Manouba| Covid-19 : un cas confirmé à l'hôpital Razi    312 cas confirmés du Coronavirus en Tunisie dont 161 cas dans le Grand Tunis    DERNIERE MINUTE : 34 nouveaux cas de coronavirus en Tunisie    Coronavirus : L'engagement et la mobilisation de CELLCOM GROUP contre le COVID-19    Sousse : Le délégué de Kondar en auto-isolement    Coronavirus – Zinédine Zidane : « Nous vivons un moment particulier »    Zaghouan : Décès d'une sexagénaire suspectée d'infection par le Coronavirus    UTAP : Annulation des autorisations pour le déplacement sur le marché    Programme d'Appui aux Médias en Tunisie (PAMT) Une moisson à la hauteur du labeur    Coronavirus : Le Club Africain défie le PSG, River Plate et le Zamalek    Mekki : La durée du confinement pourrait durer jusqu'à la fin de l'année    La Banque africaine de développement place un emprunt obligataire social, « Combattre le COVID-19 », d'un montant record de 3 milliards de dollars    Tunisie – Appel à la fermeture de l'aéroport de Tozeur    Tunisie – Retrait des licences de 50 commerçants d'alimentation générale en gros    La propagation de la pandémie du Coronavirus dans les pays arabes : bilan actualisé par pays    Samir Gharbi: Lettre ouverte à M. le Président de la République    Coronavirus – Formule 1 : le patron de Ferrari envisage une fin de saison en janvier 2021    Coronavirus: Al Ahly d'Egypte autorise Ali Maaloul à rentrer en Tunisie    Coronavirus : l'Italie franchit le cap des 10 000 morts    Libye: Un général de l'armée de Haftar tué lors de combats près de Misrata    Le point sur l'épidémie du coronavirus : Mise à jour du 29 mars à 11H00    Tunisie – Union européenne : Amalgame délibéré autour du « don de 250 millions d'euros »    Kasserine : saisie de quantités importantes de farine et d'huile végétale    DERNIERE MINUTE – Coronavirus – Espagne : 838 morts les dernière 24 heures    L'ancien Président algérien est toujours en vie : la fausse rumeur lancée sur Twitter a enflammé la toile    L'Instance nationale de lutte contre la corruption s'en va en guerre contre les spéculateurs    Bilan des cas confirmés dans chaque gouvernorat de la Tunisie : La Capitale enregistre à elle seule 69 cas    Coronavirus: un bébé succombe aux Etats-Unis    Tunisie – Comment les décisions irréfléchies mettent en péril la vie du citoyen    En vidéo : Quand la Tunisie vole haut, très haut    Vers la reconduction de Chikhaoui et Methnani    Quatre guerres à la fois    L'épidémie de Covid-19 rebat beaucoup de cartes    Quand la classe politique fait le lit du Corona !    Du côté du prétoire    Trump contraint GM à fabriquer des respirateurs    Nous ne serons pas dépassés…    Une marionnette de 9 mètres, manipulée par 20 personnes !    Le défenseur algérien Ben Ayada proche de l'EST    Ridha Charfeddine n'a aucune connaissance du football. Il est temps qu'il parte!    Coronavirus – Décaissement immédiat de l'Union Européenne au profit de la Tunisie d'un don 250 millions d'Euros    Un million de DT de la Fondation BIAT et 200 mille DT de la Fondation Rambourg pour le FRC    Le confinement ne démoralise pas les stars et c'est tant mieux pour les fans !    Comment oublier Uderzo, Goscinny et leurs héros?    Du drame cinématographique à l'humour théâtral    Quand les Chinois sauvent la planète Terre    Le Festival Gabès Cinéma Fen 2020 aura bien lieu du 3 au 11 avril…Online!    Hommage à… Manu Dibango, terrassé par le Covid-19    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les technopoles et le développement des ressources humaines en Tunisie
Publié dans Investir En Tunisie le 20 - 04 - 2009

Une table ronde a été organisée mercredi 15 avril à la chambre des conseillers au Bardo sur les technopoles, la recherche scientifique et le développement des ressources humaines.Présidant l'ouverture des travaux, M. Abdallah Kallel président de la chambre, a mis l'accent sur la corrélation étroite entre le progrès d'un coté et la maîtrise du savoir, le développement de la recherche et la qualification des ressources humaines de l'autre.
Ces questions figurent en tête des préoccupations nationales, compte tenu de leur impact direct sur la vie socio-économique, a noté Mr Kallel.
Il a souligné que les mutations profondes dans le monde commandent l'adhésion à l'économie du savoir et l'investissement dans l'innovation technologique comme garant d'un développement durable.
Il a souligné que la Tunisie qui constitue un des premiers pays à adhérer à l'économie du savoir, a investit dans l'enseignement pour produire de hautes compétences à même d'agir positivement sur le processus de développement national.
Il a loué les efforts visant à consolider la place de la recherche scientifique et de l'innovation technologique, à travers l'encouragement des entreprises économiques innovantes et la mise en valeur des résultats de la recherche.
Le président de la chambre a évoqué, dans ce contexte, le programme de création de technopoles et de pépinières d'entreprises qui prévoit la généralisation de cette expérience dans toutes les régions.
Il a souligné que les technopoles sont parvenues à réaliser la complémentarité entre chercheurs et jeunes promoteurs, ce qui a contribué au développement de l'économie immatérielle et a impulsé les opportunités d'investissement et de production dans les activités à haute valeur ajoutée.
De leur coté, les conseillers ont mis l'accent sur le rôle des technopoles dans la diversification de la base de l'économie nationale, la maîtrise des nouvelles technologie et l'amélioration de la compétitivité des entreprises.
Ils ont appelé à l'importance de valoriser les résultats de la recherche dans divers secteurs de développement et de tirer le meilleur profit des opportunités offertes par les technopoles et pépinières d'entreprises pour attirer davantage de promoteurs et investisseurs.
Mr Lazhar Bououni, ministre de l'enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la technologie, a mis l'accent sur le rôle fondamental des pôles technologiques dans la consolidation du développement des régions et l'amélioration de la compétitivité de l'économie nationale, d'autant plus que ces pôles constituent des espaces incitatifs à l'innovation, la création, l'investissement et la coopération internationale.
Il a indiqué que l'activité des pôles technologiques est axée principalement sur la promotion de l'innovation technologique en vue d'améliorer la compétitivité des entreprises tunisiennes ainsi que la création de nouvelles sociétés innovantes spécialisées dans les secteurs promoteurs et à haute valeur ajoutée.
Il a relevé l'importance de la décision présidentielle relative à la création des sociétés chargées de la gestion et d'exploitation des pôles technologiques, l'objectif étant de promouvoir les activités assurées par ces espaces.
Le ministre s'est félicité de l'évolution du nombre des pépinières d'entreprises, soulignant que 6 nouvelles pépinières seront créées cette année au sein des établissements d'enseignement supérieur agricole, portant ainsi le nombre total de ces unités à 42 réparties à travers toutes les régions, dépassant ainsi l'objectif fixé, celui de créer une pépinière dans chaque gouvernorat à l'horizon 2009.
Il a précisé que le nombre des entreprises installées dans des pépinières relevant des pôles technologiques ont généré en 2008 près de 200 emplois, tandis que celles implantées dans des pépinières relevant des établissements d'enseignement supérieur ont créé 650 emplois.
Le réseau des pôles technologiques en Tunisie est composé de six pôles : le pole de Borj Cédria spécialisé dans l'énergie renouvelable, l'eau, l'environnement et la biotechnologie végétale, le pole technologique de Sidi Thabet (biotechnologie appliquée à la santé et à la production pharmaceutique), le pole technologique de Sousse (mécanique, électronique et informatique), le pole technologique de Sfax (informatique, multimédia et télécommunication), le pole technologique de Monastir (textile) et le pole technologique de Bizerte (industries agroalimentaires).
Le XIème Plan de Développement (2007-2011) a programmé la création de 3 pôles à Jendouba, Gafsa et Médenine, dédiés respectivement à la formation dans les grandes cultures, les substances utiles et l'énergie et la mise en valeur des ressources du Sahara.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.