. Beaucoup d'alpinistes prennent la décision de
faire demi-tour quand ils arrivent au refuge Independencia (6 400 m), arrivé à ce stade, il faut bien
réfléchir si on a la capacité d'arriver au sommet ou pas.
« Bref, j'avais le cœur serré et très peur. Jusqu'au dernier mètre avant le sommet je ne savais
plus si j'allais atteindre le sommet ou mourir avant d'une crise cardiaque à cause de la fatigue
et des difficultés pour respirer, on parle de 2/3 d'oxygène manquant dans chaque respiration …
les pentes de neige et de glace sont assez inclinées parfois 60 degrés dans la dernière partie
avant le sommet … »
Le même jour, le 24 décembre à 19:37, Anis vient de descendre du sommet de l'Aconcagua presque
7000m , il a trop galéré mais enfin il a réussit à être le premier tunisien qui a atteint une telle
sommet.
« Certes beaucoup plus facile à dire qu'à faire, mais il faut le faire. Le voyageur n'a de cesse
que d'avancer avec ou sans bâton de pèlerin et Dieu reconnaitra les siens. ANDALE !
Pourquoi donc affronter la mort à chaque pas d'escalade ? »

Oumayma Khayati


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.