QUATRE nouveaux cas de Coronavirus dont 1 cas local et 3 importés    Tunisie : Abdessalem Saidani condamné à 17 ans de prison    Tunisie [photos] Liste des députés PDL ayant signé la pétition du retrait de confiance à Ghanouchi    Informations importantes pour le test RT-PCR Covid-19 à l'Institut Pasteur de Tunis    Nouvelle baisse pour les prix du pétrole    Le verdict final du TAS, attendu cette semaine    Chiffres    Le chantage, pomme de discorde    Ambiance pourrie    Tunisie: Fakhfekh aux responsables de l'UGTT, l'UTICA et l'UTAP, le pays ne peut pas supporter davantage de manœuvres politiques    Des médecins de la santé publique appellent à l'amendement du décret gouvernemental relatif aux études médicales.    Les mesures du Plan de sauvetage de l'économie tunisienne détaillées    Tunisie : Baisse des importations du mois de juin de 24,3%    Fakhfakh et les ministres d'Ennahdha : La jurisprudence de Chahed avec ceux d'Afek a-t-elle des chances de fonctionner?    Tunisie – Bac 2020 : Examens Informatiques pour les sections Sciences Exp., Maths,Techniques et Informatique du mardi 14 juillet    Il y a quarante jours, disparaissait Boubaker Bouzidi : Architecte discret des droits de l'Homme et des libertés    Découvrez la nouvelle version de la chanson "Kelmti Horra" avec 53 artistes de 22 pays (vidéo)    Une pompe d'eau de la SONEDE saccagée à Gabès    Libye: Le Parlement de Tobrouk autorise l'armée égyptienne à intervenir dans le pays    FARK : Dr Slim Ridene    Maison de la marionnette de Siccaveneria : L'intarissable initiative keffoise    Vient de paraître | « Maisons d'hôtes et Hôtels de charme en Tunisie » : Pour rêver de luxe, calme et volupté    Mini-football | Coupe de Tunisie – Quarts : Spectaculaire !    EST | Préparation pour la reprise : L'Espérance en bon élève    « Perspectives économiques régionales 2020 » : l'Afrique de l'Ouest doit faire le pari de la jeunesse comme main d'œuvre pour accélérer la reprise économique post-Covid-19    Lancement du rapport « Perspectives économiques en Afrique du Nord » (édition 2020)    FOUQ ESSOUR : Une émission web radio qui donne la parole aux radios associatives, locales et aux associations    Handball | En marge des AGO et AGE de la Fthb : Quand on veut, on peut !    Tunisie – Météo : Températures légèrement en baisse    Coopération financière tuniso–allemande : Mieux atténuer l'impact de la crise du COVID-19 avec des réformes.    Tunisie: Vers une baisse des prix des carburants    Ennakl automobile renouvelle sa confiance à Ooredoo    La Covid-19 a fait perdre à Tunisair 400 MDT (Maarouf)    Kais Saied s'entretient avec Patrice Bergamini    S.E. l'Ambassadeur de l'Union européenne en Tunisie Patrice Bergamini fait ses adieux au Président de la République Kais Saïed    Lancement prochainement, d'un appel d'offres pour l'extension de la route Oueslatia/ Haffouz    ARP-Gouvernement : La mesure frontalière S17 au centre des discussions    Tunisie: Le PDL est en tête des intentions de vote    Club Africain : Mohamed Ali Boughdiri, l'unique candidat à la présidence    Djerba au patrimoine mondial : La commission technique lance une large opération participative    Ridha Tlili: A quoi servent les politiques culturelles?    La fille de Nelson Mandela, Zindzi, meurt à 59 ans    Tunisie : La manifestation "les soirées de Hammamet" se déroulera du 25 juillet au 22 août avec 350 spectateurs par spectacle    Les musulmans de Bosnie pleurent leurs morts    A Idleb, les déplacés syriens craignent le pire    «Depuis quand les Nègres sont des artistes ! ?»    Libye: Haftar pose des conditions pour lever le blocus des ports et champs pétroliers    Un avertissement sans frais à Netanyahou    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Bientôt, des lignes plus sûres et à prix plus bas
Khaled Fradi DG de la SMT au WMC
Publié dans WMC actualités le 11 - 10 - 2004


Entretien conduit par Khaled BOUMIZA

La SMT est la société interbancaire chargée de la monétique. Khaled Fradi, ancien cadre de la BS et de la BH, la dirige depuis plus d'un an . Avant son arrivée, des objectifs, parfois trop ambitieux par rapport à l'état de la culture monétique et commerçante, ont été annoncés. Ils n'ont pas été atteints et sont désormais sur le point de l'être. Avec lui, l'entretien a porté sur les cartes à puce, l'allocation touristique et le commerce électronique. Interview
Vous vous êtes fixé un certain nombre d'objectifs, quantitatifs et de délais, en matière de cartes monétiques pour les banques. Des objectifs qui évoquent une carte pour chaque titulaire de compte bancaire et parlaient d'une mise à la consommation des cartes à puce pour juin dernier. Où en sont réellement les choses à l'heure actuelle ?
Il n'y a pas de retard, ou plus juste encore, on ne peut pas à proprement dit, parler de retard dans la réalisation de cet objectif. Il est certes ambitieux, mais pas prétentieux. Au début donc, l'idée était de doter tous les comptes courants bancaires d'une carte monétique.

Pour 2.5 millions de comptes bancaires, on escomptait deux millions de cartes. C'est certes un objectif en terme de quantité, mais cet objectif n'était pas limité dans le temps. En 2003, on en a fait 792 000, pour 2004 notre objectif est de 1250 000 cartes. Nous en sommes actuellement à 900 000 cartes et les quelques banques qui accusent encore un retard en quantité de cartes nationales CIB, mettent actuellement les bouchées doubles pour être dans les temps et les objectifs.
Vous admettez quand même que vos prévisions, en matière de carte à puce, n'ont pas été atteintes. Il a en effet été annoncé que ces cartes intelligentes commenceraient à circuler depuis juin 2003 et il n'en est rien encore !
Pour les cartes à puce, il faut d'abord parler de la migration vers le système EMV, ce qui n'est pas une mince affaire. Cela a été fait en 2003 et il était prévu de terminer cette migration de la carte à piste vers la carte à puce en 2003. C'est chose faite, puisqu'un certain nombre de ces cartes qui circulent actuellement ont été personnalisées même si ce n'est peut-être pas encore visible. En effet, 7 000 de ces cartes ont été personnalisées depuis décembre 2003 et actuellement à 125 000 cartes sont prêtes à la personnalisation. Ces cartes ont été commandées par l'ensemble de la communauté bancaire. Elles ne circulent pas encore, pour la simple raison que ces banques ont encore un stock de cartes à piste magnétique qui doivent être écoulées. Dès qu'elles épuiseront les cartes à piste, elles commenceront à délivrer les cartes à puce. Deux banques ont commencé déjà à les distribuer à leurs clients.
Les DAB ne sont certes pas encore passés à l'EMV, ils acceptent cependant aussi bien les cartes à piste que les cartes à puce. Le déploiement des TPE EMV devrait se terminer d'ici un mois ou deux au plus tard. De toutes les façons, notre date limite de passage, TPE et cartes, à l'EMV est fixée pour janvier 2006 par les organismes internationaux, Visa et Mastercard.
Un dernier sondage du ministère du commerce, démontre un tout petit pourcentage d'utilisation de la carte en tant que moyen de paiement. Cela est peut-être dû à une mauvaise introduction de cette carte dans les usages commerciaux. Quel est actuellement le degré d'acceptation des cartes dans le commerce Tunisien ? Est-ce que la mesure prise par la communauté bancaire de donner gratuitement les TPE aux commerçants, dans le cadre de la convention bancaire pour la promotion de la monétique en 2001, a porté ses fruits en matière d'équipement des commerces ?
L'objectif communautaire, était d'affilier 20 000 commerçants avec une commission de 1% par transaction. Nous n'en sommes qu'à 11500 affiliations. La gratuité des équipements n'est pas en soit un facteur déterminant dans l'affiliation du commerçant. C'est plutôt un problème de culture commerciale et financière et nous devons redoubler d'efforts pour sensibiliser, expliquer et convaincre le commerçant qu'équiper son magasin d'un TPE, lui permettra de se faire payer plus vite que par un chèque ou une traite, sécurisera son argent puisqu'il n'aura plus besoin de se déplacer chaque jour pour déposer sa recette en banque. Un effort en matière de tarification des lignes téléphoniques des TPE est actuellement en cours de réalisation, en matière de tarification des lignes téléphoniques des TPE. Des réunions ont été tenues avec Tunisie Télécom, afin que les communications par TPE soient assimilées à un transfert de données et non à un transfert de voix et elles sont donc tarifées au même prix que le transfert de données et avec un coût moins cher pour le commerçant.
Ce genre d'équipement reste quand même davantage, plus l'apanage des grandes surfaces que celui du commerce de proximité. Est-ce un choix de la part des institutions financières ?
Au contraire, l'effort entrepris vise toutes les catégories de commerces. Notre prochaine action s'orientera par exemple prochainement vers les pharmaciens et les médecins. Il ne fait aucun doute que des efforts louables sont actuellement déployés par les banques pour augmenter l'adhésion. On peut cependant encore trouver des commerçants qui ont une aversion pour la carte bancaire, même si leur banque installe à leur intention gratuitement un TPE.
Il y a peut être aussi la qualité des liaisons, les problèmes de reconnaissance de la carte, l'attente et la gêne qu'elle engendre pour le porteur qui préfère donc avoir recours au liquidités ou aux chèques !
On projette pour cela, d'installer des PAD régionaux avec une connexion en IP et Frame Relay. Cela améliorera la qualité de la liaison et par conséquent le temps de réponse. Ce nouveau système augmentera la vitesse de connexion au serveur de reconnaissance et d'authentification de la carte, il réduira aussi la facture de téléphone du commerçant et l'encouragera à s'équiper d'un TPE. Cela ira désormais donc plus vite et cela coûtera moins cher. On étudie aussi l'éventualité d'instaurer pour les TPE, comme pour ce qui de l'Internet, un système de numérotation à quatre chiffres et avec un tarif unique pour tous les commerçants, indépendamment de leur situation géographique.
On avait évoqué, il y a quelques temps, la possibilité d'intégrer l'allocation touristique annuelle, dans la carte bancaire. L'idée est-elle encore d'actualité ?
L'idée avait en effet été lancée au début de l'année et les deux organismes internationaux, Visa et Mastercard, ont été consultés et ont fait chacune sa proposition pour l'utilisation de leurs solutions qui sont en cours d'étude et de comparaison par la communauté bancaire.

Pourquoi ne pourrait-on pas imaginer une solution nationale de paiement à l'étranger, par le biais de l'allocation touristique ?
L'idée existe aussi et elle est actuellement à l'étude.
La SMT avait aussi été chargée de la construction de la plateforme de commerce électronique pour le secteur bancaire. Où en est cette plateforme et est-ce que vous imaginez une sorte de pont ou de relais entre la plateforme des banques et celle de la poste qui fonctionne déjà et qui a pourtant démontré son efficacité avec le e-dinar ?
La plateforme est prête et a même été testée au niveau local, avec réussite, pour certains clients. Elle devrait entrer en production d'ici la fin de l'année 2004. Ce léger report est essentiellement dû à la recommandation des organismes internationaux, de la compléter par l'installation du « Merchant Plug in », un logiciel sous « triple DES » qui permet d'authentifier l'émetteur et le porteur de la carte, ainsi que le commerçant. Ce logiciel dont la commande a été lancée, après consultation internationale et dépouillement des offres reçues, va être installé dans le serveur de paiement sécurisé. Après quoi, on lancera une mission d'audit du système sera lancée pour s'assurer de sa sécurité pour le commerce électronique. Tout cela devrait finir à la fin de l'année 2004, pour assurer son démarrage en 2005, année de l'organisation du sommet mondial de la société de l'information.
Ceci dit, la communauté bancaire n'a pas de problèmes spécifiques avec l'ONP (Office National de la Poste). Il faut cependant régler la question des commissions de transaction entre l'ONP et les banques.

11 - 10 - 2004 :: 07:00
©webmanagercenter - Management & Nouvelles Technologies - Magazine en ligne


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.