Tunisie-Algérie : Entretien téléphonique entre Kais Saied et Abdelmajid Tebboune à l'occasion de l'avènement de Ramadan    Etats-Unis : Victimes d'une fusillade au lycée dans le Tennessee    Tunisie – Yassine Ayari fait la lumière sur une bizarrerie des dépenses de l'Etat    Tunisie – En désespoir de cause, Enahdha rêve de ressusciter ses anciennes alliances    En faible volume, l'indice phare de la bourse s'inscrit à la baisse    « La nomination d'un nouveau PDG à la tête de la TAP ne sera pas révisée », assure Mechichi    Bilan Covid-19 : Plus de 2.000 personnes hospitalisées et 39 décès notifiés le 11 avril    Tunisie-Mechichi : « J'exige toujours que les nouveaux ministres prêtent le serment constitutionnel »    Porsche dévoile son Taycan Cross Turismo    Signature d'un mémorandum d'entente entre le ministère de l'Intérieur et l'ambassade des USA    Prière des Tarawih : Le ministère des Affaires religieuses fixe les règles à suivre    Tunisie-El Watania Educative: Premier jour de diffusion    Coûtant 430 millions de dinars, l'aménagement de Sebkhet Sijoumi inquiète...    "Des aides exceptionnelles seront versées à environ 1 million de familles à revenus limités" (Trabelsi)    « Béder » : pour ancrer l'esprit entrepreneurial chez les écoliers    Ahmed Ounaies : La visite de Kaïs Saïed en Egypte était exceptionnelle    CS Sfaxien : rupture du ligament croisé pour Aymen Dahmen    La protection de l'orphelin    La miséricorde    Les droits du voisin    HUAWEI Tunisie annonce pleins de nouveautés au cours d'une soirée organisée à l'hôtel Four Seasons    Prix des produits alimentaires : Lancement d'une application qui permet de signaler les dépassements    Covid-19 | Monastir : 2 décès, 40 nouvelles contaminations et 25 cas de guérison    L'Amen Bank propose la distribution d'un dividende de 2,150 dinars par action    Jeu quiz Fortuna 2021 by Ooredoo : Voiture et montants cash hebdomadaires et mensuels mis en jeu    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour Du 12 Avril 2021 à 11H00    Saha Chribtek propose 4 clips vidéos filmés au Parc Belvédère de Tunis durant Ramadan 2021    News | Ça dérape en Ligue 3 !    Ramadan 2021 : Horaire d'ouverture des Bureaux de Poste    Visite du Chef de l'état en Egypte : Saïed veut renforcer les liens entre Al-Azhar et la Zitouna    MEMOIRE : Haj Brahim GUERRICHE    Enquête | Paris sportifs en ligne :«Les liaisons dangereuses…»    AG évaluative du CNOT : L'union fait la force    Entretien avec Lassaâd Ben Abdallah : Un performeur de tous les défis    "L'homme qui a vendu sa peau" sacré meilleur film et "El Harba" meilleur scénario au festival de Malmö    Exposition de photographies de Souheila Ghorba : « Al Layali Essoud »    11 Ramadan    2- Le jeûne et les maladies chroniques    Kais Saied visite Al-Azhar et la Cathédrale de la Nativité au Caire    Tunisie: Daily Brief du 12 avril 2021    Kaïs Saïed quitte l'Egypte après une visite de trois jours    Egypte : Kais Saied rencontre le Cheikh d'Al-Azhar    Kais Saied visite Al-Azhar et la Cathédrale de la Nativité au Caire    Ligue des champions (6e et dernière journée) : résultats complets et les qualifiés    Foot-Europe: le programme du jour    Israël, le 51e Etat?    «La dernière» de Wafa Taboubi au Rio: Rien ne va plus !    Qui est Nora Al Matrooshi, la première femme astronaute arabe ?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





M'Dinti, un GIE à La médina de Tunis: Pour une régénération urbaine
Publié dans La Presse de Tunisie le 07 - 03 - 2021

Les initiatives pour remédier à la sauvegarde de la médina se suivent mais ne se ressemblent pas. En pleine crise du coronavirus, M'Dinti, syndicat à but lucratif constitué d'acteurs issus du secteur privé et basé à la Médina de Tunis, a été fondé en mai 2020. Il est actuellement présidé par Leïla ben Gacem. Focus sur ce groupement d'intérêt économique, enregistré en Tunisie, qui compte impacter cette politique de l'urbanisation de la Médina et y remédier.
Ce GIE qui a émergé suite à un partenariat des acteurs de la Médina, bénéficiaires d'un projet piloté par la Berd et financé par l'Union européenne (EU). Des micro-entreprises, offrant une large sélection de produits et de services essentiels à la Médina, se sont réunies à travers M'Dinti, poussées par l'urgence d'agir et conscient des enjeux existants. Ensemble, ces micro-organismes, déjà existants et opérationnels séparément, pourront agir ensemble et être plus effectifs. M'Dinti se consacrera désormais au marketing territorial, géré par des entrepreneurs déjà à la tête des micro-entreprises actives sur le site.
Valoriser la Médina, mettre en exergue ses richesses, ses trésors, la rendre reluisante, en faire un pôle économique important, principalement artisanal, tels sont les objectifs de M'Dinti. Introduire les jeunes dans cette dynamique locale est crucial : améliorer les compétences des jeunes de la Médina dissuadera les compétences jeunes de quitter le pays, et les incitera à investir sur place, attirant et visiteurs du monde entier et investisseurs tunisiens et étrangers.
Des opportunités locales se créeront grâce cette dynamique urbaine, certes, mais foncièrement économique. M'dinti fédère le travail de ces organismes, startup et investisseurs pour un meilleur changement sous une seule marque «M'Dinti». Permettre l'émergence de ce mouvement est une manière de tendre la main à une jeunesse déshéritée, livrée à elle-même, à les embaucher, à les sensibiliser pour la sauvegarde d'une cité propre et sécurisée. M'dinti a été créée pour l'instauration d'une économie partagée.
Cette initiative voit plus grand en fédérant les efforts : la marque voudrait lancer à long terme un lobby économique qui puisse accélérer et concrétiser un développement urbain de la Médina et qui puiserait dans les ressources du site, en incluant le patrimoine matériel et immatériel. L'inclusion de la communauté locale ou d'ailleurs est importante : des locaux ou autres sensibles à la sauvegarde des souks artisanaux, de leurs ateliers et à leur relance économique, sinon de les voir périr. M'Dinti, en fédérant des adhérents, pourra remédier à l'architecture en ruine, à la protection/restauration des sites historiques, à réduire les décharges de déchets où se nichent les toxicomanes et à sécuriser les lieux. Permettre aux instituts de formation, qui ont fermé après 2011, de rouvrir est également important pour mieux encadrer les jeunes. Un travail de fond est nécessaire et urgent pour faire revivre le territoire et cette mission est désormais en marche.
Pour la petite anecdote historique, la Médina de Tunis a été fondée vers le VIIIe siècle : c'est le cœur urbain de la capitale, autrefois clôturé de 17 portes, occupé par des souks artisanaux, des habitations typiques et des palais sur des ruelles étroites. Les portes n'existent plus, mais la Médina est toujours une plaque tournante importante pour le commerce et l'artisanat depuis des siècles de reconversion urbaine, provoquée par les migrants, venus de différentes régions, qui se sont installés sur place avec leurs cultures et leur savoir-faire artisanal, côtoyant ainsi l'ancien colon et d'autres cultures et donnant à la Médina une richesse humaine et culturelle durable.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.