Une guerre où tous seront perdants    Tunisie – Tous, à l'assaut du fléau des sachets plastiques    Coronavirus : 04 nouveaux cas testés positifs dont un cas local    Informations importantes pour le test RT-PCR Covid-19 à l'Institut Pasteur de Tunis    Nouvelle baisse pour les prix du pétrole    Tunisie [ vidéo] : "Le retrait de confiance à Ghanouchi est la meilleure solution pour un nouveau départ"    Tunisie: Abir Moussi [photos]: "Nous avons signé la pétition pour retirer la confiance de Ghannouchi"    Chiffres    Le chantage, pomme de discorde    Ambiance pourrie    Tunisie : Abdessalem Younsi condamné à 15 ans de prison ferme    Le verdict final du TAS, attendu cette semaine    Des médecins de la santé publique appellent à l'amendement du décret gouvernemental relatif aux études médicales.    Tunisie : Baisse des importations du mois de juin de 24,3%    Les mesures du Plan de sauvetage de l'économie tunisienne détaillées    Fakhfakh et les ministres d'Ennahdha : La jurisprudence de Chahed avec ceux d'Afek a-t-elle des chances de fonctionner?    Tunisie – Bac 2020 : Examens Informatiques pour les sections Sciences Exp., Maths,Techniques et Informatique du mardi 14 juillet    Il y a quarante jours, disparaissait Boubaker Bouzidi : Architecte discret des droits de l'Homme et des libertés    Découvrez la nouvelle version de la chanson "Kelmti Horra" avec 53 artistes de 22 pays (vidéo)    FARK : Dr Slim Ridene    Libye: Le Parlement de Tobrouk autorise l'armée égyptienne à intervenir dans le pays    Maison de la marionnette de Siccaveneria : L'intarissable initiative keffoise    Vient de paraître | « Maisons d'hôtes et Hôtels de charme en Tunisie » : Pour rêver de luxe, calme et volupté    Mini-football | Coupe de Tunisie – Quarts : Spectaculaire !    EST | Préparation pour la reprise : L'Espérance en bon élève    « Perspectives économiques régionales 2020 » : l'Afrique de l'Ouest doit faire le pari de la jeunesse comme main d'œuvre pour accélérer la reprise économique post-Covid-19    Le déficit commercial de la Tunisie n'est plus qu'à 6,6 milliards de dinars    FOUQ ESSOUR : Une émission web radio qui donne la parole aux radios associatives, locales et aux associations    Handball | En marge des AGO et AGE de la Fthb : Quand on veut, on peut !    Tunisie: Vers une baisse des prix des carburants    Ennakl automobile renouvelle sa confiance à Ooredoo    Coopération financière tuniso–allemande : Mieux atténuer l'impact de la crise du COVID-19 avec des réformes.    Tunisie – Météo : Températures légèrement en baisse    Kais Saied s'entretient avec Patrice Bergamini    S.E. l'Ambassadeur de l'Union européenne en Tunisie Patrice Bergamini fait ses adieux au Président de la République Kais Saïed    Lancement prochainement, d'un appel d'offres pour l'extension de la route Oueslatia/ Haffouz    ARP-Gouvernement : La mesure frontalière S17 au centre des discussions    Tunisie: Le PDL est en tête des intentions de vote    Club Africain : Mohamed Ali Boughdiri, l'unique candidat à la présidence    Djerba au patrimoine mondial : La commission technique lance une large opération participative    Ridha Tlili: A quoi servent les politiques culturelles?    La fille de Nelson Mandela, Zindzi, meurt à 59 ans    Tunisie : La manifestation "les soirées de Hammamet" se déroulera du 25 juillet au 22 août avec 350 spectateurs par spectacle    Les musulmans de Bosnie pleurent leurs morts    A Idleb, les déplacés syriens craignent le pire    «Depuis quand les Nègres sont des artistes ! ?»    Libye: Haftar pose des conditions pour lever le blocus des ports et champs pétroliers    Un avertissement sans frais à Netanyahou    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Présence militaire américaine en Tunisie : Le vrai et le faux
Publié dans La Presse de Tunisie le 01 - 06 - 2020

Les Etats-Unis ne possèdent pas de base dans le sud tunisien mais certains « indices » laissent supposer une présence militaire durable, d'après les observateurs, ce à quoi l'Africom a tenu à répondre en précisant, par le biais d'un communiqué remis aux médias, que l'annonce d'une présence militaire américaine en Tunisie concerne une « petite unité de formation dans le cadre d'un programme d'assistance militaire à la Tunisie et non de forces de combat ». L'Africom ajoute qu'il est important de comprendre les besoins potentiels et de rechercher toujours de nouvelles approches de coopération dans le cadre d'un dialogue permanent entre les deux parties.
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Comme attendu, la Tunisie se retrouve, encore une fois, embourbée dans le chaos libyen ou plutôt dans les jeux des alliances géostratégiques qui se dessinent autour du conflit entre les deux principaux rivaux, le Maréchal Khalifa Haftar, chef autoproclamé de l'armée nationale d'un côté et Faiez Essaraj, chef du gouvernement d'union nationale, qui jouit de la reconnaissance de l'ONU. L'implication de la Russie d'un côté et de la Turquie de l'autre, l'allié encombrant, mais incontournable de l'Otan et qui ne cache plus ses ambitions hégémoniques, a conféré une dimension régionale au conflit. Du coup, notre pays se retrouve, malgré lui, impliqué dans cette situation de belligérance et les rumeurs vont bon train autour de la présence de « forces américaines » dans le sud tunisien. Des rumeurs que l'Etat, soucieux de préserver sa souveraineté et son intégrité territoriale, a démenties catégoriquement.
En octobre 2016, c'est le quotidien américain le Washnigton Post qui a lancé un pavé dans la mare en annonçant que « le Pentagone a secrètement élargi son réseau mondial de bases de drones en Afrique du Nord, en déployant des avions sans pilote et du personnel militaire américain dans une base en Tunisie afin d'effectuer des missions d'espionnage en Libye ». Le quotidien ajoute que ces drones « ont joué un rôle-clé dans l'offensive américaine aérienne contre le bastion de l'Etat islamique en Libye ».

En fait, cette information se rapportant à l'implantation présumée d'une base militaire américaine à Remada dans le sud du pays a été relayée par certains médias suite à des discussions entre le général David M. Rodriguez, patron de l'Africom (Commandement des Etats-Unis pour l'Afrique) à cette époque et le chef du gouvernement, Ali Laârayedh. Toutefois, les démentis officiels apportés à ces allégations émanant du ministère de la Défense publiés en 2013 comme en 2016 sont venus lever toute équivoque à ce propos. Ceci n'exclut pas pour autant le raffermissement des liens entre notre pays et l'Africom en cette période où le bruit de bottes se fait ressentir à nos frontières.
C'est dans le contexte très tendu d'une confrontation qui ne fait que se confirmer entre les parties belligérantes et d'un assaut final impactant la situation militaro-sécuritaire à nos frontières que la question de la coopération militaire entre la Tunisie et les Etat-Unis d'Amérique resurgit aujourd'hui, comme en témoigne l'entretien téléphonique qui a eu lieu jeudi dernier, 28 mai 2020, entre le ministre de la Défense nationale, Imed Hazgui, et le chef du Commandement des Etats-Unis pour l'Afrique, Stephen J. Townsend .
Mais comme attendu, cet entretien n'a fait qu'alimenter les rumeurs autour des réelles intentions de la partie américaine d'autant plus que les Etats-Unis « envisagent de dépêcher une brigade pour une assistance à la sécurité en Tunisie évoquant des inquiétudes concernant l'activité russe en Libye », selon l'agence de presse Reuters. « La Russie continue d'alimenter les flammes du conflit libyen et la sécurité régionale en Afrique du Nord suscite de plus en plus d'inquiétudes. Les Etats-Unis examinent avec la Tunisie de nouveaux moyens pour répondre aux problèmes de sécurité communs, y compris le recours à une brigade américaine », explique le chef de l'Africom, selon la même source.
Tunisie-USA, un même discours concordant
Les Etats-Unis ne possèdent pas de base dans le sud tunisien mais certains « indices » laissent supposer une présence militaire durable, d'après les observateurs, ce à quoi l'Africom a tenu de répondre en précisant par le biais d'un communiqué remis aux médias que l'annonce d'une présence militaire américaine en Tunisie concerne une « petite unité de formation dans le cadre d'un programme d'assistance militaire à la Tunisie et non de forces de combat ». L'Africom ajoute qu'il est important de comprendre les besoins potentiels et de toujours rechercher de nouvelles approches de coopération dans le cadre d'un dialogue permanent entre les deux parties.
Même discours concordant du côté de notre ministère de la Défense nationale qui a insisté, pour sa part, sur l'importance de la coopération tuniso-américaine dans le domaine militaire dans une atmosphère de confiance mutuelle pour soutenir les capacités opérationnelles de l'armée nationale. Le commandant américain a été même invité à visiter la Tunisie et les deux parties se sont mises d'accord pour la reprise des exercices conjoints qui ont été reportés en raison de la situation sanitaire exceptionnelle.
Le spectre d'un mémorandum qui ressurgit
Pour rappel, un mémorandum d'entente entre la Tunisie et les Etats-Unis a été signé le 20 mai 2015 par le conseiller politique auprès du président de la République, Mohsen Marzouk, et le secrétaire d'Etat des Etats-Unis, Jhon Kerry, en marge de la visite de l'ancien président feu Béji Caïd Essebsi aux Etats-Unis. Il prévoit notamment une étroite collaboration entre les deux pays fondée sur la coopération sécuritaire, le progrès économique, la consolidation des acquis démocratiques et la coopération stratégique entre les deux pays. Le mémorandum prévoit également une aide des Etats-Unis pour la mise en place des réformes nécessaires en vue de renforcer la sécurité et la stabilité pour un futur prospère en Tunisie. Ce mémorandum a suscité une grande polémique à cette époque puisque, pour certains, il met en cause la souveraineté de l'Etat tunisien. Les mêmes craintes resurgissent aujourd'hui provoquant les mêmes critiques.
Se sentant visé, Mohsen Marzouk, secrétaire général du parti Machrou Tounès, a publié avant-hier un statut dans lequel il a exprimé son refus à la présence de forces de combat ou de soutien sur le sol tunisien. Il a rappelé que le mémorandum en question se limite à la coopération dans les domaines sécuritaire, économique et scientifique en général et a exprimé à la fin que le refus de la présence militaire étrangère ne signifie pas pour autant que la Tunisie ne doit pas bâtir des coopérations avec d'autres pays, mais il ne faut pas qu'elle s'implique dans le jeu des alliances qui portera atteinte à sa souveraineté.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.