MEMOIRE : Samia TURKI    MEMOIRE : Meherzia OUBAYA MNAKBI    Le fonds d'investissement technologique Orange Ventures lance pour la 1ère fois un challenge pour financer des entrepreneurs de l'écosystème start-up en Afrique et au M.O.    Tunisie [Audio]: Officiel, report des festivals de Carthage et Hammamet    Indiscrétions d'Elyssa : Cha9a9a pour la friperie    Des objets précieux censés faire partie de notre Patrimoine historique feront l'objet d'une vente aux enchères à Paris    Kairouan : Plusieurs villages assoiffés    Présence militaire américaine en Tunisie : Le vrai et le faux    Le sit-in d'aujourd'hui était juste pour marquer la date du 1er juin    Majdi Boudhina espère une''véritable'' audition de Rached Ghannouchi    Tunisie: La Chambre des agences de location de voitures, proteste    17 nouveaux vols de rapatriement de Tunisiens programmés du 5 au 15 juin 2020    3 000 nouveaux cas en Iran en 24 heures    COVID-19 : La Tunisie s'en sort mieux que le reste des pays arabes    La JSK en pleine tourmente | Mohamed Memni : «La reprise sera dure pour plusieurs clubs ! »    Silence des Officiels face à la rumeur du coup d'Etat    Nasfi dénonce l'arrogance de Ghannouchi    Répartition des 964 cas guéris par gouvernorat    Tunisie [Vidéo]: Grève des agents du CHU Habib Bourguiba à Sfax pour protester contre la poursuite de l'arrestation de syndicalistes    Tunisie – L'Ariana : Des salafistes attaquent un vendeur clandestin de vin    Historique, SpaceX 1ère société privée à lancer des astronautes dans l'espace (vidéos)    Trump dans un bunker pour fuire les manifestants    EST | Mercato : Okputo pressenti !    Al Ahly – Junior Ajayi : "L'Espérance de Tunis m'a fait pleurer, mais j'ai pris ma revanche"    Liga : Programme de la 28ème journée    Covid-19: 1700 tests rapides seront effectués auprès les universitaires et les étudiants    Ce que l'on sait de la voiture du chef du poste de police incendiée à Moknine    Risques financiers    OMT : Début d'assouplissement des restrictions sur les voyages touristiques, mais avec prudence    Ligue 1 : Programme de la 17ème journée    Haltérophilie | Stage en Azerbaidjan : Espoirs fondés sur Karem Ben Hnia    STAFIM peugeot obtient ‘'l'attestation d'excellence'' pour le respect des regles sanitaires covid-19    Le PDG de L'ONPF: la majorité des prestations fournies par l'ONPF sont numérisées.    Météo : ciel nuageux et vent fort    Tunisie : le taux de chômage atteint 15,1% au premier trimestre 2020    Djerba | L'ASSIDJE dénonce des « atteintes » au patrimoine architectural des mosquées    Etats-Unis : Les protestations contre la mort de George Floyd ont balayé 30 villes, 25 d'entre eux ont annoncé des couvre-feux.    L'huile d'olive s'exporte bien malgré la crise    OXFAM -Appel à proposition d'initiatives pour le projet « Voix et leadership des femmes en Tunisie »    Saïd Naciri, président du club marocain : «Nous ne nous sommes pas retirés !»    Les confinés au jour le jour    Entre abstraction et figuration    Une mère c'est celle qui ouvre son cœur avant ses bras !    La prolongation de 6 mois de l'Etat d'urgence en Tunisie confirme l'existence de risques majeurs qui guettent le pays    MEMOIRE: Halima FENNICHE    Al Joumhouri contre toute ingérence étrangère en Libye    La Tunisie n'a pas à choisir dans l'absurdité de la guerre    L'ancien Premier ministre marocain Abderrahman Youssoufi n'est plus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





EST | L'aventure africaine s'arrête : La fin d'un cycle
Publié dans La Presse de Tunisie le 09 - 03 - 2020

Après deux Ligues de champions remportées de suite, le parcours de la formation «sang et or» s'arrête au stade des quarts de finale. Ce n'est pas une mauvaise performance, certes, mais elle est annonciatrice de la fin d'une époque.
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
La vie est faite de cycles. Le football n'échappe pas à cette règle. Des cycles s'achèvent pour laisser place à d'autres qui prennent le relais. En football, un cycle dure en moyenne trois ans, si tout va bien, et, surtout, si les choses se passent normalement. Or, pour que les choses se fassent dans les règles de l'art, il faut beaucoup de discipline, de bon sens et du… professionnalisme, un facteur qui échappe la plupart du temps à nos footballeurs professionnels, qu'il s'agisse de joueurs, d'entraîneurs ou de dirigeants qui, dans la plupart du temps, font dicter la loi aux supporters.
Quant aux entraîneurs, ils sont souvent contents quand ils sont nommés au poste et se présentent comme le messie attendu, oubliant au passage que le football, bien qu'il ne soit pas une science exacte, obéit à certaines règles.
Ceci nous amène à parler de l'actuelle situation de l'Espérance Sportive de Tunis, détentrice du titre de champion d'Afrique pour les deux dernières éditions et dont le parcours dans l'actuelle édition s'est achevé vendredi dernier au stade des quarts de finale, sur une note positive tout de même, puisque l'équipe a quitté la compétition sur une victoire.
Un entraîneur plus expérimenté
Vendredi dernier, Mouîne Chaâbani a perdu face à Patrice Carteron, d'une dizaine d'années son aîné, pour la troisième fois consécutive. Patrice Carteron a remporté la Supercoupe d'Afrique devant Mouîne Chaâbani à deux reprises. Une première fois la saison dernière à la tête d'un Raja Casablanca au plus bas de sa forme et avec un effectif moindre que celui à la disposition de Chaâbani. Le technicien français a été un meilleur coach et la Supercoupe d'Afrique remportée l'année dernière devant l'Espérance de Chaâbani lui a permis de sauver sa saison.
Un Mouîne Chaâbani qui semble incapable de déchiffrer les approches tactiques de Patrice Carteron. Retrouvailles cette année d'abord en Supercoupe d'Afrique. Cette fois-ci, le technicien français est aux commandes d'Ezzamalek, pas vraiment terrible, mais toujours réaliste à souhait. Encore un titre perdu sur un match par le coach « sang et or » devant le technicien français.
Les troisièmes retrouvailles ont ressemblé aux précédentes. Une défaite cuisante au Caire aux quarts de finale aller et un comportement qui laisse à désirer dont étaient les auteurs entre autres Mouîne Chaâbani et son adjoint Majdi Traoui, lourdement sanctionnés par la CAF à cause de leur agitation sur le terrain alors qu'ils étaient censés encadrer les joueurs. Une suspension qui a laissé l'Espérance dans une situation critique au match retour, privée de son staff technique.
Les joueurs se sont montrés engagés sur le terrain, ont développé un volume de jeu assez intéressant, ont remporté la victoire, mais n'ont pas réussi à ajouter le deuxième but, essentiel pour se qualifier aux demi-finales. Encore un échec tactique malgré la victoire.
Bref, les choix de Mouîne Chaâbani sont pour beaucoup dans l'élimination de l'Espérance au stade des quarts de finale de la C1 africaine. Chaâbani a échoué également à deux reprises en Coupe arabe des clubs champions, se faisant éliminer au premier tour, outre que sa participation en Coupe du monde des clubs n'était pas fameuse que ce soit en 2018 ou en 2019, sans oublier qu'il n'est pas allé jusqu'au bout en Coupe de Tunisie.
Gestion d'effectif
En remportant sa deuxième étoile africaine en l'espace de six mois seulement, il était clair qu'à ce moment déjà, l'Espérance de Tunis était d'ores et déjà en fin de cycle pour la simple et bonne raison que ses meilleurs joueurs ont exprimé clairement leur ambition d'aller voir ailleurs, vu que leur cote a logiquement grimpé. Or, tout le monde savait qu'il était quasi-impossible de remplacer les départs simultanés de Saâd Bguir, Ghaïlaine Chaâlali, Franck Kom, Youssef Belaïli, Aymen Ben Mohamed et Anis Badri.
Ces joueurs constituaient la véritable ossature de l'équipe. Et même si les recrues de l'été dernier sont des joueurs jugés plus techniques, on ne peut pas remplacer toute une équipe en un seul coup et continuer à rafler les titres sans connaître une parenthèse.
Pour que le cycle n'arrive pas assez vite à son terme, il fallait gérer mieux l'effectif en espaçant les départs sur deux voire trois mercatos. Au lieu de chercher de nouvelles recrues, il fallait prolonger les joueurs déjà en place en renouvelant leurs contrats avec des offres alléchantes et défiant toute concurrence. Il fallait réinvestir sur ces mêmes joueurs qui ont remporté les deux titres continentaux et ne laisser partir un joueur que si on trouve son remplaçant, répondant au même profil. Retarder les départs de joueurs qui ont fait l'épopée n'aurait que permis d'augmenter encore leur cote et l'équipe aurait gardé son identité.
Or, le remplacement de sept joueurs, c'est l'ossature d'une équipe qui s'en va et une autre qui se met en place. Un cycle qui s'achève et un autre qui commence.
Le cycle de l'Espérance a complètement pris fin avec le départ d'Anis Badri et l'élimination en quarts de finale de la C1 africaine.
Aujourd'hui, c'est un nouveau cycle qui commence, peut-être bien sans Mouîne Chaâbani qui, aux yeux de bon nombre d'observateurs, a fait son temps à l'Espérance de Tunis.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.