Khlifi : La famille de Nabil Karoui fait le tour des banques pour rassembler le montant de la caution    Le directeur exécutif d'Echaâb Yourid crée la confusion, le Palais de Carthage rectifie    IACE – La notation Moody's a fait perdre à la Tunisie 5 milliards de dinars de financements extérieurs    Coupe de la CAF : trio arbitral égyptien pour Etoile du Sahel-Jaraaf Dakar    Signature d'un accord et suspension de la grève des jeunes médecins    Tunisie: Grève des agents et cadres de la présidence du gouvernement    Tunisie-Variant britannique: Le nombre de contaminations s'élève à 5    La justice Française a refusé d'expulser Belhassen Trabelsi à cause de Sihem Ben Sedrine, selon Jeune Afrique    En Vidéo: Advans sensibilise ses micro-entrepreneurs à l'utilisation les canaux digitaux    Le porteur du variant britannique du Coronavirus a été contaminé en...    Transition de l'économie digitale | Digitalisation des entreprises – régions intérieures : encore un effort...    Le point sur l'épidémie du coronavirus : Mise à jour du 03 Mars 2021 à 11H00    Ons Jabeur – Karolina Pliskova : sur quelle chaîne voir le match ?    beIN SPORTS, tout savoir sur les nouvelles formules    Ils ont dit    Transition de l'économie digitale | Menace et opportunité    Tunisie: La Haica suspend pour une semaine l'émission d'Amine Gara    MEMOIRE : Abdelhafidh SADDAM    Gammoudi : Une plainte a été déposée dans le cadre de la falsification de l'IVD du rapport sur la BFT    Exposition 3en1 "Hommage aux légendes" de Zenjebil au Café Culturel Liber'Thé    La BAD veut ériger l'industrie pharmaceutique tunisienne en pôle régional dans ce domaine    Tunisie: Le FMI réitère l'appel à établir un programme de réforme économique globale    Ouverture de l'inscription pour les entreprises impactées par la Covid-19    Allemagne : Schalke nomme son cinquième entraîneur cette saison    JSK : Faux pas interdit    CAN U20 | La Tunisie éliminée par l'Ouganda : La déroute… !    Tunisie-Oussama Khlifi : L'équipe gouvernementale n'était pas homogène    Pendant que les politiciens se déchirent, les obscurantistes sévissent dans les écoles !    Judo | En prévision des J.O. de Tokyo : Nihel Cheikhrouhou au Grand Slam de Tachkent    Météo | Températures en légère baisse    Tunisie [Vidéo]: Sit-in ouvert de la présidente de Comité de propreté au bureau du maire à Sfax    Un décret gouvernemental inédit pour le cas Olfa Hamdi    Mustapha Kamel Nabli: Feuille de route pour un dialogue national réussi    Et la fin de la vie sur Terre c'est pour quand ?    Les manifestations anti-junte en Birmanie    Plus de 400 parlementaires européens appellent à la mobilisation    Menace d'une famine à grande échelle au Yémen    «Dialogue des cordes» pour un Orient et un Occident tout en communion    Appel à la tolérance et à la solidarité    On tourne «le» page    Booker international du roman arabe 2021 : les tunisiens Amira Ghenim et Habib Selmi demi-finalistes    Concert Mozart par les musiciens et les choristes du Carthage Symphony Orchestra le 13 mars    Les nouvelles dates du festival Gabès Cinéma Fen 2021    Contrepoint | Inégalités...    Sadok Jabnoun compare le scandale des vaccins au Watergate    Ephéméride : Le 1er mars 1924, Mohamed Daghbaji lança la révolte contre l'occupation française    Le jeune YouTubeur Fekrinho retrouvé mort à Oran    Officiel en Algérie : Le parlement sera dissous aujourd'hui    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





18e édition du festival des cinémas d'Afrique en ligne : Le numérique comme issue
Publié dans La Presse de Tunisie le 26 - 01 - 2021

Du 22 au 28 janvier 2021, la 18e édition du Festival du cinéma d'Afrique en ligne se déroulera sur presque une semaine. Maintenue après moult hésitations, le programme, qui ne perd pas de sa qualité, prévoit tables rondes en ligne
et une dizaine de films africains.
Ce festival cinématographique se veut l'un des plus incontournables du continent africain. Sa gratuité et son accessibilité en ligne sont de mise et font office de survie à l'ère de la Covid-19. Si les problèmes majeurs qui rongent le secteur du cinéma africain, comme la diffusion, la production, le financement ont toujours été au cœur des débats émis par ce rendez-vous, cette année, la crise sanitaire a tout éclipsé. Public confiné, salles désertées et fermées, interdiction de rassemblements, le secteur artistique et culturel paye les pots cassés d'une crise d'envergure qui ne risque pas de s'estomper de sitôt. Ce hic de taille est au cœur du programme virtuel de la FCA-APT. Le numérique comme alternative à la crise use des réseaux sociaux et des sites performants pour assurer aux spectateurs une expérience de visionnage réussie et touchant une audience au-delà des frontières. Le slogan de cette édition « Contre vents et Covid » prend tout son sens en maintenant une programmation de qualité, et en puisant dans des productions africaines inédites ouvertes sur un public essentiellement africain et en dehors du continent.
La programmation de la résistance face au Corona
Onze pays sont représentés à travers des fictions, documentaires, longs et courts-métrages africains retenus. «Tilo Koto» (Sous le soleil), film franco-algérien de Sophie Bachelier et Valérie Malek passera. L'histoire d'un périple multiculturel est à découvrir en accès libre. Un échange avec les deux réalisatrices est également maintenu après diffusion. Une première table ronde, «Que nous disent-elles, que nous dites-vous, femmes cinéastes d'Afrique? », en présence de Nina Khada, Wided Zoghlami et Yosr Gasmi, et animée par Tahar Chikhaoui, commissaire de la saison Africa2020 est également programmée. Le film de Karim Dridi et Julien Gaertner, «Hakawati», retrace la tournée entre Israël et la Palestine d'un couple de marionnettistes. Les autres films programmés durant cette édition sont à découvrir aussi de «Granma Nineteen and The Soviet's Secret» de Joao Ribiero au «Choix d'Ali» d'Amor Hakkar Ntarabana et de François L. Woukoache ou «Buddha in Africa» de Nicole Schafer, le menu est varié. Une autre table ronde, tenue le dimanche 24 janvier à 14h00, a interrogé cette question centrale du défi numérique dans la découverte des œuvres : intitulée « Circulation immatérielle des films. Les Défis », elle a réuni Amor Hakkar, Angèle Diabang, Mohamed Frini, Karim Dridi et Berni Goldblat. Une séance de courts métrages et quelques projections sont également maintenus dans les établissements scolaires. Sur les réseaux sociaux et sur leur site officiel, toutes les informations précises concernant tout le programme sont accessibles d'un simple clic.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.