Vers une augmentation des tarifs d'électricité ?    Brésil : Neymar n'ira pas aux JO, Dani Alves appelé    Imed Ben Halima: Kais Saied est le plus grand danger pour la Tunisie [Audio]    Tunisie – Bac 2021 : Epreuve de Français pour toutes les sections    "Construction d'un nouvel hôpital régional à Tozeur dans le cadre du prochain plan quinquennal" (Mehdi)    Fadhel Kraïem : De nouvelles augmentations de la facture d'eau prévues sur trois ans    Haniyeh au Maroc, bien que le pays ait normalisé ses relations avec Israël    Tunisie: Faouzi Mehdi en visite au centre de vaccination de Tozeur    MEMOIRE : Meryem EL MATERI    Cannes 2021 : la tunisienne Kaouther Ben Hania membre du jury de la compétition Courts métrages    Rencontres autour du financement des projets solaires en Tunisie    Change devises en dinar tunisien : Cours du 18 juin 2021    Tunisie-Nissaf Ben Alaya: L'ouverture d'un hôpital de campagne à Béja nécessite une étude approfondie [Vidéo]    Covid-19 | Le Kef : Un décès et 47 contaminations    Tunisie – Météo: Températures en hausse, les maximales entre 28 et 43°    Un timbre-poste sur les maisons de services "Idarti"    UV4: 4e édition des UTOPIES VISUELLES du Du 21 juin au 18 juillet 2021 à Sousse (Programme)    Tunisair annonce le transfert de ses vols de Monastir à l'aéroport de Tunis-Carthage    L'hécatombe Covid-19 dans les régions    Sami El Fehri libéré    QNB Sponsor Gold de la 22ème Edition du Forum International du Magazine L'Economiste Maghrébin    Oussama Khlifi : Kaïs Saïed est le principal obstacle au dialogue !    Tunisie : Le "oui mais" de Kais Saied au dialogue national    Quand l'Ugtt se rebiffe    L'entreprise autrement | Arrêtons cette descente aux enfers ! (IV)    L'Utica présente les axes d'un plan d'urgence et de sauvetage économique    Siliana : Un espace pilote de tri sélectif inauguré    Concours artistique : « Dessine-moi un gâteau »    "JAZZ à Carthage", une édition exceptionnelle en deux temps, de fin juin 2021 à mars 2022    Fathi Ayadi : Même si tout espoir semble perdu nous appelons et tenons encore au dialogue !    LCA (1/2 finale aller) : vente des billets exclusivement sur Internet et tests anti-covid requis pour les supporters    Euro: les matches de ce vendredi    Monde- Daily brief du 17 juin 2021: Fin de l'obligation du port du masque en extérieur en France    "La Tunisie un allié important pour les Etats-Unis et pour le continent africain" (Andrew M. Rohling)    Espérance de Tunis – Al Ahly : billetterie du match    Tournoi de Birmingham : Ons Jabeur en quarts de finale    Pièce de théâtre "Cauchemar d'Einstein" en avant-première le 18 juin à la cité de la Culture    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour Du 17 Juin 2021 à 11H00    Ligue des champions | Demi-finale aller – Après-demain (17h00) à Radès, EST-Ahly du Caire : Les choix sont presque faits...    L'équipe de Tunisie l'emporte 1-0 face au Mali : Encore du pain sur la planche !    La migration "irrégulière" vers l'Europe ne doit en aucun cas être résolue dans le cadre d'une approche sécuritaire (Saied)    Bande dessinée | Othman Selmi expose au Lyon BD : Regards dessinés    Les femmes potières de Sejnane à l'honneur à l'IFT    Ce qui s'est passé en Algérie est-il un signe de la fin de l'ère des islamistes du Monde ?    Monde- Daily brief du 16 juin 2021: Sommet Poutine-Biden à Genève    Exposition « Le Piazze [In]visibili », quand la magie des photos rencontre la poésie des mots    Un soldat blessé lors de l'explosion d'une mine à Mghilla    La Tunisie accueille une partie de l'exercice militaire "African Lion 21" (Défense)    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les producteurs des tomates de Nabeul impactés par la maladie du Mildiou
Publié dans WMC actualités le 17 - 05 - 2021

De grands périmètres consacrés à la culture des tomates situés dans les délégations d'Elmida Menzel Temime et Korba (gouvernorat de Nabeul) ont été endommagés par la propagation de la maladie des champignons, connue sous le nom de " Mildiou ", ce qui a entraîné la destruction des champs et la dégradation de la qualité des produits.
Plusieurs cultivateurs des tomates ont demandé l'aide pour surmonter les difficultés qu'ils rencontrent et compenser les grandes pertes matérielles dont ils ont criblées, laquelle situation risque de ne pas tenir leur engagement envers les fournisseurs et les établissements financiers, appelant le ministère de l'Agriculture à intervenir en urgence pour évaluer les pertes dues à cette maladie.
Zied Fekih, originaire de la région " Teflone " de la délégation Elmida, a parlé de la souffrance de l'agriculture qui vit une rude crise financière, compte tenue du coût élevé de la production et de l'accumulation des dettes depuis le début de la saison agricole, surtout que le coût d'un seul hectare de tomate frôle est d'environ 7 mille dinars…
Il entraîne, en conséquence, des dommages au niveau de la branche, des feuilles et de la production et peut détruire complètement la plante de tomate, appelant ainsi à intensifier le contrôle des pesticides vendues sur le marché, vu leur cherté et le manque d'efficacité.
De son côté, le président de la Fédération régionale des producteurs des tomates à Nabeul, Mohamed Ben Hassen, a souligné que les grandes pertes qu'ont subies les agriculteurs de la région nécessitent une intervention de l'Etat à travers l'évaluation des sinistres et la compensation de ces pertes dues à cette maladie. Il ajoute que les producteurs des tomates vivent une crise financière aiguë, suite à l'augmentation du coût de la production et à l'accumulation des dettes.
Ben Hassen appelle les autorités régionales et centrales à renforcer les services de la vulgarisation agricole qui manquent des moyens de transport et des ressources humaines nécessaires, insistant sur la portée de la filière de la vulgarisation agricole dans l'orientation des agriculteurs, l'amélioration de la production et la garantie de la bonne qualité des produits.
D'après lui, l'absence de contrôle des pesticides est l'une des causes principales des souffrances de l'agriculteur et ses grandes pertes d'une saison à l'autre. Du coup, il devient incapable de rembourser ses dettes, étant donné que la récolte est encore dans sa première phase.
Dans ce sens, il estime nécessaire de réactiver le Fonds des catastrophes naturelles, évoquant la possibilité de déduire 5 millimes pour un seul kilogramme de tomates comme TVA sur la production et de l'exploiter dans la compensation des agriculteurs au cours de chaque saison.
Il appelle la Commission nationale de suivi de la saison de la récolte des tomates, composée des représentants des ministères des Finances, de l'Agriculture et de l'industrie, à se déplacer sur les lieux pour se rendre compte de la situation de la filière, évaluer les sinistres occasionnés dans les périmètres de la région et trouver des solutions susceptibles de sauver les agriculteurs.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.