Tunisie : Reprise du lancement du projet de délivrance d'un passeport et d'une carte d'identité biométriques    Kasserine : Deux mandats de dépôt en prison contre le directeur de l'usine de chaux et un employé    Ooredoo s'allie à Fujifilm et lance une solution digitale d'impression photo    Tunisie : Libération de l'avocate accusée d'avoir agressé un agent de sécurité à l'aéroport de Djerba Zarzis    La bourse de Tunis renoue avec les pertes    CAN 2021 : Où regarder les 4 matches de mardi ?    Najla Bouden reçoit Slim Hentati et Faouzia Yacoubi    Libération de Mustapha Khedher    CAN 2021 – Gr A : Le Burkina Faso décimé mais qualifié aux 1/8    France : Une autre grève générale qui tombe au plus mal pour Macron    Fermeture des écoles : Un membre du Comité scientifique tranche    Libération de Seif Eddine Makhlouf et Nidhal Saoudi    Autos-Renault: Les ventes de voitures en chute libre depuis 3 ans    Bientôt un "programme sport pour tous au sein des administrations tunisiennes"    Sommet de la Ligue arabe : Très mauvais pour Alger, pour le monde arabe    Coronavirus : Le PDG de Pfizer annonce une bonne nouvelle    Expo Dubai : 2e plainte contre le Cepex, cette fois Kais Saied devra taper    La toile émue à la vue de musiciens tunisiens quitter le pays à bord du même avion    Maroc – Allemagne : Vers la réconciliation ?    Eric Zemmour condamné à 10 000 € d'amende pour provocation à la haine    Hichem Djaït aux yeux de ses contemporains    Tunisie-officiel : Levée de la Résidence surveillée sur deux personnes    Tunisie – Sonede : Perturbation de la distribution de l'Eau dans le Grand Tunis    Le film 'STREAMS' de Mehdi Hmili projeté en Tunisie dès le 19 janvier (B.A. & Synopsis)    Covid-19 | Nabeul : 901 cas détectés dans le milieu scolaire    Covid-19 : Décès d'une élève, les détails    Autos-Maroc: La marque au lion bat son record de vente en 2021    Le point sur l'épidémie du coronavirus : Mise à jour du 17 Janvier 2022 à 11H00    CAN 2021 | Groupe F, 2e journée – Tunisie-Mauritanie (4-0) : Une si belle réaction !    La Tunisienne Sonia Ben Ammar ''heureuse'' de représenter ses origines    Les indiscrétions d'Elyssa    Tribune | La crise de l'art contemporain, un problème de discours ou de pratique ?    Tunisie : Taux de remplissage des barrages à près de 50%    Bechr Chebbi :'' Israël gérait la sécurité et l'armée lors de la manifestation du 14 janvier ''La réponse de Khalifa    Tunisie-coronavirus : La plupart des hospitalisés sont des non-vaccinés    JSK : On ne chôme pas...    NEWS | Sadok Selmi pour Cameroun-Cap Vert    Insecte tueur de cactus : Un danger qui guette des milliers d'hectares...    Express    Météo: Températures en légère hausse pour ce lundi    Tunisie : Un capitaine de la garde nationale retrouvé pendu, son avocate balance des dossiers    Open d'Australie : Ons Jabeur déclare forfait    La baguette magique de « Soumoud » pour sauver la Tunisie !    Arts plastiques | Thameur Mejri au musée d'art contemporain de Lyon    Secousse tellurique à Gafsa    Maltraité, l'artiste Saja demande la récupération de ses tableaux du pavillon tunisien à l'Expo Dubai    Le combat d'un résistant septuagénaire palestinien écrasé par une voiture de police de l'occupant    Scandaleux : Le correspondant d'un journal français frappé par des policiers le14 janvier    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Un léger mieux grâce à la reprise du tourisme
Conjoncture — Principales évolutions récentes
Publié dans La Presse de Tunisie le 22 - 05 - 2012

•Tourisme: évolution de 51,8% des entrées et de 34,1% des recettes en devises au terme du mois d'avril 2012
•Amélioration de l'excédent de la balance des services de 175 MDT, suite à la contraction du déficit de la balance des revenus de facteurs de production et des transferts courants de 223 MDT
•Les transactions réalisées sur la cote de la Bourse ont connu un dynamisme au cours du mois d'avril et jusqu'au 4 mai, pour se situer à 310 MDT
Jusqu'au 15 mai, les indicateurs relatifs à la conjoncture économique, communiqués par la Banque centrale de Tunisie, alternent le bon et le moins bon. Le recul de l'activité en zone euro a fortement altéré le comportement de certains secteurs d'activités ( industrie mécanique, textile...) fortement liés à ce marché. Cette évolution a été accompagnée par des pressions au niveau de la balance des paiements courants et de l'inflation. Seuls signes positifs : la confirmation de la reprise de l'activité touristique, la réalisation d'un excédent au niveau de la balance des services et l'accroissement du concours du secteur bancaire à l'économie.
Au niveau sectoriel, on relève des évolutions contrastées
Concernant le secteur industriel, les retombées de la récession économique dans la zone euro sur l'économie nationale ont commencé à se faire sentir. En témoigne la baisse des exportations des industries mécaniques et électriques au cours du mois d'avril 2012 (-4,1% contre 25,2% au cours du même mois de l'année précédente), ainsi que celle des industries d'habillement, cuir et chaussures (-22,4 % contre 19,2%). Cela, outre la baisse des importations des biens d'équipement (-2,7 %), et des matières premières et demi-produits (-2,8%).
En revanche, l'activité touristique a poursuivi sa reprise au cours du mois d'avril, enregistrant un accroissement des entrées de touristes au cours des quatre premiers mois de l'année en cours (51,8% en termes de glissement annuel contre -41,8% une année auparavant) et des recettes en devises (696,3 MDT, soit une hausse de 34,1% contre 519,2 MDT et -30,5% en 2011).
Sur un autre plan, la balance générale des paiements extérieurs a dégagé un déficit de 725 MDT, au cours des quatre premiers mois 2012, enregistrant une baisse notable en comparaison de la même période de l'année 2011 (2316 MDT), et ce, à la faveur de l'affermissement de l'excédent de la balance des opérations en capital et financières.
Le déficit des paiements courants a atteint 2071 MDT au cours des quatre mois 2012, soit 3% du PIB contre 1619 MDT et 2,5% au cours de la même période de l'année 2011. Cette aggravation trouve son explication dans l'élargissement du déficit commercial de 38,8% ou de 928 MDT, atteignant 3314 MDT. Un seuil qui provient de l'accroissement des importations de 13,4% contre 6% pour les exportations (5,9% et 11,1% un an auparavant, respectivement).
L'impact du déficit commercial a été atténué par l'amélioration de l'excédent de la balance des services de 175 MDT au cours des quatre premiers mois de l'année en cours, suite à l'accroissement des recettes touristiques d'une part et, d'autre part, à la contraction du déficit de la balance des revenus de facteurs de production et des transferts courants de 223 MDT, et ce, sous l'effet notamment de l'augmentation des revenus de travail de 22,5%.
En même temps, le solde excédentaire de la balance des opérations en capital et financières s'est élevé à 1346 MDT au cours des quatre premiers mois de l'année en cours, contre un déficit de 697 MDT au cours de la même période de l'année 2011, et ce, en rapport avec la hausse des flux au titre des investissements directs étrangers de 19,3% et de l'affermissement de l'excédent de la balance des prêts-emprunts et autres engagements, atteignant 840 MDT.
Par ailleurs, loin de s'atténuer, les pressions inflationnistes se sont accrues au cours du mois d'avril 2012. L'indice des prix à la consommation a enregistré une hausse de 0,8% en comparaison du mois de mars de la même année. En termes de glissement annuel, la hausse a atteint 5,7 % alors que le taux d'inflation s'est situé en moyenne à 5,5%, un taux considéré comme élevé en comparaison de celui de 3,5% enregistré en 2011 et de 4,8% prévu dans le cadre du budget économique pour l'année 2012.
Au plan de l'activité bancaire et des opérations de la politique monétaire et face à la poursuite de la contraction de la liquidité bancaire au cours du mois d'avril 2012, les interventions de la Banque centrale de Tunisie sur le marché monétaire se sont accrues pour se situer en moyenne à 3462 millions de dinars en avril, contre 3351 MDT au cours du mois de mars.
Ces pressions exercées sur la liquidité bancaire se sont poursuivies au mois de mai. Résultat : les besoins des banques en refinancement auprès de la Banque centrale se sont accrus, ce qui a engendré la hausse du taux d'intérêt moyen du marché monétaire pour s'établir à 3,72% durant cette période, contre 3,64% au mois d'avril précédent. Le montant global des dépôts auprès des banques a connu une hausse de 3,5% au cours des quatre premiers mois de 2012.
Quant aux concours à l'économie, ils ont progressé à un rythme moins rapide que celui enregistré au cours de la même période de l'année écoulée, soit 4%.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.