Statue de Chokri Belaïd, pluies torrentielles… Les 5 infos du weekend    Bouden : « La création d'un conseil supérieur de l'éducation et de l'enseignement, oeuvrera à redonner à l'école son rôle d'ascenseur social »    Monastir : 22 migrants clandestins sauvés en pleine mer    Marouen Abassi reçoit le gouverneur de la Banque centrale libyenne    Sécurité routière : Légère baisse de la mortalité sur les routes en juillet 2022    Alerte météo | Des cellules orageuses feront leur apparition ce soir    Tunisie – La marine nationale sauve 22 candidats à la migration clandestine    Ghaza : 31 martyrs dont 6 enfants et 4 femmes    Premier League : Mejbri absent et CR7 Remplaçant, Man Utd battu à domicile    La CAF recadre le président De Laurentiis pour les joueurs africains    Talbi avec Lorient, Khazri avec MHSC et Skhiri avec Köln, 3 tunisiens vainqueurs ce dimanche    Tunisie – La crise économique risque de se compliquer encore plus    La statue de Chokri Belaïd provoque un tollé sur la toile    USA : New Mexico : La police enquête sur les meurtres en série de quatre musulmans    L'INM annonce des orages dans le nord-est et le centre du pays    Ben Arous : saisie de 91 quintaux de farine subventionnée utilisée pour fabriquer les pains spéciaux    La croissance économique mondiale stagne en 2022, mais s'agit-il d'une récession?    255 migrants migrants clandestins secourus en une seule nuit entre la Tunisie et l'Italie    Ons Jabeur exemptée du premier tour du tournoi de Toronto    Jean-Jacques Ciscardi sort son nouveau live : Beyrouth-Rome vol 770    Vers la couverture sociale pour les travailleurs agricoles et de la pêche    Repères historiques | Aérodrome de Tunis : Le temps des pionniers    Bizerte: 3 enfants se sont noyés à Ghar El-Melh    Noureddine Taboubi inaugure le mémorial de Chokri Belaid (Vidéo)    Benjemy au Festival International de Hammamet : Prouesses musicales et esthétiques    Notes de lecture | Ondoyances méditerranéennes de Saint Augustin à Sidi Bou Saïd El Baji *    Foot-Europe: le programme du jour    Le festival de Monastir déprogramme Mokdad Shili à cause de ses propos contre Bourguiba    Pourquoi | Répercussions en chaîne...    Vacances estivales et activités pour enfants : Privilégier le divertissement et l'apprentissage    Mohamed Hammadi JARRAYA, Expert en économie et Président de l'observatoire «Tunisia Progress» à La Presse : «La relance, remède aux maux économiques»    L'USBG s'active sur le marché des transferts : Un mercato actif    L'USM se prépare pour la nouvelle saison : Une équipe new-look !    L'UGTT condamne les attaques sionistes contre Gaza    Météo du dimanche 7 août 2022    Wandure is actually a Canadian Dating application That Saves Times by Turning Every on line complement Into a Real-Life Date    Learning to make Up With The Girl After A Fight    Kaïs Saïed ordonne le retrait de son poster placardé sur un minaret    L'UGTT condamne les attaques sionistes contre Gaza    Apparitions médiatiques de Rached Ghannouchi : Un déni qualifié de la réalité    Festival du poisson à la Goulette : De plus en plus prisé    Tennis | Tournoi San José : Ons Jabeur éliminée en quarts de finale    MEMOIRE : Abdelwaheb DAMAK    La Tunisie condamne les raids menés par Israël dans la bande de Gaza    Treatment For Ebony Babes™ Focuses On Helping Ebony Women Proceed Off Their Exes    L'efficacité de l'action    Un Tunisien tué à Montréal : les détails    Décès d'un tunisien dans une fusillade à Montréal    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Imed Khemiri : Il faut lever les mesures exceptionnelles et appeler à un dialogue sérieux
Publié dans Business News le 25 - 05 - 2022

Commentant les récents développements sur la scène politique, le député d'Ennahdha, Imed Khemiri, a avancé que les dernières décisions du président de la République, Kaïs Saïed, n'étaient guère une surprise.


Invité de Sameh Meftah sur Jawhara FM, mercredi 25 mai 2022, il a indiqué que le chef de l'Etat avait continué dans sa démarche putschiste en référence au décret 30 sur la commission consultative pour une nouvelle république.

Kaïs Saïed a, rappelons-le, annoncé, vendredi dernier, la création d'une commission consultative dont la mission sera de présenter – à la demande du président de la République – un projet de constitution pour une nouvelle république dans le respect des principes et objectifs de l'article 22 du décret 117, et des résultats de la consultation nationale, initiée par le locataire de Carthage. Ce texte devrait être soumis au référendum prévu le 25 juillet.


Cette commission est répartie en trois structures : un comité consultatif des affaires économiques et sociales composé de représentants de l'UGTT, de l'Utica, de l'Utap, de l'UNFT et de la LTDH, un comité consultatif des affaires juridiques composé des doyens des facultés de droit, des sciences juridiques et politiques et présidé par le membre le plus âgé et un comité du dialogue national composé des membres des deux comités précédents et présidé par le président coordinateur de la commission nationale consultative, le doyen Sadok Belaïd.

Imed Khemiri a relevé l'exclusion des partis politiques du dialogue qu'entend Kaïs Saïed soulignant que même les soutiens du 25-Juillet ont été éjectés. « Ceux qui s'attendaient à des appels au dialogue sont à présent sûrs que Kaïs Saïed continuera à détruire les institutions de l'Etat et à gérer l'Etat de façon verticale », a-t-il affirmé laissant entendre que le locataire de Carthage a bafoué, avec ses décrets, la suprématie de la constitution qui l'avait conduit au pouvoir.

Expliquant que le parti était conscient de la crise multidimensionnelle qui secouait l'Etat, il a signalé que les appels d'Ennahdha au dialogue avec le président de la République, avant le 25-Juillet, étaient restés sans réponse. « Il faut lever les mesures exceptionnelles et appeler à un dialogue sérieux entre toutes les composantes de la scène politique et sociale (…) Ce qu'il se passe actuellement est un retour à l'avant 14-Janvier », a-t-il ajouté.




Revenant sur les solutions que propose le mouvement d'opposition à Kaïs Saïed – le Front de salut –, Imed Khemiri a évoqué « un dialogue ouvert, sans exclusion, sans conditions et aux résultants contraignants, tout comme en 2013 ».

Interpellé sur la position de certaines organisations nationales sur la participation au dialogue, le politicien a estimé que le rejet émis par la centrale syndicale, notamment, était une preuve de l'échec de Kaïs Saïed dans la gestion des affaires de l'Etat.


L'Union générale tunisienne du travail (UGTT) a, rappelons-le, annoncé son refus de participer au dialogue du président de la République dans la forme que celui-ci avait fixée la qualifiant d'approche unilatérale.
Les doyens des facultés de droit et de sciences juridiques et politiques ont, eux, décliné leur nomination au sein de la commission consultative soulignant leur ferme volonté de veiller à la neutralité des institutions universitaires.


La Ligue tunisienne des droits de l'Homme (LTDH) a, de son côté, annoncé participer au dialogue national du président de la République, Kaïs Saïed, sous réserve d'intégrer le comité juridique de la commission consultative créée à cet effet.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.