Abdelmajid Ezzar : « Je suis toujours à la tête de l'UTAP »    CONDOLEANCES : Chedly LAHMAR    Monastir: Un surveillant général arrêté pour avoir harcelé des parents d'élèves    CONDOLEANCES : Lamia ZOUAOUI    Sousse: La station balnéaire marina El Kantaoui célèbre ses 43 ans avec une série de manifestations    La Tunisie accueille 'Phoenix Express 2022'    Appel à candidatures pour la Bourse d'aide à la mobilité AMI : date limite le 31 mai 2022    Slim Riahi : je ne suis ni un corrompu, ni un criminel pour subir cet acharnement !    Ukraine : La boulette signée Bush, il condamne sa guerre en Irak…    Le Kenya est exclu des éliminatoires de la CAN 2023 !!    Play-offs Ligue 1 Pro : Programme TV de la 6e journée    La chargée d'affaires à l'Ambassade des Etats-Unis: Le pèlerinage d'Al Ghriba est le symbole de tolérance et de paix [Vidéo]    Une délégation de l'Otan en Tunisie et … en catimini    Parution de l'ouvrage "Les dérives contraires en Tunisie" de Hatem M'rad    USBG : Dans la peau d'un trouble-fête...    EST :Continuer à faire le plein    Ligue 1 | Play-out – 3e journée : L'OB retrouve son rang de leader    Le Brief sportif national, continental et international du jeudi 19 mai    High Tech & Innovation    Tunisie – météo : Temps clair à peu nuageux    Photo du Jour : ils présentent des excuses pour le "dérangement"… On avance!    Walid Ben Salah, président de l'Ordre des experts-comptables de Tunisie à La Presse : «La Tunisie travaille sur l'amélioration de sa notation par le Gafi»    L'investissement étranger n'a pas retrouvé son niveau d'avant la pandémie    Le journaliste Mahmoud Ben Jemâa n'est plus    Ce soir, à la Salle Tahar-Cheriaa à la Cité de la Culture Chedli-Kélibi : Courez (re)voir «Le pas suspendu de la cigogne» d'Angelopoulos !    Tolérance et ouverture...Ce qu'a dit l'ambassadeur de France à propos de la Tunisie    Zied Mallouli : à Sfax, nous avons des sangliers en plus des ordures    Foot-Europe: le programme du jour    Artes propose la distribution d'un dividende de 0,8 dinar par action    EXCLUSIF: Najla Bouden participe au Forum de Davos    Comité de défense de Slim Riahi: Conférence de presse [Vidéo en direct]    Près de 135 mille candidats passeront les épreuves du baccalauréat    Des Israéliens à la Ghriba    Ghazi Maherzi: Le représentant du géant ukrainien de produits métallurgiques    Match amical: USA-Maroc le 1er juin à Cincinnati    Le président de l'Instance générale des prisons et de la rééducation démis de ses fonctions    Par A.Ben Gamra : Notre banque centrale (BCT) cause elle-même l'inflation de notre économie    Libye : Bach Agha annonce Syrte comme siège de son gouvernement    Motus après le missile de l'USAID, Tunis attend qu'on coupe le robinet du FMI    Le Festival de l'Amandier débute ce vendredi à Sfax    Tahar Bekri: Aboulkacem Chebbi et la revue Forge    Ben Slama : le projet de calendrier du référendum a été élaboré par des parties étrangères à l'Isie !    Master International Film Festival : Un nouveau festival cinématographique tunisien en juin à Hammamet    Du Cap-Vert, au Cap Bon, Elisabeth Moreno part à la conquête des électeurs français de Tunisie    L'artiste Mondher Jebabli n'est plus    Le consulat tunisien à Tripoli appelle les Tunisiens à la vigilance    Taïeb Dridi: Toujours à Odessa pour exporter des céréales et des féculents    Des amis d'enfance juifs ouvrent un restaurant de couscous tunisien à Paris    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Les avantages fiscaux sont appréciés par 76% des entrepreneurs allemands installés en Tunisie
Publié dans WMC actualités le 16 - 06 - 2010

L'année 2009 n'a pas été très brillante pour les entreprises allemandes exportatrices installées en Tunisie; une régression manifeste de l'évolution des affaires par rapport à 2007 a été constatée. La crise financière et économique internationale n'a pas été sans faire de vagues sur l'exercice des opérateurs allemands implantés en Tunisie.
Sur le plan interne, on reprocherait aux services administratifs -particulièrement dans les régions- leur manque de réactivité quant aux sollicitations des opérateurs, très fréquemment une carence au niveau de la formation du personnel administratif pour ce qui est des nouvelles lois et réglementations touchant à l'entreprise ainsi qu'une suréglementation. Les réformes sensées améliorer le climat des affaires semblent relativement moins percutantes parce que non assimilées par les personnes qui ont la responsabilité de les appliquer. A titre d'exemple, pour la vente d'un bien immobilier, il a fallu attendre 3 années, indique le président de la Chambre, à cause de la lourdeur des formalités administratives. Sans parler du manque de réactivité des banques quant aux demandes de prêts, de la longueur des procédures et du nombre de papiers et documents exigés.
Les reproches qu'on adresserait à la main-d'œuvre tunisienne serait une faible productivité, «il est évident que ce reproche est fait quand les conditions de travail sont favorables», précise le président de CTACI, le manque de personnel qualifié est cité par 36% des entreprises comme étant une carence du site Tunisie tout comme le fait de ne pas maîtriser les langues, tels que l'anglais ou l'allemand.
La quiétude sociale et politique appréciée
D'un autre côté, les entreprises allemandes (91%) apprécient le climat de quiétude sociale et politique de la Tunisie jugeant qu'il est déterminant pour la bonne réussite des affaires. Ceci s'agissant surtout des entreprises opérant dans les textiles pour lesquelles ce facteur est déterminant, sachant qu'une grande partie des entreprises allemandes opèrent dans ce secteur (51%), 31% dans le secteur électrique et 18% dans d'autres branches industrielles.
Les entreprises allemandes emploient chacune une moyenne de 100 personnes et la plupart d'entre elles (57%) possèdent d'autres sites de production en dehors de la Tunisie. D'après M.Terburg, le fait de s'implanter dans plusieurs sites à la fois permet de comparer les conditions d'investissement et d'exportation, cela permet également d'équilibrer les coûts de la production d'un pays à l'autre.
La proximité géographique par rapport à l'Europe (83%) et les avantages fiscaux pour les entreprises exportatrices (76%) comptent parmi les avantages décisifs du site Tunisie, même si les coûts du transport des marchandises sont élevés. 58% des entreprises participant à l'enquête estiment que l'évolution des affaires est "mauvaise" ou "insatisfaisante" pour l'année 2009, 59% d'entre elles ont enregistré un recul de leur chiffre d'affaires à l'export en comparaison avec l'année précédente et toujours en 2009, 39% des usines sondées ont dû se résoudre à réduire leur personnel.
Les attentes pour l'année 2010 sont à première vue positives. 56% des entreprises exportatrices allemandes s'attendent à une augmentation de leur chiffre d'affaires contre 12% qui prévoient une baisse de leur chiffre d'affaires à l'export. Les plus touchées sont les entreprises spécialisées dans les industries électriques dont 56% prévoient une compression des effectifs en 2010 contre 9% qui prévoient d'en embaucher. Dans le secteur textile, 32% envisagent une augmentation du personnel. Les investissements allemands pour l'année 2010 progresseraient, 43% des entreprises interrogées envisagent une augmentation des investissements par rapport à l'année précédente et 7% seulement envisagent une réduction de leurs investissements.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.