Kerim Bouzouita : « Les sondages ne votent pas »    SIAME : Les revenus en légère régression de 5%    ATB : Un PNB de 278,4 millions de dinars (31 décembre 2020)    Football : Programme TV de ce jeudi 21 janvier 2021    Basket – Equipe nationale : Salah Mejri réintègre le groupe    CA – dossier des litiges et des dettes: La délivrance enfin !    Coronavirus: De nouvelles contaminations au Kef    Covid-19: le primat de l'économie et des considérations politiciennes sur la santé    Les étudiants tunisiens sont appelés à regagner les foyers universitaires dès le 21 janvier    Dépréciation du dinar face aux principales devises étrangères    Ayoba: Une appli de messagerie africaine gratuite qui protège la vie privée    Tribune: Quel bout du tunnel pour la Tunisie ?    Présidence de la République: démenti des déclarations attribuées à Kaïs Saïed    Audition de trois Ministres au Bardo: Les terroristes profitent des troubles pour semer le chaos    L'autre son de cloche    PERSPECTIVES: Adhérer massivement à la révolution industrielle    Le marché boursier vire au rouge    Ali Kooli expose devant l'ARP les chantiers du gouvernement en 2021    Festival de la Chanson tunisienne: « Ni exclusion ni courtoisie »    US Monastir : Taoufik Zaaboub désigné entraîneur adjoint    Météo | Temps nuageux et températures stables    La pénurie d'eau, une menace réelle dans la région de Kairouan    En photos : Une prothèse intelligente pour un héros de la garde nationale    The Voice Belgique: Un candidat tunisien impressionne le jury    Club Africain : L' Assemblée générale élective fixée au 21 février    Coronavirus-OMS: Aucun décès lié aux vaccins n'a été enregistré    Tunisie-Remaniement ministériel : La date du vote de confiance à l'ARP est fixée    Tunisie-Programme des logements sociaux: Publication des listes définitives des bénéficiaires    Tunisie [Photos]: Hospitalisation des premiers patients à l'unité Covid-19 de Jebeniana    Tunisie: I Watch s'exprime sur le blocage des avoirs de Ben Ali et ses proches en Suisse    Deux policiers et un citoyen tués dans une fusillade à Riyad    Au moins deux morts dans une forte explosion d'un immeuble au centre de Madrid    Dans une capitale sous haute surveillance, le nouveau président des Etats Unis Joe Biden prête sement    Le président algérien s'est fait opéré en Allemagne    The Voice Belgique: le chanteur Tunisien Youssef Ben Soltan impressionne le jury (vidéo)    Spectacle Felliniana hommage au grand réalisateur Federico Fellini en streaming gratuit    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour Du 20 Janvier 2021 à 11H00    Les films tunisiens "Un Fils" et "L'Homme qui a vendu sa peau" primés au festival des Lumières de la Presse Internationale    En direct et live streaming, chaîne tv : Juventus Turin – Naples, Super Coupe d'Italie, Finale    La crise accélératrice de changements : Les enseignements qui peuvent guider les orientations futures    Programmes confinés: Savoir adapter le vivant au numérique    USA: Le message d'adieu de Melania Trump    Tunisie-Ligue 1 : programme de la 9e journée    L'efficacité du 2ème vaccin russe anti-Covid est de 100%    Le ''patient zéro'' de l'épidémie pourrait ne jamais être retrouvé    Le comité directeur du Festival de la chanson tunisienne dévoile les grandes lignes de l'édition 2021    Anissa ben Hassine, universitaire, auteure de « C'était un 14 janvier 2011 à Tunis », paru chez Leaders à La Presse: «On ne met pas sa propre vie de côté quand on vit une révolution»    Contrepoint | Populisme, trumpisme : nul génie qui vaille...    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Présentation du programme conjoint pour l'amélioration de la prise en charge des femmes et filles victimes de violence
Publié dans WMC actualités le 06 - 07 - 2017

La présentation du programme conjoint pour l'amélioration de la prise en charge des femmes et des filles victimes de violence a été le thème d'une conférence-débat, organisée mercredi 5 juillet à Tunis, avec la participation des professionnels des institutions publiques et les représentants de la société civile travaillant auprès des femmes et filles victimes de violence.
Signé le 4 mai 2017 par le ministre des Affaires étrangères, Khémais Jhinaoui, et Diego Zorrilla, coordinateur résident du système des Nations unies, le programme conjoint de l'amélioration des conditions de prise en charge des femmes et filles victimes de violence a pour objectif la prise en charge intersectorielle visant à prévenir et répondre aux violences faites aux femmes.
Impliquant cinq ministères (Justice, Intérieur, Affaires sociales, Santé, Femme), des associations de la société civile ainsi que plusieurs agences des Nations unies, le programme vise à l'amélioration de la coordination entre les différents acteurs travaillant auprès des victimes, a fait savoir Delphine Lavaissiere, chargée du programme genre et de la lutte contre la violence fondée sur le genre au Fonds des Nations unies pour la population (FNUAP).
Financé à hauteur de 870.000 dollars US par les agences du système des Nations unies et la Coopération espagnole, le programme s'étale sur deux ans (2017-2018) et pourra se prolonger en intégrant de nouveaux partenaires, a précisé Lavaissiere, soulignant le caractère "dynamique" et "interactif" du programme.
Le programme conjoint permettra l'amélioration des services apportés aux victimes selon trois axes d'interventions: la prestation de services de qualité pour la prise en charge des victimes, la gouvernance et la coordination entre les différents acteurs intervenants ainsi que la campagne d'information et de sensibilisation auprès du grand public, la société civile, institutions et décideurs sur la violence faites aux femmes et filles, a encore précisé la même source.
Le programme sera axé essentiellement sur la formation des professionnels travaillant auprès des victimes afin de mieux les aider et les accompagner dans leurs démarches de protection et de défense, a-t-elle ajouté.
De son côté, Rym Fayala, représentante assistante du FNUAP, a mentionné que ce programme s'inscrit dans le cadre de la démarche d'harmonisation des mesures et services de prise en charge des femmes victimes de violence adoptée par la Tunisie à l'échelle nationale et qui s'est concrétisée le 22 décembre 2016, avec la signature de cinq protocoles sectoriels de prise en charge des femmes victimes de violence par les cinq ministères concernés…
Le programme conjoint vient pallier les limites des services proposés aux victimes et appuyer les efforts des autorités publiques, a affirmé Fayala en expliquant qu'actuellement les intervenants des différents secteurs ne sont pas suffisamment outillés pour aider efficacement les victimes et que la coordination entre les différents secteurs intervenants reste insuffisante.
Rappelons que selon une étude réalisée par l'Office national pour la famille et de la population (ONFP) en 2010, 47,6% des femmes tunisiennes âgées de 18 à 64 ans déclarent avoir subi une ou plusieurs formes de violence au cours de leur vie; et 73% des femmes victimes affirment ne pas savoir à qui s'adresser quand elles sont victimes de violence.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.