Réactions de la presse internationale aux nouvelles mesures de Kaïs Saïed    Semaine Boursière : La BH consolide avec succès ses assises financières    Tunisie – Non lieu pour Mohamed Hentati    Les loueurs de voiture invités d'Alpha Hyundai Motor    Tunisie - Reprise des activités dans tous les espaces culturels    Ultra Mirage, le challenge se poursuit avec le soutien d'Assurances BIAT    AS Kasserine : Seif Ghezal, nouvel entraîneur    Ministère des Affaires Sociales: 620 000 familles ont profité de l'aide de 300 dinars    Carthage, patrimoine culturel ... en détresse    Vie et mort d'un fondateur de dynastie: Husseïn Bey 1er (1675-1740)    Chakchouk et Girardin la coopération tuniso-française en matière d'infrastructures portuaires    Djerba Music Land 2021 a enchanté les âmes et les yeux des festivaliers    Club Africain : Mehdi Ouedherfi prêté à Al-Akhdhar libyen    Dernière minute- Du nouveau sur le couvre-feu    UGTT : Non au marchandage entre liberté et monopolisation des pouvoirs !    JCC 2021 : Listes des films sélectionnés dans le cadre de Chabaka et Takmil    Finale de la Super Coupe de Tunisie 2020 – 2021 : EST vs CSS où regarder le match du 25 septembre    Appel à participation: Lancement de la 4e édition du Prix Orange du Livre en Afrique    Le point sur l'épidémie du coronavirus : Mise à jour du 24 Septembre 2021 à 11H00    La FTF approuve la liste internationale des arbitres    Des décisions du CSM annulées par le Tribunal administratif    Envirofest à Bizerte en marge du Forum Mondial de la Mer (Programme)    Covid-19 : 41% de la population tunisienne primo-vaccinés    Hatem Boubakri salue les mesures prises par le président de la République    Abir Moussi s'exprime sur l'arrêt des primes octroyées aux députés    Kalthoum Kannou future Ministre de la Femme?- La magistrate s'exprime sur le sujet    Abir Moussi : Le président veut barrer la route au PDL !    Tunisie : Le ministère de l'Enseignement supérieur recrute 1 130 chercheurs    Le ministère de l'Education invite ses affiliés à la vaccination    La Ligue des Etats arabes doit jouer un rôle important dans la résolution des conflits    « Meilleur Service Client de l'année 2021 » pour Ennakl Automobiles pour la deuxième année de suite    Flat6Labs Tunisie organise le Hub Day du premier cycle du projet Ignite Tunisia    LG lance un téléviseur géant DVLED 8K de 325 pouces    Tunisie : Le volume des exportations a augmenté de 7,3% durant le mois d'août    Livres et auteurs de langue française en états généraux à Tunis depuis ce jeudi (Album Photo)    Démarrage à Tunis des Etats généraux du livre en langue française dans le monde    Football : Programme TV de ce Jeudi 23 Septembre 2021    Le point sur l'épidémie du coronavirus : Mise à jour du 23 Septembre 2021 à 11H00    Monde- Daily brief du 22 septembre 2021: Le chef du gouvernement libyen rejette le retrait de confiance    Deux femmes héroïnes d'un évènement qui unit l'art et la littérature: Azza Filali et Chiara Montenero    Libye: Dbaïba rejette le retrait de confiance    Art'cot organise une exposition grand format à la Médina de Tunis    Egypte : Décès du maréchal Mohamed Hussein Tantaoui    Abu al-Bara al-Tounsi tué dans un raid à Idleb    Crise des sous-marins: Quelques leçons pour les Arabes    Pêcheurs tunisiens interpellés par les garde-côtes libyens : Le ministère de la Défense rappelle la réglementation    Comment comprendre les prochaines élections en Allemagne et quel impact sur la Tunisie du départ d'Angela Merkel    Cinq enseignements à tirer de l'abominable gestion américaine de la tragédie afghane    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Crise institutionnelle – Aux abords du palais du Bardo : Deux camps se font face
Publié dans La Presse de Tunisie le 27 - 07 - 2021

Entre les deux camps, les forces de l'ordre sont parfois dépassées par les événements. Sous leurs yeux, les deux parties se jettent mutuellement des projectiles, des bouteilles d'eau et même des pierres. Quelques manifestants ont été notamment blessés. Les journalistes sur place ont également fait les frais de cet affrontement dangereux entre les citoyens d'un même pays. Certains ont affirmé avoir été blessés par des jets de pierres.
Aux abords du palais du Bardo, la tension est à son comble depuis la prise de contrôle du bâtiment par l'Armée nationale sur ordre du Président de la République. Dimanche soir, devant les portes closes, le président de l'Assemblée des représentants du peuple, Rached Ghannouchi, a appelé ses partisans à le rejoindre pour défendre ce qu'il estime être la légitimité contre le «coup d'Etat» opéré par le Chef de l'Etat. Une partie des partisans du parti Ennahdha ont répondu présent depuis la matinée. Tous étaient unanimes pour refuser le coup de force du Président Kaïs Saïed. «Nous avons mis en garde depuis longtemps sur la dangerosité de cet homme, qui ne croit absolument pas à la démocratie ! Aujourd'hui, c'est la naissance d'un apprenti, dictateur, mais je vous jure que son plan ne passera pas», nous dit l'un des soutiens de Ghannouchi, avec la voix cassée à force d'avoir crié.
De l'autre côté, des Tunisiens qui soutiennent les décisions du Chef de l'Etat, crient leur colère contre le parti Ennahdha et ses dirigeants, présents en sit-in ouvert devant le Parlement. Ces derniers, dont le président du groupe parlementaire du parti Ennahdha, Noureddine Bhiri, rétorquent, et insultent à leur tour les partisans du président de la République.
«Aujourd'hui, c'est la fin d'Ennahdha, ils sont en train d'agoniser et j'en suis heureux ! Ils ont pillé le pays, il fallait que ça s'arrête », nous confie un citoyen favorable aux décisions du chef de l'Etat. Entre les deux camps, les forces de l'ordre sont parfois dépassées par les événements. Sous leurs yeux, les deux parties se jettent mutuellement des projectiles, des bouteilles d'eau et même des pierres. Quelques manifestants ont été notamment blessés. Les journalistes sur place ont également fait les frais de cet affrontement dangereux entre les citoyens d'un même pays. Certains ont affirmé avoir été blessés par des jets de pierres.
En dépit de sa santé vacillante, le chef historique du parti islamo-civil Ennahdha, et par ailleurs président du Parlement, Rached Ghannouchi, est resté dans sa voiture, sans quitter les lieux. Rejoint par ses partisans, Ghannouchi ne compte pas céder du terrain. Réunis à distance, à travers l'application Microsoft Teams, le bureau de l'Assemblée a publié sur la page Facebook du Parlement un communiqué dans lequel il condamne l'activation abusive de l'article 80 de la Constitution tunisienne. Le bureau de l'Assemblée (amputé de plusieurs de ses membres) a notamment appelé les députés à continuer à travailler de manière normale.
Dans les prochains jours, la situation risque de s'aggraver si davantage de partisans des deux camps venaient à rejoindre les abords du Parlement. Pour éviter une telle situation, plusieurs observateurs mais également la centrale syndicale exigent du nouvel homme fort du pays de présenter une feuille de route, pour que les Tunisiens comprennent le chemin qui sera emprunté dans les prochains jours


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.