Covid-19 : 65 décès et 2091 contaminations recensés le 15 juin 2021    Tunisie-ISSHST : La perturbation des examens continue pour la deuxième semaine consécutive    Bourse de Tunis : Le marché continue de perdre du terrain    La STB et l'AICTO signent un mémorandum d'entente et de coopération    Kais Saied reçoit un doctorat honoris causa à Rome    L'Italie accorde un prêt de 200 millions d'euros à la Tunisie    Tunisie – AUDIO – IMAGES : Le scandale du comportement exemplaire de la SONEDE en matière de rationalisation de la consommation de l'eau    Bilan Covid-19 : 65 décès et 2091 nouveaux cas en 24h    Siliana : 60 hectares de blé ravagés par les flammes    Lancement du programme d'aide aux micro-entrepreneurs ''SOUTIEN TPE COVID-19''    Hand – CAN Dames : La Tunisie éliminée en demi-finale    Ce qui s'est passé en Algérie est-il un signe de la fin de l'ère des islamistes du Monde ?    Conférence internationale du travail : Le plaidoyer de Majoul pour un plan international de soutien aux PME    Rencontres d'affaires virtuelles France-Tunisie, le 24 juin 2021 : Les entrepreneurs au cœur de la relance    La question de la migration au cœur de la rencontre Saïed Mattarella    Ons Jabeur et l'australienne Ellen Perezen en quarts de finale du tournoi de Birmingham    Monde- Daily brief du 16 juin 2021: Sommet Poutine-Biden à Genève    Mazarine Energy toujours bloquée à cause d'un seul ex-employé    Liste des compagnies intéressées par la rachat des actifs de l'ENI en Tunisie    QNB Tunisie: Nouvelle vision, nouveaux challenges    Football : Programme TV de ce mercredi 16 juin 2021    Ahmed Néjib Chebbi : Kaïs Saïed ne s'est pas trompé, il est d'une autre planète !    DECES : Khadija Farah    Réunion du bureau exécutif du Conseil des ministres arabes de l'Information : Adoption de la proposition de la Tunisie d'élaborer une stratégie médiatique arabe commune    Programme TV du mercredi 16 juin    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour Du 16 Juin 2021 à 11H00    L'EST poursuit sa préparation à Tabarka pour le match d'Al Ahly : Loin des yeux, près du cœur !    ARP : Korchid annonce le calendrier des élections des instances constitutionnelles    Tunisie: Rached Ghannouchi s'entretient avec les présidents des blocs parlementaires    Hichem Mechichi : J'étais un élève plutôt studieux !    Tribune | Protéger nos futures générations    «Solocoreografico» et «Children Smiles» au Studio el Houma : La danse sous toutes ses formes    Exposition | Yasmine Ben Khelil au B7L9 : «Chrysanthème forever... Je ne sais plus comment»    On nous écrit | Hommage à l'artiste et galeriste feu Mohamed Ali Essaadi : «Les souvenirs du passé sont les rides de l'âme»    JSK : report des assemblées générales et électives à une date ultérieure    Euro: les matches de ce mercredi    Tunisie: Daily brief du 16 juin 2021    Exposition « Le Piazze [In]visibili », quand la magie des photos rencontre la poésie des mots    Monde: Daily brief du 15 juin 2021    "Les Chrétiens de Sicca Veneria" : l'Argentin Silvio Morano explore l'archéologie des fouilles militaires sous protectorat    Patrimoine : Attention, le site de Carthage se meurt !    Festival Carthage 2021: Avant-goût des spectacles exceptionnels qui attendent le public!    La 35ème édition du festival international de musique symphonique d'El Jem du 10 juillet au 14 août 2021    Un soldat blessé lors de l'explosion d'une mine à Mghilla    Emmanuel Macron se prend une gifle - La vidéo devient virale    La Tunisie accueille une partie de l'exercice militaire "African Lion 21" (Défense)    Après la 4e guerre israélienne contre Gaza, saura-t-on éviter la 5e ?    Israël, cette démocratie islamiste ?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Tunisie-UE :
L'ARP approuve un projet de loi portant sur un accord de prêt d'une valeur de 650 MDT
Publié dans WMC actualités le 05 - 03 - 2015

L'Assemblée des représentants du peuple (ARP) a adopté, mercredi en séance plénière, un projet de loi portant sur un mémorandum d'entente d'assistance macro-financière (AMF) et une convention de prêt d'un montant de 300 millions d'Euros (environ 650 millions de dinars) conclue entre la Tunisie et l'Union Européenne (UE).
Cet accord accordé à des conditions avantageuses, soit un faible taux d'intérêt (3%) et une durée de remboursement de 15 ans, s'inscrit dans le cadre du mécanisme d'appui au financement intégral, considéré comme étant l'un des outils de coopération avec l'UE. Il vise à répondre aux besoins exceptionnels de financement extérieur au niveau de la balance des payements au profit des Etats de voisinage de l'UE.
Ce type de financement doit être accompagné d'un programme de réforme économique en accord avec le Fonds monétaire international (FMI) et des avancées dans sa concrétisation. La convention de prêt était accompagnée par la signature, le 29 août 2014, d'un mémorandum d'entente entre la Tunisie et l'UE concernant les dispositions et les réformes qui seront entreprises par la partie tunisienne pour décaisser le prêt précité.
Le déblocage du prêt sera effectué sur trois tranches, d'un montant de 100 millions d'euros chacun avec une période d'espacement d'au moins trois mois. La première était prévue avant fin 2014, la deuxième au cours du premier trimestre de 2015 tandis que la troisième sera décaissée au cours du premier semestre de 2015.
Le déblocage de la première tranche nécessite la signature de tous les contrats et leur entrée en vigueur ainsi qu'une bonne exécution du programme convenu avec le FMI. En ce qui concerne les conditions de décaissement de la deuxième tranche, celles-ci concernent la réalisation de bon nombre d'indicateurs relatifs aux réformes fiscales, au réseau de sécurité sociale, au secteur financier et aux statistiques.
La troisième tranche sera décaissée conformément à certains critères qui exigent la réalisation de certains indicateurs relatifs à la gestion des finances publiques, au réseau de sécurité sociale, aux secteurs financier et commercial.
La mise en place du réseau de sécurité sociale a pour objectif d'instituer des réformes dans le domaine de la subvention en vue d'orienter la compensation vers ceux qui ont en besoin, notamment les catégories sociales vulnérables, et ce, en se basant sur les résultats d'un recensement effectué sur un échantillon de 800 000 familles nécessiteuses bénéficiaires du Programme national d'aide aux familles nécessiteuses(PNAFN), des carnets de soin gratuit et des soins à prix réduits.
Lors du débat sur le projet de loi, le député Mohsen Hassen a pointé du doigt ce qu'il a appelé « des glissements dangereux des finances publiques », consistant notamment en la multiplication par trois des dépenses de subventions depuis la révolution et l'évolution de la masse salariale de 54%, sans omettre l'augmentation du taux de l'endettement extérieur à 52% du PIB.
L'orateur a mis en garde contre les risques de change réel marquant les finances publiques surtout que la structure de la dette du pays est constituée, dans ses deux tiers, de devises. Il a ainsi appelé à l'assainissement du climat des affaires, à la lutte contre la corruption, à la réforme fiscale et à l'allègement de la pression sur la balance des paiements.
Le député Slim Besbès a souligné, de son côté, que ces dettes existaient déjà avant la révolution, en ce sens que le taux de l'endettement était estimé à 41% du PIB en 2010, pour être accompagné après la Révolution, soit en 2011, par un taux de croissance négatif. Il a précisé, dans le même cadre, que le taux de l'endettement a frôlé 46% en 2012 et 2013, avec un taux de croissance positive mais a bondi à 52% en 2014, indiquant que l'année 2017 sera marquée par un niveau record en matière de remboursement des dettes du pays.
Certains députés (Iyad Dahmeni, M'barka Aouaynia, Noômen El Ichi et Ahmed Saïdi ) ont reproché « les conditions astreignantes » de ce crédit, les considérant comme étant « une intrusion dans les affaires intérieurs du pays et une atteinte à sa souveraineté ».
En réponse aux interventions des députés, le ministre du développement, de l'investissement et de la coopération internationale, Yassine Brahim a fait valoir que cet accord de crédit a été conclu en 2013 (gouvernement de Ali Laarayedh), et que « la Tunisie se doit de tenir ses engagements en concrétisation du principe de la continuité de l'Etat ».
Le ministre a affirmé que le gouvernement actuel s'est engagé à présenter aux députés « un document d'orientation basé sur une vision stratégique d'avenir ainsi qu'un plan de développement pour les cinq prochains années », avec des précisions sur les principaux indicateurs macro- économiques et financiers, dont notamment l'endettement. Il convient de rappeler que l'ARP poursuivra, jeudi 05 mars 2015, à 10 heures du matin, le débat sur quatre projets de lois économiques à caractére urgent..


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.