Tunisie – Fitch Ratings abaisse la perspective de la Tunisie à négative    Ligue des champions : Le CS Sfaxien dévoile sa liste pour son premier match    Tunisie – Après coup, l'ONAS avertit contre l'ouverture des bouches d'égout    Tunisie – AUDIO : Le ministre de l'économie a commis une faute grave en induisant sciemment en erreur les députés ?    Tunisie – Sept décès au covid en une journée à Nabeul    Tunizi, le dataset pour comprendre le dialecte tunisien    Le marché boursier termine la séance sur une note quasi-stable    Une étude analytique de 86 textes de loi sur l'approche du genre, recommande l'élimination de la discrimination entre les sexes sur les lieux de travail    Contre les insultes à l'ARP, Hassouna Nasfi propose une motion    Pour Taoufik Hasnaoui, la diplomatie tunisienne vit une crise    Le groupe PDL présente un projet de motion pour classant les Frères Musulmans, organisation terroriste    Le médicament de la langue bleue sera disponible l'année prochaine    Epson désigne des «chasseurs d'idées reçues» pour déconstruire les mythes sur les imprimantes Jet d'Encre    Méchichi va-t-il céder au chantage de « son matelas » ?    «J'allais faire une véritable révolution au sein de l'administration pour la moderniser»    Pandémie, allégement de la dette et lutte pour le climat, en débat    Huit morts dans des tirs de roquettes    Les terribles conditions de vie des réfugiés éthiopiens    Le court métrage "A moitié d'âme" propose une image qui interpelle le cœur dans une société où l'argent est le maître du monde    Le Tunisien Ali Bennaceur, dans l'interview souvenir de Diego Maradona    Les musulmans doivent respecter les lois ou ''quitter la France''    Le ministre des Finances nous a induit en erreur, déclare Heykel Mekki    Tunisie : Kais Saïed remet les lettres de créances à quatre nouveaux ambassadeurs tunisiens    Accusations échangées entre deux magistrats : L'ordre judiciaire se réunit mardi    Les journalistes entament une série de mouvements de protestation    Arwa Mrad hisse le drapeau tunisien au sommet le plus haut d'Afrique    Intempéries : Interruption de la circulation sur certaines routes    Des participants au dialogue libyen auraient reçu des pots-de-vin, l'ONU mène l'enquête    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour Du 23 Novembre 2020 à 11H00    Voici les prix des vaccins anti-Covid-19    Ali Abbès nommé chef du contentieux de l'Etat Tunisienne    La pandémie, une opportunité pour l'e-recrutement !    Tunisie [Vidéo]: Pénurie de gaz, rassemblement de protestation des taxis à Sfax    FIFA : Ahmad Ahmad suspendu pour 5 ans    En vidéo, Enfin une nouvelle chanson pour la diva Amina Fakhet    Grand-Tunis | Reprise des cinq prières dans les mosquées à partir d'aujourd'hui    Tunisie-Météo : Pluies orageuses sur la plupart des régions    Mes odyssées en Méditerranée | Siciliens de Tunisie – les Ciscardi : De la Sicile à la Tunisie, la route de l'espoir...    Fadhel Jaziri à La Presse : «Notre politique culturelle n'est plus articulée sur un marché»    Les indiscrétions d'Elyssa    Par Amine Ben Gamra : La Tunisie face à un risque systémique majeur causé par la crise sanitaire    Tunisie : Les journalistes portent les brassards rouges ,à partir d'aujourd'hui, pour défendre leurs droits    D'un sport à l'autre    France: Nicolas Sarkozy jugé pour corruption et trafic d'influence    Votes d'outre-tombe*, ou, quand les morts comptent triple**    Nouvel ouvrage de Sahraoui Gamaoun sur l'histoire et le patrimoine de sa ville natale Akouda    "Non à la Démolition", une campagne artistique virtuelle pour sauvegarder le bâtiment de l'Hôtel du Lac à Tunis    Gastronomie: "Couscous" et "Charfiya " vers l'inscription au patrimoine immatériel de l'humanité de l'UNESCO    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le nouveau fleuron des festivals de jazz continue sa marche
Deuxième édition du Sicca Jazz du 17 au 20 Mars au Kef
Publié dans La Presse de Tunisie le 02 - 03 - 2016

Le festival s'étalera, cette année, sur quatre jours avec 8 concerts (deux concerts par soirée) et la participation d'artistes de talent de la scène musicale nationale et internationale.
C'est dans un lieu bien particulier que s'est tenue une conférence de presse, hier, pour annoncer la programmation de la deuxième édition du festival Sicca Jazz qui se tiendra du 17 au 20 mars au Kef. Organisateurs, journalistes et autres partenaires et amis du festival se sont réunis dans un wagon d'un train de la Sncft qui accompagne cette nouvelle édition.
Organisée par l'association «Culture et développement», le Sicca Jazz s est donné, depuis sa création, pour vocation de devenir un festival d'envergure internationale et une grande destination pour les artistes et les mélomanes du jazz.
«Sicca Jazz est toujours crédible malgré quelques petites lacunes de la première édition», a annoncé son directeur, Ramzi Jbebli, à cette occasion. Il est revenu sur la crise que vit le milieu culturel en insistant sur l importance de la contribution des différents protagonistes outre les institutions publiques. C'est dans ce cadre, justement, que s'inscrivent les actions de l'association Culture et développement, centrées sur l'élaboration et la gestion de projets culturels participant au développement de la région du Kef, misant sur le rôle capital de la culture dans le développement local.
Un programme varié
Pour cette deuxième édition, le festival s'étalera sur quatre jours avec 8 concerts (deux concerts par soirée) et la participation d'artistes de talent de la scène musicale nationale et internationale. La soirée d'ouverture se fera avec «les chants des montagnes», un spectacle inédit, spécialement créé pour Sicca Jazz par Adene Helali et le metteur en scène Ghazi Zoghbani sur des arrangements de Sami Ben Said. La soirée inaugurale se poursuivra avec le luthiste libano-allemand Rabii Abou Khalil. La seconde soirée sera teintée de sonorités Desert Blues, Stambeli, Rock et des Fusions du groupe keffois «Lulia» et se poursuivra avec le saxophoniste, compositeur et arrangeur français, Guillaume Perret. La troisième soirée débutera avec le Jazz Club de Tunis pour se poursuivre avec la diva de la Soul nigerio-américaine, Leyoka. La clôture sera assurée par l'artiste tunisien et son groupe Hayar Hamdi en première partie et en clou de la soirée le grand batteur et percussionniste ivoirien, Paco Servy.
Comme dans la première édition, d'autres activités culturelles et artistiques annexes réservées au public ont été prévues par l'organisation en marge du festival. Au menu, des master-class avec le Jazz club de Tunis, un des piliers de la culture Jazz tunisienne, qui travaille sur la fondation d'une big band 100% tunisienne. Du 17 au 19 mars, seront proposées des résidences artistiques au Centre des arts dramatiques et scéniques, à la Basilique et au Musée, des workshops en Street Art sur 200 m du mur du Stade de Tajérouine entamé lors de la première édition 2015. Un déjeuner sera organisé, le 19 mars, au barrage Mallègue avec ROAD 66. Au programme également un circuit touristique de 3 jours qui sillonnera toute la région du Kef. L'histoire aura son mot à dire en faisant découvrir aux visiteurs les vestiges romains et autres monuments historiques de la région. Les enfants ne seront pas oubliés et afin de permettre aux parents d'assister aux concerts du festival et attirer le plus grand nombre de spectateurs, le festival a prévu des spectacles dédiés aux enfants lors des soirées pour les occuper, garantir leur sécurité et les initier à la vie culturelle. Ils pourront profiter d'ateliers de marionnettes, qui seront animés par des spécialistes dans le domaine. Le Centre National des Arts Dramatiques du Kef accueillera, chaque jour du festival, un spectacle de marionnettes avec une animation de clown. Par ailleurs, un prix spécial des tickets de train a été fixé par la Sncft (pour les détenteurs de billets d accès pour le festival), afin d'encourager les festivaliers à prendre part à cette nouvelle édition. Bon festival !


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.