Tunisie : 19 décès en un seul jour    Officiel : Baisse du taux d'intérêt directeur de la Banque Centrale de Tunisie de 50 points de base pour le ramener à 6,25%    Bourse de Tunis : Le Tunindex clôture mercredi dans le rouge    De gros risques de déstabilisation régionale    Le mouvement Amal surpris par les accusations de Macron    Macron promet « la médiation », Poutine dénonce des « pressions »    LA BH BANK lance son Centre de Développement des Compétences «BH Academy»    Coronavirus – Espérance de Tunis : deux premiers joueurs testés positifs    Le Chef du gouvernement rappelle à l'ordre ses ministres !    Tunisie: 91 nouvelles infections au coronavirus à Sousse    Une fenêtre ouverte sur le monde...    Tunisie: Le gouvernement de Mechichi a perdu le contrôle de la gestion de la crise du Covid-19, selon Ahmed Néjib Chebbi    Covid-19 | L'UGTT appelle le gouvernement à mobiliser les fonds nécessaires pour préserver la santé des élèves et du corps enseignant    30 ans, asymptomatique mais décédé du Covid    Les producteurs d'huile d'olive du nord-ouest formés aux normes COI pour évaluer leur production    Exposition "Un siècle de peinture en Tunisie" à la Galerie Alexandre Roubtzoff    L'UE demeure le premier partenaire commercial de la Tunisie    Roland Garros : On Jabeur qualifiée au deuxième tour    Tunisie: Nouveau décès lié au coronavirus dans une clinique privée à Sousse    Réunion du Comité de pilotage des projets du patrimoine culturel "Tounes Wejhetouna"    Vidéo – Buzz : Akon City: la ville futuriste rêvée du chanteur sénégalo-américain Akon en Afrique !    Quelle loi de Finances pour un temps de crise économique ?    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour Du 30 Septembre à 11H00    Tunisie – Coronavirus: l'entraineur de l'EST Mouine Chaabani et son staff et l'entraineur du CA Lassaad Dridi contaminés    PBR Rating : en 2020, le déficit budgétaire se situerait entre 7% et 8%    Le bénéfice du Vaccin Antigrippe est plus important...    Orange Campus Africa, la nouvelle plateforme de formation en ligne africaine d'Orange    Le parc d'activité de Zarzis s'apprête à recruter 400 ingénieurs    L'ATFD organise un débat sur "pour une autre Tunisie possible"    ODC : un plan d'action pour préserver le pouvoir d'achat des citoyens    Thiago Alcantara testé positif au coronavirus    Boules et pétanque | Championnat national (10e journée) : Dhouib et El May confirment    Exposition collective à la galerie d'arts du nouveau centre culturel baptisé «Kdanse»à Sousse : Les retrouvailles...    « Kom Lel Moumathel », de Walid Ayadi à El Teatro : Le comédien, de la réalité à la scène    Samir Makhlouf, lauréat du Comar d'or 2020, à La Presse : «Je ne viens pas de la littérature, je viens de l'écriture»    Tunisie: Le Conseil de la magistrature appelle les magistrats à préserver l'indépendance et le prestige de la justice    6 ministres du gouvernement Fakhfakh ont déclaré leur patrimoine    Handball : Composition du nouveau staff technique de la sélection tunisienne    Tunisie : Entretien téléphonique entre le ministre des affaires étrangères et son homologue yéménite    Habiba Ezzahi Ben Romdhane: Le Covid-19 n'est pas une Pandémie, c'est une Syndémie    Covid-19 : La plupart des entreprises africaines ont subi un impact négatif de leur CA    Météo : Températures en légère hausse    L'auteur de l'attaque de Paris ''révolté'' contre les caricatures de Mahomet    Peut-on se trouver privés d'IPTV ?    Tunisie: Sauvetage 68 migrants subsahariens au large de Ben Guerdane    Tunisie: Le secrétaire d'Etat américain à la Défense attendu demain mercredi à Tunis    Patrimoine : L'INP lance un appel à candidatures pour la formation internationale 2021    Le voyage en Tunisie est interdit aux ressortissants britanniques    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Gloire au soldat martyr, honte aux hommes politiques
Publié dans La Presse de Tunisie le 04 - 08 - 2020

Un vaillant soldat tunisien est mort abattu par un tir lâche de contrebandier. Il a été tué par balle au cours d'une course-poursuite menée par une patrouille militaire contre un groupe de contrebandiers interceptés au niveau de la zone tampon de Dhehiba (gouvernorat de Tataouine). Ceux qui ont voulu souiller l'image de l'armée lorsqu'un passeur est décédé des suites d'un tir de sommation sur un véhicule de trafiquants qui n'ont pas voulu se conformer aux consignes des militaires, en accusant l'armée d'« exécuter » sommairement des gens paisibles qui ne cherchent qu'à gagner leur pain, seront marqués au fer rouge par cette sinistre nouvelle.
Voilà la preuve qu'il s'agit bien de malandrins prêts à tuer et à mettre le pays à feu et à sang pour de l'argent. Ceux-là mêmes qui ont essayé par des mots assassins d'ébranler l'institution militaire en l'impliquant dans des tiraillements politiques et les calculs partisans étriqués. En effet, ce soldat est tombé sur le champ d'honneur alors qu'il défendait son pays, son drapeau, sa souveraineté. Il se battait avec un impératif sécuritaire, sanitaire, économique et financier pour protéger le pays, les entreprises et les citoyens contre des barons de la contrebande animés par le vilain désir de nuire au pays et à son économie. Désormais, ces hommes politiques, ces avocats du diable et les autres lobbies influents qui clament haut et fort que c'est la misère et le chômage qui poussent des jeunes « innocents » à s'adonner à la contrebande sans présenter aucun danger, n'ont plus le droit de défendre ces malfaiteurs armés ou de couvrir leurs entourloupettes.
C'est la preuve par le sang noble d'un soldat qui a coulé alors qu'il menait avec ses frères d'arme une patrouille de surveillance qui est au cœur de la mission de l'armée aux confins de la zone tampon et dont le déploiement territorial ne cesse d'inquiéter les acteurs de la fraude, du trafic et de la contrebande. C'est que la présence des militaires aux points névralgiques dérange aussi les éléments terroristes qui les prennent pour cible. Dans cette vaste entreprise, l'armée a une place toute particulière et un rôle bien spécifique à jouer pour un pays ouvert en permanence à d'immenses flux de biens et de personnes. Seules l'armée et les autres forces sécuritaires sont à même d'appréhender ce genre de risque, d'un bout à l'autre de la chaîne. Cela n'a rien à voir avec les manifestations sociales légitimes et pacifiques de ceux qui revendiquent le droit à l'emploi et au développement. Mais il s'agit d'une lutte sans merci qui doit être livrée contre les malfrats, les passeurs et les terroristes. Nos braves citoyens au sud du pays sauront séparer le bon grain de l'ivraie et seront assurément aux côtés de nos soldats dans cette guerre contre les forces du mal. Car désormais, nos soldats ne feront plus de quartier pour extirper le mal qui ronge notre économie. Oui, le martyre du soldat sera vengé, n'en déplaise aux hérauts du chaos. Il est tombé en héros. Gloire au soldat martyr et honte aux hommes politiques qui se sont emmurés dans un silence qui en dit long sur leurs intentions.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.