La Tunisie au Top 3 des pays, où les chercheurs ont amélioré la sécurité de Facebook    Tunisie : Le bilan des morts à Kasserine s'alourdit    Le court métrage tunisien "Nour", de Rim Nakhli en lice au festival international du film du Caire    Black Friday chez Fatales, les bons plans à ne pas rater    Violence faite aux femmes : Le ministère de la Femme signe un accord de partenariat avec l'Association femme et citoyenneté au Kef    Webinar sur les principales leçons tirées de Tfanen-Tunisie Créative le 3 décembre    Projet européen "REUSEMED" pour la création des réseaux de réutilisation des déchets    ARP : Report de l'adoption de l'accord-cadre portant sur l'octroi d'une ligne de financement de 350 mille euros    Tunisie : Le ministère de la Santé demande un financement supplémentaire de 286 millions de dinars au titre de 2021    ARP : adoption du rapport relatif aux projet de loi de finances de 2021 et budget de l'Etat de 2021    Affaire Fabrice Ondama : Le comportement du Club Africain est inadmissible, selon l'avocat du joueur    En photos : En colère, les journalistes protestent à la Kasbah    Tunise: 10 dinars pour chaque procès, la proposition du juge Moez Ben Fraj commence à prendre forme    Le secret de la photo idéale avec un smartphone révélé par un spécialiste    Saied appelle à barrer la route au banditisme des manifestants    Coronavirus: Le bilan s'alourdit à Manouba    Coupe de la CAF (Préliminaire aller) US Monastir-Fasil Ketema : Premier défi africain à relever pour les fils de la capitale du Ribat    Etoile du Sahel : un entraîneur brésilien sur le radar    Le point sur l'épidémie du coronavirus : Mise à jour du 26 Novembre 2020 à 11H00    Echange de graves accusations entre deux hauts magistrats : Faut-il craindre pour l'indépendance de la justice ?    Tunisie [Vidéo]: En direct, rassemblement des journalistes à Sfax    Calme plat et absence de production au bassin minier    DECES : Mahmoud TAAMALLAH    Ligue des champions (Finale) Al Ahly-Zamalek : une explication égyptienne entre les deux grands éternels rivaux.    Ligue des Champions : le Bayern et City qualifiés aux huitièmes de finale    La grève des magistrats prolongée de trois jours    NEWS | Shonga propose ses services à l'EST    Diego Maradona s'est éteint hier : Une légende s'en va !    [TRIBUNE] Deux siècles après, Haïti redevient le plus peuplé de la Caraïbe    Les derniers mots de Maradona dévoilés par une chaîne de télévision    Forum de recrutement de l'INSAT : une édition spéciale 100% digitale    Habib Ammar : la priorité est de protéger le secteur touristique de l'effondrement    Le marché boursier termine la séance dans le vert à 0,74%    La réaction au virus dépend aussi des gènes du patient, déclare Chokri Hammouda    Météo : Temps ensoleillé    Plus de la moitié des Tunisiens ayant obtenu la nationalité italienne ont rejoint la France    Sénégal : la Banque africaine de développement renforce les capacités nationales pour accroître la performance de son portefeuille    Des cercles de réflexion auront lieu à Dar Sebastien à partir du 27 novembre 2020    Tunisie – Dialogue National : Ennahdha et sa manie de manger à tous les râteliers    Un camp de migrants violemment démantelé en plein Paris    La tension monte en Thaïlande    Netanyahu se rendra "bientôt" à Bahreïn    « Les Tunisiennes et le cinéma », une louable initiative    Times: L'ère de Poutine touche à sa fin    40e jour de son décès : Naama, la voix de la Tunisie    Audition du Ministre des affaires Culturelles: Le budget se réduit comme une peau de chagrin    WEBINAIRE | «Les arts du spectacle vivant au temps du coronavirus en Tunisie», organisé par Al Badil-L'Alternative Culturelle: Et les arts de la scène dans tout ça ?    On nous écrit | « Untitled », l'exposition collective à la Galerie Selma-Feriani: Sans nom, et pourtant...    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'UNESCO appelle tous les professionnels de la culture à participer à une édition spéciale en ligne, ResiliArt
Publié dans WMC actualités le 19 - 10 - 2020

L'année 2020 devait être une année anniversaire majeure et un moment de réflexion pour l'UNESCO et le secteur de la culture – le 15e anniversaire de la Convention de l'UNESCO sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles (Convention de 2005), le 10e anniversaire du Fonds international pour la diversité culturelle (FIDC) et le 40e anniversaire de la Recommandation de l'UNESCO concernant la condition de l'artiste (Recommandation de 1980). Chacun représente une étape importante dans la politique culturelle internationale et l'économie créative. Ils incarnent l'engagement de la communauté mondiale à soutenir les artistes et la créativité à travers le monde.
Grâce à ces instruments, la culture et les industries créatives ont été reconnues comme des moteurs d'une croissance économique inclusive qui peuvent réduire les inégalités et contribuer à la réalisation des objectifs énoncés dans le Programme de développement durable à l'horizon 2030, informe l'Unesco dans un document publié sur son site officiel.
La crise de la Covid-19 a cependant changé le paysage culturel à jamais, menaçant d'annuler les gains réalisés au cours des 40 dernières années. Alors que les célébrations de 2020 se déroulent dans la "nouvelle normalité" inimaginable lorsque l'année anniversaire a commencé, la crise culturelle actuelle n'a fait qu'accroître l'importance des trois instruments de l'UNESCO.
C'est pourquoi l'UNESCO accueille, le 21 octobre 2020, une édition spéciale du mouvement ResiliArt.
Cet événement en ligne unique consistera en une table ronde de haut niveau avec des artistes et des professionnels de la culture du monde entier sur le passé et l'avenir de la créativité en tant que pilier du travail de l'UNESCO. Il présentera également des témoignages de les personnes dont les efforts incessants ont permis l'entrée en vigueur de la Convention de 2005.
Dans le cadre du 10 anniversaire du Fonds international pour la diversité culturelle (FIDC), du 15e anniversaire de la Convention de l'UNESCO sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles (Convention de 2005) et du 40e anniversaire de la Recommandation de l'UNESCO relative à la condition de l'artiste (Recommandation de 1980), l'UNESCO présentera cette édition spéciale de ResiliArt.
ResiliArt est un mouvement de l'UNESCO lancé le 15 avril 2020, Journée mondiale de l'art, afin de mobiliser un effort mondial concerté pour soutenir les artistes et garantir l'accès à la culture pour tous. Il met en lumière l'état actuel des industries créatives en période de crise en engageant des discussions mondiales avec des professionnels clés de l'industrie, tout en partageant les expériences et les voix de résilience d'artistes – établis et émergents – sur les réseaux sociaux.
Ce débat ResiliArt de haut niveau sera animé par Mme Valériane Gauthier, journaliste professionnelle de France 24, et réunira des artistes et professionnels de la culture de renom du monde entier.
Cet événement en ligne unique inclura des témoignages pré-enregistrés de personnes dont les efforts incessants ont conduit à l'adoption de la Recommandation de 1980, à l'entrée en vigueur de la Convention de 2005 et à la création du FIDC : Pascal Rogard (France), Nina Obuljen Koröinek (Croatie), Vera El Khoury Lacoeuilhe (Sainte Lucie), Katerina Stenou (UNESCO) and Pascal Lamy (France). Ces témoignages seront combinés à un débat en direct de haut niveau avec des artistes et professionnels de la culture, afin de discuter du passé et de l'avenir de la créativité en tant que pilier du travail de l'UNESCO.
Leur discussion portera sur le rôle de la Recommandation de 1980, de la Convention de 2005 et du FIDC afin de guider le relèvement et le développement des industries culturelles et créatives en 2020 et au-delà.
En particulier, les panélistes mettront en évidence les accomplissements des trois instruments de l'UNESCO et ce que les décideurs culturels d'aujourd'hui peuvent apprendre de ces exemples. En d'autres termes, la discussion examinera le rôle du travail normatif de l'UNESCO pour un secteur plus résilient et diversifié tout au long des 10, 15 et 40 prochaines années.
Ce panel sera également l'occasion d'imaginer collectivement un nouveau système économique pour les secteurs créatifs en général, en s'appuyant sur les enseignements tirés afin de proposer des moyens innovants d'améliorer la condition de l'artiste, la liberté artistique, le traitement préférentiel et la coopération internationale dans le domaine de la culture.
Pour rappel, le mouvement ResiliArt vise à faire en sorte que les conversations, le partage des données et les efforts de sensibilisation se poursuivent bien après la fin de la pandémie. Les professionnels de l'industrie culturelle sont encouragés à rejoindre le mouvement et à organiser des débats ResiliArt dans leurs régions et secteurs respectifs en suivant les lignes directrices accessibles au public.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.