Tunisie – Hizb-Ut-Tharir appelle les policiers à se rebeller et à rejoindre sa cause    Le Gouvernement retire le projet de loi de finances complémentaire 2020 de l'ARP    Un smart T-shirt pour prévenir le kidnapping des enfants    Expatriés : Amor Layouni sauve Pyramids FC face à l'Arab Contractors de Seifeddine Jaziri    La Tunisie exprime sa solidarité avec la Turquie et la Grèce suite au séisme qui a secoué les deux pays    Les femmes en Tunisie et en Libye assurent un rôle important dans l'essor économique des deux pays", selon la représentante ONU-Femmes    Tunisie – 61 bêtes touchées par la maladie de la langue bleue à Gafsa    Un prêtre blessé par balle à Lyon l'auteur en fuite    «Ça me désole de le voir comme ça !»    Le Collectif Civil pour Les Libertés Individuelles «consterné»    Le bourricot de «l'Ifriqia» est de retour    Les carnets de voyage d'un globe-trotter tunisien    Ligue des champions : On connaît l'arbitre de la demi-finale retour Zamalek-Raja    Tunisie : Arrestation de 29 migrants clandestins au port de la Goulette    L'acteur Sean Connery, le premier James Bond, est décédé    Un smart T-shirt pour prévenir le kidnapping des enfants    Tunisie: Arrestation de l'individu ayant revendiqué dans une vidéo l'opération terroriste de Nice    Foot-Europe: le programme du jour    Libye: 467 nouvelles infections au coronavirus    CONDOLEANCES : Mme Amel MALLEKH    Covid-19 : Ils ont fait fortune...    Reportage | Tourisme : Le Kef, un pôle national et international du klim artistique    Télécommunications | Rapport financier 2019 : Un secteur en pleine effervescence    Chute de la production de phosphate : Grave impact sur les cultures céréalières    Roman « El yassamin el asswed » (Le jasmin noir) de Wafa Ghorbel : Ecrire pour conjurer le démon et retrouver la lumière    Parution de « Terres Promises » de l'écrivain italo-tunisien Alfonso Campisi chez « Arabesques Edition » : Récit matriarcal et engagé    Covid-19 : 1784 nouvelles contaminations en une journée    Le CAB en pleine ébullition : Saïdani contre-attaque...    NEWS | Le haut niveau pour Laidouni    MERCATO | Quel point de chute pour Rami Jeridi ?    La plateforme digitale SARS-COV2 sera opérationnelle dès le 9 novembre    Tunisie : Deux semaines d'enseignement 100% à distance dans tous les établissements universitaires    Attentat de Nice, Une deuxième personne placée en garde à vue    Tech Trends by TT, un rendez-vous trimestriel    Club Africain : Abdessalem Younsi veut se débarrasser de quelques joueurs cadres    Fitch Ratings confirme la notation de 6 sociétés de leasing    Libye: Fayez al-Sarraj revient sur sa démission annoncée pour fin octobre    Météo : Températures en légère baisse    Tunisie: Nouvelles conditions de voyage sur Tunisair Express    "L'Homme qui a vendu sa peau" de Kaouther Ben Hnia remporte le prix du meilleur film arabe au GFF (vidéo)    Tunisie : Hichem Mechichi s'entretient avec les représentants des entreprises étrangères installées en Tunisie    Après le séisme en mer Egée, la France propose d'aider la Grèce et la Trurquie    Turquie : Un séisme fait 4 morts à Izmir    Tunisie – Concours: Ouverture des candidatures pour le Prix Zoubeida Bchir des écrits féminins tunisiens    Dhafer L'Abidine héro du film de vampires "Bloodline" accessible sur la plateforme de streaming Shahed    Le port du masque en voiture est nécessaire sinon obligatoire pour plus de 2 personnes    La Tunisie condamne « fermement » l'attaque de Nice    Mohamed Larbi Bouguerra: Netanyahou, bientôt orphelin de Donald Tromp ?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Région du Proche-Orient et Afrique du Nord — Pandémie de la Covid-19: Main dans la main vers un avenir alimentaire durable
Publié dans La Presse de Tunisie le 20 - 09 - 2020


Par M. QuDongyu(*)
Pour surmonter la pandémie de la Covid-19 et parvenir à la sécurité alimentaire, il faut favoriser les investissements, l'inclusion socioéconomique, la protection sociale, la résilience des petits exploitants et l'innovation.
Il y a cinq ans, les dirigeants mondiaux ont approuvé le Programme 2030 et les objectifs de développement durable qui visent à éradiquer des problèmes mondiaux persistants, comme la faim et la pauvreté, et à parvenir à un avenir durable pour tous. Jusqu'à présent, ces objectifs sont pourtant loin d'être atteints.
Dans quelques pays de la région Proche-Orient et Afrique du Nord, des crises prolongées rendent inefficaces les efforts menés pour éliminer la faim d'ici à 2030. Aujourd'hui, près de 55 millions de personnes souffrent de la faim dans la région et la situation est particulièrement inquiétante dans les pays touchés par les conflits et la violence, notamment l'Iraq, la Libye, la Somalie, le Soudan, la Syrie et le Yémen.
Le fait que la pauvreté et les inégalités persistent est également préoccupant. Dans la région Proche-Orient et Afrique du Nord, la pauvreté est tout d'abord un problème rural, son incidence en milieu rural atteignant plus de 80% dans quelques pays Les causes profondes de la forte pauvreté rurale sont bien connues: une productivité agricole faible, un accès limité aux infrastructures, à la santé et à l'éducation, le manque de services collectifs et, surtout, l'insuffisance des investissements publics et privés.
En outre, la région a de plus en plus de mal à faire face à l'accroissement rapide de la population, aux effets néfastes du changement climatique, aux pénuries d'eau extrêmes et à la dégradation des ressources naturelles.
L'apparition de la Covid-19 a accentué la pression qui pèse sur les systèmes alimentaires. En raison de la pandémie et des mesures de confinement mises en place pour l'endiguer, les chaînes d'approvisionnement alimentaire sont perturbées, des récoltes sont perdues ou retardées, des emplois sont supprimés et les moyens d'existence sont lourdement touchés dans la région.
Afin d'aider les pays et les agriculteurs à affronter les difficultés qui persistent dans les secteurs de l'alimentation et de l'agriculture et à reconstruire en mieux après la pandémie, la FAO a promu activement les solutions ajustables et durables. Celles-ci sont au fondement du Programme FAO d'intervention et de redressement dans le contexte de la Covid-19, une initiative globale qui vise à atténuer les répercussions immédiates de la pandémie, tout en renforçant la résilience à long terme des systèmes alimentaires et des moyens d'existence. L'une des principales priorités du programme est d'aider les plus vulnérables en promouvant l'inclusion économique et la protection sociale et en renforçant la résilience des petits exploitants.
Innovation et développement du numérique
Il est également essentiel pour les principaux pays de tirer parti de l'innovation et des technologies pour résoudre les problèmes engendrés par la Covid-19. L'agriculture de précision, l'hydroponie, l'agriculture du désert et la récolte de précision, entre autres, sont des techniques et approches prometteuses pour la région Proche-Orient et Afrique du Nord.
Quant au développement du numérique et aux technologies de la communication, ils pourraient faire baisser les coûts, faciliter l'accès aux marchés, améliorer les services, créer de nouvelles possibilités d'emploi et contribuer à économiser les ressources.
Toutefois, il y a des obstacles à l'utilisation de certaines technologies au Proche-Orient et en Afrique du Nord. La fracture numérique entre les zones urbaines et rurales reste très marquée. La couverture réseau est toujours aussi limitée dans les zones rurales. Les compétences numériques sont aussi un obstacle, en particulier dans les zones rurales. Il faut donc d'urgence investir et renforcer les capacités dans ce domaine.
Nous devons veiller à ce que l'innovation et la transformation numérique dans l'agriculture soient au service de tous, en particulier des petits exploitants, des femmes et des jeunes.
Pour y parvenir, nous devons nouer des partenariats étroits avec les gouvernements, les partenaires de développement, le secteur privé, la société civile et les universités.
Les pays peuvent et devraient collaborer plus et se soutenir mutuellement, en associant leurs ressources, leurs connaissances et leurs compétences, au service des agriculteurs. C'est l'objectif principal de l'Initiative Main dans la main de la FAO, qui joue le rôle d'intermédiaire: elle permet d'apparier les pays qui ont les taux de pauvreté et de faim les plus élevés avec les pays donateurs et les partenaires financiers, afin de soutenir les efforts de développement.
L'Initiative Main dans la main met l'accent sur le potentiel de la transformation agricole et du développement rural durable. Elle est prise en main par les pays et repose sur des politiques concrètes fondées sur des éléments factuels. Elle est renforcée par des outils de pointe, notamment la Plateforme géospatiale Main dans la main et le laboratoire de données de la FAO, au service de l'innovation statistique.
La Conférence régionale de la FAO pour le Proche-Orient, organisée en ligne par le Sultanat d'Oman du 21 au 22 septembre, est une occasion parfaite pour les Membres et les partenaires de trouver des moyens de prendre rapidement des mesures, de se mettre d'accord sur des priorités régionales, d'encourager la solidarité régionale et de mobiliser des ressources.
Nous venons d'entrer dans la Décennie d'action des Nations unies et nous avons donc dix précieuses années pour atteindre les objectifs de développement durable d'ici à 2030. La FAO est engagée et prête à continuer à travailler avec les Membres et les partenaires, afin d'atteindre les quatre objectifs : une meilleure production, une meilleure nutrition, un meilleur environnement et de meilleures conditions de vie, pour un monde meilleur.
(*)Directeur général de l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO)


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.