Kaïs Saïed, Ahmed Chafter, Ezzeddine Chelbi… Les 5 infos de la journée    Fuite de gaz sous la mer suite au sabotage des gazoducs Nord Stream 1 et Nord Stream 2    Fenêtre FIFA : Tous les résultats des matches amicaux    Un nouveau coronavirus découvert chez les chauves-souris russes commence à inquiéter les scientifiques    Match amical à Paris (France) | Tunisie-Brésil 1-5 : Une soirée cauchemardesque    Tunisie – Fin de mission de Lorenzo Fanara ambassadeur d'Italie à Tunis    Mondial 2022 : La vente de billets dans sa dernière phase    Basket / Coupe arabe des clubs (F) : L'ES Cap-Bon battu en demi-finale    Les supporters tunisiens mettent l'ambiance au Parc des Princes pour le match Tunisie - Brésil    Ukraine : La dernière pièce qui manquait pour justifier l'horreur nucléaire    4 ans de prison pour un conseiller à l'ambassade de Tunisie à Londres    Siliana: 430 tonnes de sucre subventionné injectés sur le marché    Kairouan: Des protestataires scandent "Dégage" au gouverneur Mohamed Bourguiba [Vidéo]    Vidéo fuitée des 600 mille dinars : le syndicat envisage des poursuites judiciaires    Tunisie-coronavirus : Nouveau bilan    8 entreprises sur 10 trouvent que le niveau d'information sur les services administratifs digitaux est insuffisant, selon une enquête du CJD    La Fondation Orange Tunisie lance son nouvel appel à projets Villages pour l'année 2022    Un vaisseau de la Nasa a percuté un astéroïde pour le dévier    Auto-Stellantis propose aux travailleurs français une prime de 1 400 euros    Oui, le rôle des médias est aussi d'éduquer !    Le front de Salut national met en garde contre une "explosion sociale"    Tunisie: Journée des startups vertes, le 29 septembre 2022    Tunisie: 11 morts et 332 blessés    Les cinq ministres des Affaires étrangères de l'UMA invités à un sommet à Alger    Zarzis | Migration clandestine : Des «harragas» portés disparus    Majdi Karbai : l'extrême droite italienne évoque un blocus maritime    Les recettes du tourisme font un bond de 86%    Nouri Lajmi : la couverture des législatives sera problématique à cause du mode de scrutin    Tunisie : Seulement 22 % des entreprises sont très satisfaites des services administratifs digitalisés    Antonio Guterres : Les nations Unies seront toujours aux côtés de la Tunisie    Boudriga répond à Saïed : la faillite des entreprises publiques derrière les pénuries    Ligue des Nations: les matches de ce mardi    Hand | Championnat arabe des clubs champions messieurs – Finale : EST-EZZamalek (Cet après-midi à 17h30) : Pronostics interdits !    Billet | Le rêve de toute une vie    BCT : Plus de deux millions de chèques rejetés    Météo en Tunisie : Pluies orageuses    «Gadha» (seconde vie) de Anis Lassoued dans les salles : Vous avez demandé la vie ? Mettez le paquet !    Rétrospective Abbas Kiarostami : A la découverte des œuvres du maitre du cinéma iranien    Tunisie-Bourse : Le marché entame la semaine dans le vert    Décès de Qaradawi, Kaïs Saïed, syndicat sécuritaire… Les 5 infos de la journée    Une délégation de la BERD en Tunisie    L'extrême droite victorieuse en Italie - En Tunisie, les enjeux semblent échapper au pouvoir    Les Tunisiens Qui Sont-Ils ? D'où Viennent-Ils ? Les Révélations De La Génétique    Le Goethe-Institut présente l'exposition «Mirath : Music» : Le patrimoine culturel comme une entité vivante    Nouveau souffle à la Maison du roman : Des rêves, des projets et un bel envol !    Un dispositif sécuritaire draconien pour la fermeture des locaux d'un syndicat de police    La liberté d'expression en Tunisie selon Dilem    Film Gadeha , Une seconde vie d'Anis Lassoued : Un film immersion dans la pré-adolescence    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Les mesures au profit du secteur touristique sont un cadeau "empoisonné", estime la FTH
Publié dans WMC actualités le 26 - 05 - 2020

Pour la Fédération tunisienne de l'hôtellerie (FTH), les mesures annoncées au profit du secteur constituent "une bouffée d'oxygène pour de nombreuses entreprises hôtelières au bord de l'asphyxie", toutefois, elles (mesures) vont aggraver l'endettement…
Le fonds de garantie de 500 millions de dinars (MDT), le maintien de l'emploi au sein de ces entreprises, l'inclusion des sociétés de gestion hôtelière, la bonification de 2 points sur le taux d'intérêt, la durée du crédit avec deux années de grâce, sont autant de mesures saluées par la fédération, mais celle-ci pense que ces crédits à contracter vont aggraver l'endettement déjà très élevé du secteur et fragiliser encore plus ces entreprises.
La FTH souligne que ces mesures soulèvent des interrogations et des réserves concernant les modalités pratiques et les mécanismes de mise en œuvre, notamment en ce qui concerne l'arsenal juridique qui oblige les banques à accorder des crédits dans des délais courts.
Elle fait savoir que la condition restrictive en matière du chiffre d'affaires élimine une catégorie d'unités hôtelières et leurs employés, ajoutant que les hôtels qui ont une activité balnéaire saisonnière sont contraints de fermer en hiver.
" Si l'objectif est de conserver l'emploi, on ne devrait pas éliminer des dizaines d'hôtels en fonction de leur chiffre d'affaires ", estime la FTH, qui s'interroge également sur la forme sous laquelle seront versés les salaires jusqu'au mois d'avril 2021 et si un autre mécanisme de financement plus équilibré pouvait être envisagé tel qu'un crédit direct aux employés, à travers les organismes sociaux par exemple, à des conditions avantageuses.
Les entreprises hôtelières sont toutes concernées par le pouvoir d'achat de leurs employés, cependant elles ne peuvent pas se substituer au rôle social de l'Etat dans une période de grande incertitude, souligne le syndicat.
Rappelons que le ministre du Tourisme et de l'Artisanat, Ali Toumi, a annoncé, le 20 mai 2020, la mise en place d'une ligne de crédit de 500 MDT pour permettre aux établissements hôteliers touchés par la pandémie de la Covid-19 de payer les salaires de leurs employés.
Il précisera cependant que les entreprises qui vont bénéficier de ces crédits sont celles dont le chiffre d'affaires a enregistré une baisse de 25% au mois de mars 2020 par rapport à 2019, et un recul de 40% au mois d'avril 2020.
En plus, cette mesure concerne uniquement les établissements hôteliers classés de 1 à 3 étoiles (pour les hôtels 4 étoiles, le ministère va examiner leur situations cas par cas).
Par ailleurs, la FTH exprime se dit étonnée de ne pas faire partie de la Commission de litiges prévue, ajoutant que les syndicats professionnels ont toujours siégé dans diverses commissions.
Le ministre du Tourisme avait précisé qu'une commission composée de représentants du ministère des Finances, de la BCT et de la Société tunisienne de garantie (SOTUGAR) va assurer le suivi de la ligne de crédit.
La FTH cite entre autres la Commission de classement des unités hôtelières, la commission de mise à niveau des unités hôtelières, le Comité de gestion du FODEC, le Conseil national du dialogue social…
A noter que la Fédération avait également annoncé, le 23 mai 2020, que les mesures prises par le gouvernement tunisien à ce jour sont insuffisantes pour sauver ce secteur important pour l'économie nationale, précisant que le secteur touristique mérite des mesures de soutien exceptionnelles.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.