Kaïs Saïed démet de leurs fonctions les ministres des Finances et des Technologies    Samsung introduit des innovations mobiles avancées pour améliorer l'expérience des Jeux olympiques    Tunisie: Imed Hammami qualifie les décisions de Kais Saied de courageuses    Bilan Covid-19 : 1.243 nouveaux cas et 159 décès    Météo : Hausse relative des températures    JO Tokyo 2020 | Lutte féminine (62 kg) : Marwa Amri éliminée d'entrée    JO Tokyo 2020 | Lutte gréco-romaine (77kg) : Amjed Maafi battu au repêchage par l'azerbaidjanais Huseynov    Imed Ben Halima [VIDEO] : les charges à l'encontre de ces derniers ne relèvent pas de la compétence de la justice militaire"    Riadh Jrad [VIDEO] : « Ghannouchi n'est qu'un mouchard pour la presse internationale »    Dernière Minute – Coronavirus : 159 décès et 1243 nouvelles contaminations, Bilan du 1er août    Qui est Nizar Ben Neji chargé de la gestion du ministère des Technologies de la Communication ?    Erdogan à Saïed : Il est important de poursuivre les travaux de l'ARP en Tunisie    Qui est Sihem Boughdiri Nemsia, nouvelle ministre de l'Economie, des Finances et de l'Investissement    Tunisie – Erdogan se permet de s'ingérer ouvertement dans les affaires internes tunisiennes    La justice militaire suspend les mandats de recherche à l'encontre de Me Zagrouba et de quatre députés al Karama    Kais Saied limoge Ali Kooli et Mohamed Fadhel Kraiem    Report des festivals internationaux de Carthage et de Hammamet    "L'Homme qui a vendu sa peau" de Kaouther Ben Hania en première au festival EIFF 2021    Mauvaise nouvelle – Tunisie – Moody's : Rapport publié contre-courant    Tunisie: 8 août journée portes ouvertes de vaccination    Tunisie – Covid-19 : La vaccination en milieu professionnel pour les plus de 40 ans démarre le 4 août    Tunisie-Tunisair: Des hauts responsables interdits de voyage    La Tunisie réceptionne un don chinois de 400 mille doses de vaccin Sinovac    Festival Hammamet 2021 : Spectacle "Rboukh" du musicien Hatem Lajmi attendu en ligne    L'inquiétude des étrangers de ce qui se passe en Tunisie est légitime    Un musée virtuel du patrimoine tunisien voit le jour    [TRIBUNE] Lettre ouverte d'artistes et intellectuels tunisiens pour défendre la République    La récolte céréalière à Siliana s'élève à 815 mille quintaux    Grand-Tunis : 300 DT par mois, le budget mensuel du ménage tunisien destiné au transport    Le point sur l'épidémie du coronavirus : Mise à jour du 02 Août 2021 à 11H00    JO Tokyo: 2 athlètes italien et qatari se partagent la médaille d'or, une première historique (vidéo)    Jeux Olympiques : Quand verra-t-on Oussama Mellouli ?    En réponse à l'appel de Kais Saied: La Fédération nationale du cuir et de la chaussure appelle les professionnels du secteur à baisser leurs prix    Jeux Olympiques : 3 lutteurs tunisiens éliminés ce lundi    Achaâb Yourid appelle au limogeage de Nadia Akecha    Assurances : Les indemnisations en hausse de 18,7% (1er trimestre 2021)    On nous écrit | Chut on tourne !    Le statut de l'artiste : Encore au cœur du débat    JO Tokyo 2020 : Les kayakeurs Tunisiens échouent lors de la première journée des qualifications    Mourad Daoud - Tunisie: Coup de force, coup d'après?    Médenine : Deux tentatives d'immigration illégale déjouées    Tunisie – VIDEO : Saïed : Ils sont en train de comploter et d'exploiter la misère des gens en les encourageant à la migration clandestine    Jake Sullivan : Les Etats-Unis sont prêts à redoubler d'efforts pour aider les Tunisiens    Dream City, Rendez-vous en 2022    Pour cause de Covid-19, l'édition 2021 de Dream City reportée à 2022    [TRIBUNE] : Pour un état-major de l'économie    208 migrants clandestins secourus au cours des dernières 48 heures    17 migrants retrouvés morts à bord d'un bateau en route vers les côtes italiennes    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



MEMOIRE : Meryem EL MATERI
Publié dans La Presse de Tunisie le 18 - 06 - 2021

40ème Jour du décès de notre très chère regrettée et inoubliable
Meryem EL MATERI
épouse BABBOU
Il y a 40 jours, soit le 27ème jour du mois de ramadan de l'an 2021, que tu nous a brusquement et paisiblement quittés, en ce bas monde, pour un univers meilleur, au paradis de l'amour et de la bonté, laissant en chacun de nous un vide immense, qui ne sera jamais comblé.
Femme d'exception, Meryem a rayonné par ses hautes de qualités de cœur et d'esprit. Sa soif d'apprendre et sa volonté de réussir lui ont permis d'effectuer de brillantes études universitaires et un remarquable parcours professionnel, sans aucunement négliger sa vie familiale. Diplômée Architecte DPLG Paris- La Villette, elle a exercé en tant qu'enseignante à l'Ecole Nationale d'Architecture et d'Urbanisme de Tunis. Pionnière dans les énergies renouvelables, elle a occupé le poste d'Ingénieur chef de projet à l'Agence Nationale des Energies Renouvelables. Ensuite elle a créé sa propre agence d'architecture, qu'elle a gérée avec beaucoup de professionnalisme. Puis, elle a mené avec le même enthousiasme et succès des projets dans le domaine de la promotion immobilière.
Aussi importante que fut sa vie professionnelle, cela ne l'a pas empêchée de se consacrer entièrement et avec un grand dévouement à sa famille profondément unie qu'elle chérissait. Ayant créé son propre foyer avec son époux et leur adorable fils, inconsolables face au drame, qui nous a durement et douloureusement frappé, contraint de prendre notre incommensurable mal en patience, face à la volonté de Dieu, le Tout-Puissant.
De nature enthousiaste, tout en étant sensible, attachante et humaine, Meryem était quant à elle profondément et réciproquement attachée à sa famille, qu'elle a constamment protégée et comblée par son amour indéfectible, son attachement, sa compréhension, son affection et sa tendresse. Elle nous a donné le goût des belles choses et du raffinement. Tout cela en dépit des terribles épreuves qu'elle a endurées durant de très longues années. Par son action, son dévouement, et ses sacrifices, elle mérite tout l'amour que nous lui portons.
Meryem a fait face à la maladie avec un courage admirable, avec pudeur, avec une grande dignité et une foi inébranlable envers son créateur «Allah Akbar».
Rien n'effacera de nos pensées ta grâce et ta douceur souriante, ton humanisme et ton dévouement rayonnant, ta distinction et ton élégance raffinée, ton intelligence vive et ta vaste culture ouverte sur tous les horizons et à tous les domaines de la connaissance, ton engagement constant et intransigeant au service des nobles causes. Voilà l'image inaltérable que tu laisseras à jamais gravée dans nos mémoires et dans nos cœurs.
Meryem, tu as été une femme au caractère bien trempé. Une femme au parcours étonnant et hors du commun, dont tu avais la pudeur de ne pas te vanter. Discrète et entreprenante, d'un rare courage, tu fus de ces femmes qui ne se sont jamais avouées vaincues. Tu fus une grande dame !
Que tous ceux qui t'ont connue et appréciée pour tes grandes qualités morales et humaines récitent la «Fathia» pour toi.
«Les êtres indispensables ne meurent jamais»
Que ton âme soit enfin en paix


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.