Le coût de la grève pour Tunisair : 2 milliards    Ligue des champions : le Club Africain renverse Al Ismaily et se relance    Bras de fer entre Ennahdha et les autres blocs parlementaires    La mondialisation a-t-elle ouvert la voie à l'ère de la colère et du populisme ?    D'une pierre, deux coups !    Sous le signe de défaite interdite    Paralysie quasi-totale du pays    L'inflation atteint un niveau très grave (7,5%) jamais connu en Tunisie depuis 15 ans, déclare Mohsen Hassan    La date des soldes d'hiver    Tunisie-Mahdia [photos] : Spectaculaire tentative d'immigration clandestine à Chebba !    En grande première : Une unité militaire aérienne tunisienne en mission de paix à l'étranger (Photo - Vidéo)    Des personnes au pouvoir sont derrière le blocage de production du phosphate, selon Wissem Saïdi    En vidéos : Mourad Bouzidi et Sonia Ben Abla présentent Les Volants d'Or    Ligue des champions – CA : Formation rentrante contre Al Ismaily    La Douane tunisienne décide de réduire les amendes douanières infligées avant le 1 janvier 2019    Cérémonie de signature du recueil « Malikholia » du poète Hamza Omar    Tunisie- Quand l'écrivain Bahey Eldin Hassan fait l'éloge de la Tunisie à sa manière !    LdC, Groupe B: L'Espérance s'impose grâce à un doublé de Khenissi        En Algérie, des citoyens transforment en potager une route que la municipalité tarde à aménager    Participez au concours photos de la ville de l'Ariana dimanche 20 janvier 2019    Le Parlement allemand classe la Tunisie pays sûr pour refuser à ses immigrés le droit d'asile    Ligue des champions – EST : Formation rentrante contre Platinum Stars    Frénésie des uns, discernement des autres...    Danone investit dans le sport    Ces grèves qui ne chôment pas    Le sens de l'intérêt général perdu    Les vols annulés, les passagers livrés à eux-mêmes    Tunisie-Institution militaire: Première participation tunisienne avec une unité aérienne au Mali    Grève générale du 17 janvier : La longue journée de l'armée tunisienne    Une parfaite maîtrise du genre    Le retour de Ridha Ben Arab    Superhéros ou fou ?    Date des prochaines élections présidentielles algériennes fixée    Tunisie – Météo : Ciel nuageux sur l'ensemble du pays avec pluies isolées    Film “Porto-Farina” d'Ibrahim Letaief: Dates et Horaires des projections dans les cinémas de Tunisie    Tunisie- L'archevêque de Tunis explique la frustration des jeunes tunisiens    Tunisie: Arrestation de 21 personnes à Ben Arous après des actes de vandalisme    Tunisie- Arrestation d'un père ayant violé ses filles    Un cybercafé ouvert strictement aux femmes à Gafsa    Retour sur la grève du 17 Janvier dans la Fonction publique et le secteur public    Milan: Gennaro Gattuso suspendu un match    Grande Bretagne: Au volant d'une voiture à 97 ans, le mari de la reine d'Elizabeth II sort indemne d'un accident    Sortie en France du film « Au-delà du regard, osez le désert » : réalisé par une association encadrant des jeunes malvoyants    Tunisie – Nidaa Tounes fait assumer la responsabilité de la crise à certaines parties politiques    Tunisie: Nidaa Tounes inquiet de l'échec des négociations entre l'UGTT et le gouvernement    Tout sur le Sommet arabe pour le développement économique et social qui se tiendra ce dimanche à Beyrouth    Barbanera, un Tunisien à la tête d'un large réseau de migration illicite, arrêté en Italie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Tunisie - Partis politiques: Le Parti du Travail Tunisien intègre deux partis!
Publié dans WMC actualités le 26 - 08 - 2011

Dans une conférence de presse, organisée mercredi 24 août 2011, à l'hôtel El Mechtel, à Tunis, Abdeljalil Bédoui, coordinateur général et porte-parole du Parti du Travail Tunisien (PTT), pour qui tout grand dessein est un dessein à long terme, a annoncé fièrement l'intégration au sein des instances dirigeantes du PTT du mouvement de la citoyenneté et de la justice (Jamel Tlili) et du parti centriste démocratique (Jawhar Ben Fraj). Il s'agit là, nous dit-il, d'une première dans la scène politique locale. Le prélude à la construction d'un grand bloc moderniste et progressiste, capable d'incarner l'alternance, de promouvoir des idées avant-gardistes, d'opposer des identités batailleuses, de raisonner en termes d'influences, de coalitions, de se donner des leviers dans le combat démocratique en cours, de s'adosser aux avantages d'une stratégie de mouvement, de conduire cette métamorphose sociale, qui dégagera, à terme, de nouvelles valeurs, de revitaliser l'engagement collectif et d'imprimer sa marque sur les échéances électorales, liées au destin du peuple tunisien.
«Les trois partis, après des mois de concertations et d'échanges de points de vue, ont convenu de construire un grand parti politique pluraliste de centre gauche, où les sensibilités seront tolérées et intégrées dans tous les processus décisionnels de la direction du PTT afin de coller aux aspirations d'une société tunisienne plurielle, structurée autour de principes universelles et de la grand coopérative civique, attachée à la tolérance et à la coexistence des idées», déclare Jamel Tlili, dirigeant du mouvement de la Citoyenneté et de la Justice et remueur d'idées exceptionnel, qui a appelé tous les partis politiques à vocation sociale à adopter des stratégies frontistes dans la perspective de la Constituante, rendu un vibrant hommage à l'ouverture d'esprit et à l'humilité des responsables du PTT et mis en exergue la valeur ajoutée de son parti, enraciné dans le milieu de la jeunesse estudiantine depuis deux décennies.
De son côté, Jawhar Ben Fraj, porte-parole du Parti Centriste Démocratique, pour qui rien de grand ne se construit dans le refus, a exprimé toute sa joie d'intégrer les rangs d'un large front politique à même d'honorer d'autres verbes que le verbe avoir, d'endosser les préoccupations des jeunes tunisiens, lacérés par le chômage et l'ensauvagement de la misère, d'enraciner les valeurs du travail, d'encourager l'initiative privée, de placer le curseur social au bon niveau, de s'appuyer sur les réalités nationales, d'adopter des compromis et de bâtir la société de la transparence, de l'équité, de la fraternité et des valeurs morales. Dans un monde, dit-il, où les défis stratégiques, écologiques et économiques abondent.
Au fait, pour notre interlocuteur, bien malin, qui peut prédire ce que seront réellement les rapports de force politiques en Tunisie au-delà de la date du 23 octobre 2011. Seulement, insiste-t-il, l'avenir appartient aux partisans de la vitalité démocratique, de la mobilité sociale, de l'innovation collaborative et de la société des réseaux, un domaine, déclarent certains observateurs, où les amis de Jawhar Ben Fraj font des merveilles. Ce qui ne manquera pas d'avoir des répercussions positives sur le rendement médiatique du PTT au niveau de la toile.
En guise de conclusion, Abdeljalil Bédoui, après avoir valorisé l'apport des énergies motivationnelles, s'est dit confiant dans l'ancrage et l'enracinement des valeurs du parti dans la scène politique, exprimé de nouveau sa joie devant l'afflux du sang neuf au sein du PTT, qui sème comme un laboureur et tisse des liens comme un tisserand. Tout en soulignant la prééminence du consensus chez les militants. Condition sine qua non de la pérennité de la diversité, de l'échange et de la mosaïque de sensibilités au sein des instances dirigeantes.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.