Saïda Garrach : des magistrats convoqués par téléphone pour les poursuites judiciaires    Samir Saïed : l'économie tunisienne traverse une situation très critique    Monde-Daily brief du 17 août 2022: Ukraine : Erdogan et Guterres rencontrent Zelensky demain    Nomination d'un nouveau Chef de cabinet du conseil de l'ISIE    Championnat arabe E-Sports (Valorant) : la Tunisie termine 1ère de sa poule    Coronavirus-Bilan du 15 août 2022: 2 décès et 199 nouvelles contaminations    Tabarka: Un incendie se déclare au Mont Brirem [Photos]    Tunisie : 6 décès et 353 blessés en 24h    Tunisie: Des cas de maladie hémorragique épizootique détectés chez les bovins    Construction de l'hôpital du Roi Salmane à Kairouan : le ministère de la Santé explique    Sfax-Fédération de l'enseignement secondaire: Les manifestations vont se poursuivre [Vidéo]    Tunisie: Vers le lancement du Startup Act 2.0    Lotfi Abdelli : je ferme ma gueule, je vends mes affaires et je pars !    Robot humanoïde CyberOne de Xiaomi : Il explore les frontières de la vie connectée (vidéo)    Express    Agence de notation japonaise «Rating and Investment» : La note souveraine tunisienne passe à «B» avec perspectives négatives    Start-up : Un écosystème dynamique, mais... !    Une députée a été interdite de renouveler son passeport selon le Courant démocrate    Pourquoi | Les jeunes et l'émigration…    Pourquoi les résultats du référendum sont impossibles à croire    «Club de chant» de Cyrine Gannoun au Festival International de Hammamet : Une œuvre attachante    Amical international : ce sera Algérie-Brésil en septembre !    Programme TV du mercredi 17 août    Le tout dernier téléphone de Huawei marqué par la plus longue durée de vie de la batterie – HUAWEI nova Y70 maintenant disponible en Tunisie    MEMOIRE : Feu Slim Mehdoui    DECES : Salem BEN KHALIFA    Voici les 10 chansons les plus "likées" sur TikTok    Tourisme en Tunisie : Le nombre des touriste visitant Nabeul augmente de 60% en juillet    Météo en Tunisie : Forte vague de chaleur, l'INM lance un appel à vigilance    Le vent de l'Histoire a soufflé    L'USBG se prépare pour la demi-finale : La grande mobilisation    ESS | Annoncé sur le départ ces derniers jours : Zied Boughattas reste à Sousse !    Abdelbasset Ghanmi,directeur général de la Fipa: De nouveaux crèneaux porteurs    WTA Cincinnati : Quand et où regarder Ons Jabeur en simples et doubles mercredi ?    Néjib Belhedi se prépare pour une traversée dans l'océan parmi les requins    Tentative de meurtre Salman Rushdie: La lecture de Gilles Kepel    Lotfi Abdelli annonce l'annulation de tous ses spectacles    Monde-daily brief du 16 août 2022: Vladimir Poutine accuse les Etats-Unis de faire traîner le conflit en Ukraine    La Tunisie, championne d'Afrique en termes d'espérance de vie    La Fondation Arts & Culture by UIB rend hommage à M. Mohamed Ennaceur    Chiffre du jour : 657 migrants clandestins secourus en un seul week-end    Média Canadien : ''Le Québec doit boycotter le Sommet de la Francophonie en Tunisie''    Goethe-Institut Tunis & Central Tunis accueilleront l'exposition The Event of a Thread    Festival de Siliana "Zama Nights" revient pour une 45ème édition (programme)    Le ministère de l'Intérieur annonce des sanctions contre des syndicalistes sécuritaires    Ons Jabeur et Victoria Azarenka jouent en double dames au tournoi Cincinnati    Sfax: 42 migrants égyptiens évacués par l'armée de mer    Gaza : Une guerre politique qui arrache des larmes au musicien Roger Waters    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Brahim Bouderbala : les Tunisiens n'auront aucun mal à vite comprendre la nouvelle constitution, ils sont rompus à l'exercice !
Publié dans Business News le 28 - 06 - 2022

Le bâtonnier des avocats, Brahim Bouderbala, est intervenu ce mardi 28 juin 2022, sur Jawhara FM, pour revenir sur la polémique suscitée par le report de l'assemblée générale et des élections de l'Ordre des avocats.

Brahim Bouderbala a estimé que le problème n'est pas l'assemblée générale mais que l'unité des avocats dérange un courant politique qui tente donc de semer la zizanie. « Ce courant est celui qui refuse les mesures du 25 juillet, c'est Ennahdha et ses alliés. Peu importe, l'unité des avocats et leur présence hier démontre qu'ils disent non à ces comportements absurdes, car même si on critique la commission il est hors de question de détruire notre institution » a-t-il confié.

« Organiser l'assemblée avant le 25 juillet est contreproductif et ne servira pas les intérêts des avocats car au lieu de nous pencher sur nos problèmes et notre situation nous aurons devant nous un débat entre ceux qui soutiennent le référendum et ceux qui sont contre. Je le dis et le répète, il est hors de question que l'assemblée des avocats se transforme en une guerre entre les avocats sur un sujet qui ne concerne même pas le métier. Cette décision a été votée au sein du conseil de l'ordre et je n'agis que sur cette base » a affirmé Brahim Bouderbala.

Sur la question de la première version de la constitution remise au président de la République, Kaïs Saïed, le 20 juin dernier, le bâtonnier a confié avoir lu le texte final dix minutes avant qu'il ne soit donné au président et que les documents fuités sont des faux qui n'ont rien à avoir avec ce qui a été préparé au sein de la commission. « J'ai d'ailleurs demandé au président de rendre cette copie publique afin que les citoyens puissent voir le travail que nous avons fait et analyser le bien fondé des modifications, si modifications il y aura » a-t-il ajouté.

Brahim Bouderbala a enfin souligné que la question de l'identité a été tranchée et dépassée, et que la vraie nouveauté de la nouvelle constitution réside dans le régime proposé et l'orientation économique qu'elle place en priorité.

« Nous avons proposé un régime présidentiel ou c'est le président de la République qui tient l'exécutif et qui porte la responsabilité de la réussite ou de l'échec de son gouvernement. Le volet économique a été placé en priorité et certaines mesures ont été proposées notamment l'interdiction formelle pour le gouvernement d'engager des emprunts pour payer les salaires. Pour ce qui est des délais pour expliquer la constitution au peuple, entre le 30 juin et le 3 juillet, nous pensons qu'il est tout à fait possible de le faire puisque les Tunisiens sont aujourd'hui rôdés et rompus à l'exercice » a-t-il conclu.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.