Rihanna est la femme la plus riche aux Etats-Unis    Sept scanners Epson récompensés par Data Master Lab pour leur grande facilité d'utilisation et leur qualité d'image supérieure    NEWS | L'EST sur Azmi Ghouma    De retour dans la cour des grands : L'Afrique, c'est l'ADN du CA !    Programme TV du mercredi 06 juillet    Météo en Tunisie: Températures maximales comprises entre 35 et 45 °C    Patricia Caillé, directrice de l'ouvrage «A l'œuvre au cinéma» (*), à La Presse : «Les techniciennes ne figurent pas dans l'histoire des cinémas»    Monia Ben Jémia: Les menaces sur les droits des tunisiennes dans le projet de Constitution du 30 juin 2022    En fait-on trop avec les politiques ?    Le 25 juillet : que faire ?    L'édito de Taoufik Habaieb: Kaïs Saïed doit changer    Rafik Abdessalem: Je ne possède que 1700 dinars dans mon compte bancaire    Voyages aériens : le chaos règne dans les aéroports !    Nouvelle constitution : Les risques d'un clivage qui fera mal à la justice    Projet de constitution - Les anciens bâtonniers dénoncent la suppression de l'article 105    Tunisie-Coronavirus: Les signes d'une 6e vague se confirment    Tunisie-coronavirus : C'est la 6ème vague    En vidéo : Des voyageurs ont attaqué un sécuritaire à l'aéroport Tunis Carthage    Ghannouchi convoqué par le Pôle antiterroriste    Conférence de presse pour la présentation de la Foire EIMA International    Challenger de Bogota : Malek Jaziri jouera les 8e en simple et en double    Météo du mercredi 6 juillet 2022    CAN féminine 2022 : la Tunisie pour confirmer contre la Zambie    Ouverture de la conférence africaine sur la sécurité et la police de proximité    Beja : un centre de secours et de soins    Référendum, gel des avoirs de Ghannouchi, ouverture des frontières avec l'Algérie… Les 5 infos de la journée    Maroc | Olympiades panafricaines des mathématiques : une gafsienne couronnée    Ons Jabeur : je suis vraiment heureuse de cette victoire !    L'Algérie ouvrira ses frontières terrestres avec la Tunisie le 15 juillet    Wimbledon : Djokovic renverse Sinner pour jouer sa 43e demi-finale majeure    Tunisie Autoroutes s'explique sur l'augmentation de ses tarifs    Monde-Daily brief du 5 juillet 2022: À Lugano, L'Ukraine et ses alliés posent les principes pour guider la reconstruction    Riadh Hajjej désigné directeur général par délégation de l'ATB    Tribune | Moscou devra choisir entre le beurre et les canons    Contrepoint | Du scénario Jupiter    Exposition de groupe «Passionnément... femmes» à l'Espace Art et Culture Hédi-Turki : «ELLES» lui rendent hommage    Tunisair annonce que les billets sont 100% modifiables et remboursables    Décès de Taoufik Chaibi    Kaïs Saïed reçoit les lettres de créance de 12 ambassadeurs qui ne résideront pas à Tunis    Ooredoo sponsor officiel du Festival International de Carthage    Kais Saied se rend en Algérie    Ukraine : Poutine avance pendant qu'ils mangent des petits fours en Suisse    Diam's fait un véritable carton avec son film "Salam"    Festival Carthage 2022: Le groupe Sud-Coréen B.I.G sur scène le 16 juillet    Tribune de Josep Borrell – Moscou devra choisir entre le beurre et les canons    Le compositeur Ezzedine Ayachi n'est plus    Un faible séisme frappe le gouvernorat de Sidi Bouzid    Mohamed Hédi Jouini nommé directeur général du théâtre de l'Opéra de Tunis    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Brahim Bouderbala : L'opposition n'a qu'à mobiliser les électeurs afin de voter contre la proposition de révision de la Constitution
Publié dans Business News le 16 - 05 - 2022

Le président de l'Ordre national des avocats de Tunisie, Brahim Bouderbala, a assuré que le quartet du dialogue national de 2013 (l'Union générale tunisienne du travail, l'Union tunisienne de l'industrie, du commerce et de l'artisanat, l'Ordre national des avocats de Tunisie et la Ligue tunisienne des droits de l'homme) participeront au dialogue national organisé sous la tutelle du président de la République, Kaïs Saïed.

Invité le 16 mai 2022 par Hatem Ben Amara sur les ondes de la radio nationale, Brahim Bouderbala a assuré que les organisations nationales, dont l'Ordre national des avocats, cherchaient à exprimer leurs positions et à présenter des propositions dans le cadre du dialogue national. Il a estimé que l'acharnement des opposants était prévisible et a nié la tenue d'un dialogue afin d'adopter une proposition prête rédigée au préalable par le président. « Le peuple a exprimé son opposition quant à la dégradation de la scène politique et des événements survenus au sein de l'Assemblée des représentants du peuple… L'adoption d'un régime présidentiel présentera le chef de l'Etat comme unique responsable de la situation politique en cas d'échec du gouvernement… Le référendum portera sur la modification du système politique… Les opposants n'ont qu'à mobiliser les électeurs pour voter contre la proposition… Le taux de participation doit dépasser les 50% des électeurs inscrits… La révision de la Constitution préservera les acquis en matière de droits et libertés et d'indépendance de la justice », a-t-il déclaré.
Brahim Bouderbala a expliqué que les partis politiques et les composantes de la société civile ayant affirmé leur opposition aux mesures exceptionnelles du 25 juillet 2021 seront exclus du dialogue national. Les opposants au président, selon lui, continuent à s'exprimer dans les médias et à organiser des manifestations. Il en a déduit l'absence de menaces concernant les droits et les libertés. Il a affirmé que la création des commissions chargées des questions d'ordre économique et politique annoncées par le chef de l'Etat aura bientôt lieu.
« Le président de la République a présenté tout un plan incluant une consultation, un référendum et des élections législatives. La consultation a eu lieu et elle a porté sur des idées présentées au peuple pour en débattre… L'Ordre national des avocats de Tunisie a expliqué sa position dans un communiqué du 27 juillet 2021. On y a affirmé notre soutien aux mesures tout en soulignant l'importance de préserver les libertés et les acquis de la Révolution du 14-janvier… En raison de ses responsabilités et de ses engagements patriotiques, le chef de l'Etat est le président de tous les Tunisiens. Selon son interprétation, l'opinion publique soutient l'adoption d'une approche de lutte contre la corruption… La justice doit fonctionner correctement afin de réaliser cela. Néanmoins, il y a un problème au niveau de la lenteur des procédures », a-t-il ajouté.
Brahim Bouderbala a insisté sur la participation des organisations et composantes de la société civile ayant soutenu les mesures du 25 juillet 2021 dans les débats portant sur les questions d'ordre économique. Il a évoqué le rôle de l'UGTT, de l'Utica et de l'Utap à ce sujet. Il a, d'un autre côté, évoqué les réformes économiques et les contraintes auxquelles fait face la Tunisie.
Evoquant l'indépendance de la justice, Brahim Boduerbala a affirmé que seulement quelques magistrats avaient perçu des pots-de-vin ou étaient sous l'influence d'un courant politique. Le reste, selon lui, essaie d'appliquer la loi malgré le manque de moyens et les conditions déplorables. Il a insisté sur la révision de la législation en vigueur.
Par ailleurs, Brahim Bouderbala a critiqué l'attitude de l'avocat et secrétaire général du parti Attayar, Ghazi Chaouachi. Ce dernier avait affirmé que la cheffe du gouvernement, Najla Bouden, avait présenté sa démission. Cette déclaration a conduit à l'ouverture d'une enquête contre son auteur. « Ce comportement peut être qualifié d'irresponsable », a déclaré Brahim Bouderbala.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.