Que contiendra le nouveau décret de réconciliation pénale que prépare Kaïs Saïed ?    Les revenus de Tunisair augmentent de près de 25%    Mutinerie au Burkina Faso : Renversement de Roch Marc Christian Kaboré ?    Hausse des revenus de City Cars de près de 46%    Ooredoo récompense les supporters Tunisiens : 15000 dinars à gagner ce samedi    NEWS | La chute de la Ligue 1 !    CA | Retour de la passion en attendant la consécration : Ici, tout commence !    Amen Allah Messaâdi : le rythme des contaminations ne régresse pas    Sur nos écrans l «Al Kahen» de Othman Abou Laban : Le genre dans le mauvais    Kamel Ben Messaoud explique la décision du Tribunal administratif en faveur de Béchir Akremi    Noureddine Ben Abdallah : les revendications des médecins du secteur public ne sont pas prises au sérieux    Kairouan: Les consommateurs en ont ras-le-bol de la hausse des prix [Vidéo]    Seulement 13% des Tunisiens sont diplômés    STEG : -40% en liquidités, 13 milliards de dette…, pourtant les salariés auront leurs primes    Olga Malakhova : Elyssa poupée russe    Livres | «Ton absence n'est que ténèbres» de Jón Kalman Stefánsson : Une mosaïque romanesque extraordinaire    Gafsa: Plus de 231 infractions économiques relevées    A Bizerte, 2 400 oliviers seront plantés pour la saison 2021-2022    Daily Brief du 24 janvier 2022: Kaïs Saïed ne semble pas avoir compris qu'il s'est fait remonter les bretelles par Macron !    Youssef Bouzakher : le ministère de la Justice et le pouvoir législatif sont responsables de la situation de l'affaire Akremi    Kasserine: L'UTICA menace d'organiser des journées de colère    Le couvre-feu va-t-il être prolongé ? Précisions de Amen Allah Messadi    Météo : Ciel passagèrement nuageux et températures stationnaires    Météo: Températures en légère hausse, ce lundi    Ettakatol: Saied veut démanteler les institutions de l'Etat    CAN 2021 : Sur quelles chaînes regarder les matches de lundi ?    Coupe de Tunisie : résultats complets des matches du 3ème tour    Ammar Mahjoubi: Le caractère fondamentalement inégalitaire de la société romaine*    Ali Baklouti, fondateur de La Gazette du Sud, est décédé    Tunisie : Le CSM met en garde contre "la diffamation sans précédent de ses membres".    Monde : Le président arménien annonce sa démission    CAN 2021 : la Tunisie, si Forte, si Seule … élimine l'ogre nigérian    Bruits autour de BCE, Ben Ali : Le son de cloche de Baccouche    Syrie : 4e jour de combat entre Daech et les Kurdes, plus de 120 morts    Entretien téléphonique Saïed-Macron: « Les réformes aspirent à préserver la liberté et à établir la justice »    Foot-Europe: le programme du jour    Tunisie: Ali Abdi testé positif au Covid19    Ali Graja, ancien attaquant international du CSS: «Dans la vie, il n' y a pas que l'argent ! »    Evènement "Les Nuits de la lecture" en ligne: 6ème édition sous le thème de l'AMOUR    Le chanteur hip-hop Balti et Elyanna réunis dans une chanson tuniso-palestinienne (vidéo)    Syrie: Daech attaque une grande prison et libère plusieurs terroristes    Sculpture sur un minéral ancestral, le lapis specularis    Gabès Cinéma Fen 2022: les inscriptions pour les films sont ouvertes    Les crises en Tunisie se sont aggravées depuis que Saïd a limogé Mechichi, selon la Confédération Syndicale Internationale    Coronavirus :Fin des mesures sanitaires en Grande-Bretagne    L'histoire de détermination de la nouvelle conseillère de Kais Saied    Un astéroïde "potentiellement dangereux " passera prés de la terre mardi soir    Le combat d'un résistant septuagénaire palestinien écrasé par une voiture de police de l'occupant    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Bilan de la BCT sur la conjoncture économique et financière de la Tunisie jusqu'à mi-mai 2012
Publié dans Business News le 22 - 05 - 2012

La Banque centrale de Tunisie (BCT) vient de publier les données relatives à la conjoncture économique et financière du pays jusqu'au 15 mai 2012.
Il en ressort que le taux de croissance économique pour l'année 2011 a été révisé de nouveau à la baisse, soit -1,8% aux prix constants selon des prévisions actualisées du budget économique pour l'année 2012.
Au niveau sectoriel, les indicateurs de la production agricole relatifs à l'élevage et à la pêche ont affiché une relative amélioration au cours du premier trimestre de l'année 2012 en comparaison avec la même période des années 2010 et 2011.
Concernant le secteur industriel, les retombées de la récession économique dans la zone euro sur l'économie nationale ont commencé à se faire ressentir , comme en témoigne la baisse des exportations des industries mécaniques et électriques au cours du mois d'avril 2012 (-4,1% contre 25,2% au cours du même mois de l'année précédente), ainsi que les industries d'habillement, cuirs et chaussures (-22,4 % contre 19,2%), outre la baisse des importations des biens d'équipement (-2,7 %), et des matières premières et demi-produits (-2,8%). De son coté, l'activité touristique a poursuivi sa reprise au cours du mois d'avril, enregistrant un accroissement des entrées de touristes au cours des quatre premiers mois de l'année en cours (51,8% en terme de glissement annuel contre -41,8% une année auparavant) et des recettes en devises (696,3 MDT, soit une hausse de 34,1% contre 519,2 MDT et -30,5% en 2011).
Concernant les paiements extérieur, la balance générale des paiements extérieurs a dégagé un déficit de 725 millions de dinars (MD), au cours des quatre premiers mois de l'année 2012, enregistrant une baisse notable en comparaison avec la même période de l'année 2011 (2.316 MD), suite à l'affermissement de l'excédent de la balance des opérations en capital et financières tandis que le déficit courant a continué à se creuser sensiblement.
Le déficit des paiements courants a atteint 2.071 MD au cours des quatre premiers mois de l'année 2012, soit 3% du PIB contre 1.619 MD et 2,5% au cours de la même période de l'année 2011 et ce, en relation avec l'élargissement du déficit commercial de 38,8% ou de 928 MD, atteignant 3.314 MD suite à l'accroissement des importations de 13,4% contre 6% pour les exportations (5,9% et 11,1% un an auparavant, respectivement).
L'impact du déficit commercial a été atténué par l'amélioration de l'excédent de la balance des services de 175 MD au cours des quatre premiers mois de l'année en cours suite à l'accroissement des recettes touristiques d'une part, et la contraction du déficit de la balance des revenus de facteurs et des transferts courants de 223 MD sous l'effet notamment de l'augmentation des revenus de travail de 22,5%, d'autre part.
Le solde excédentaire de la balance des opérations en capital et financières s'est élevé à 1.346 MD au cours des quatre premiers mois de l'année en cours contre un déficit de 697 MD au cours de la même période de l'année 2011, et ce en rapport avec la hausse des flux au titre des investissements directs étrangers de 19,3% et l'affermissement de l'excédent de la balance des prêts-emprunts et autres engagements, atteignant 840 MD.
Suite à ces évolutions, les avoirs nets en devises se sont stabilisés, au 15 mai courant, au niveau de 9.857 MD ou 101 jours d'importation contre 113 jours à la fin de l'année 2011.
Selon ce rapport de la BCT, les pressions inflationnistes se sont accrues au cours du mois d'avril 2012, l'indice des prix à la consommation ayant enregistré une hausse de 0,8% en comparaison avec le mois de mars de la même année. En termes de glissement annuel, la hausse a atteint 5,7% alors que le taux d'inflation s'est situé en moyenne à 5,5%, un taux considéré élevé en comparaison avec celui de 3,5% enregistré en 2011 et de 4,8% prévu dans le cadre du budget économique pour l'année 2012, étant signalé que les niveaux de la majorité des indices de l'inflation sous-jacente ont enregistré une hausse.
Face à la poursuite de la contraction de la liquidité bancaire au cours du mois d'avril 2012, les interventions de la BCT sur le marché monétaire se sont accrues pour se situer en moyenne à 3.462 MD en avril contre 3.351 MD au cours du mois de mars.
Les pressions exercées sur la liquidité bancaire se sont poursuivies dés le début du mois de mai courant. Ainsi, les besoins des banques en refinancement auprès de la Banque Centrale se sont accrus, ce qui a engendré la hausse du taux d'intérêt moyen du marché monétaire pour s'établir à 3,72% durant cette période contre 3,64% au mois d'avril précédent.
Le montant global des dépôts auprès des banques a connu une hausse de 3,5% au cours des quatre premiers mois de 2012. Quant aux concours à l'économie, ils ont progressé à un rythme moins rapide que celui enregistré au cours de la même période de l'année écoulée, soit 4%. Les comptes débiteurs, les créances impayées et les crédits de consolidation ont représenté la part la plus importante de l'augmentation globale des crédits, ce qui révèle plus de difficultés en matière de recouvrement, sachant que les crédits à la consommation ont connu, à leur tour, une hausse sensible.
Par secteur, les industries manufacturières ont représenté 45,2% de cette hausse, tandis que les secteurs du tourisme et de la promotion immobilière ont représenté 18,8% et 14,3% respectivement de l'augmentation totale.
Concernant l'activité du marché financier, les transactions réalisées sur la côte de la bourse ont connu un dynamisme au cours du mois d'avril et jusqu'au 4 mai, pour se situer à 310 MD, portant ainsi leur volume cumulé depuis le début de l'année à 743 MD ou un volume quotidien moyen de 8,5 MD. Les émissions de l'Etat se sont poursuivies au cours du mois d'avril 2012, pour atteindre 182 MD.
L'évolution du marché financier au cours du mois d'avril 2012 a été marquée par la hausse de l'indice de référence TUNINDEX à un rythme relativement rapide (+5,6% comparé à fin mars précédent) grâce à la hausse notable des prix de certaines actions non financières alors que l'indice a enregistré un léger repli de 0,4% au cours de la première semaine du mois de mai, ainsi son rendement a atteint 7,3 % depuis le début de l'année en cours, alors que le rendement de l'indice du secteur bancaire était en deca de celui de l'indice TUNINDEX ne dépassant pas 1,9 % depuis le début de l'année.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.