14 janvier: Un manifestant décède suite à la violence policière d'après le Mouvement des Citoyens contre le "coup d'Etat"    CONDOLEANCES ET FARK : Ali Ben Chedly BEN YEDDER    L'ordinateur portable HUAWEI MateBook 14 disponible en Tunisie    Covid-19 | Médenine : 616 nouvelles contaminations et 7 décès    Tunisie : ''Streams'' de Mehdi Hemili, le film qui brise tous les tabous    MEMOIRE : Chedly BEN CHOUIKHA    Tunisie – Coronavirus: 12 décès et plus de 12 mille contaminations en 24H    L'histoire de détermination de la nouvelle conseillère de Kais Saied    QNB – Résultats Financiers Q4 2021    2021, Une année de distinctions pour AMEN BANK    Foot-Europe: le programme du jour    Démarrage du programme "Jeunes réalisateurs, cinéma, écriture environnement" dans le cadre du projet "Scénarios Verts"    Le point sur l'épidémie du coronavirus : Mise à jour du 19 Janvier 2022 à 11H00    Suspension des cours : Le bras de fer entre les syndicats et la tutelle se poursuit    Tunisie : Grève des agents municipaux    Gafsa: La grève est réussie à 100%, selon le secrétaire général du syndicat de la Poste [Vidéo]    Bizerte: Fermeture de 41 établissements éducatifs    CAN 2021 | Groupe D – 3e Journée : Destin en main pour l'Egypte    BILLET | Impact potentiel    La société italienne refuse de restituer les déchets    Les assignés à résidence de la semaine dernière ont été libérés par la justice    Les conséquences de la hausse des prix de pétrole sur la Tunisie    CAN 2021 : Le programme détaillé des 8e de finale    Quatre prestigieux labels internationaux consacrent la BIAT    Le ministre tunisien des Affaires foncières s'entretient avec la représentante de l'ONU-Habitat au Maghreb    La Tunisie exporte des oranges maltaises vers Marseille    Partenariat public-privé : Près de 230 concessions accordées entre 2017 et 2021    Tunisie : Vers la réouverture du Parlement ?    Tunisie-Gambie : Un arbitre mexicain au sifflet    Indécent !    Dr Gouider : C'est pour cette raison que les établissements scolaires pourraient être fermés    AS Rejiche : Jassem Hamdouni de retour    Officiel: Saied émet un nouveau décret    Météo: Températures en légère hausse    OPINION: Le jeune cinéma tunisien à l'heure des défis    CAN 2022: L'équipe de la Tunisie la plus touchée par la Covid, 13 cas recensés (liste)    Tunisie : ''Streams'' de Mehdi Hmili, au cinéma    France : Blanquer à Ibiza alors que sa gestion du Coronavirus fait jaser, ça fait tache    Le bâtiment Kobbet Lahoua à la Marsa classé monument historique    Un astéroïde "potentiellement dangereux " passera prés de la terre mardi soir    Aux éditions LALLA HADRIA : «En Tunisie» de Jellel Gasteli    Le Kef | Les montagnes acoustiques en septembre 2022 : La musique comme fer de lance    Tunisie : Paris dénonce fermement les violences policières contre des journalistes    Sommet de la Ligue arabe : Très mauvais pour Alger, pour le monde arabe    Coronavirus : Le PDG de Pfizer annonce une bonne nouvelle    Eric Zemmour condamné à 10 000 € d'amende pour provocation à la haine    Le film 'STREAMS' de Mehdi Hmili projeté en Tunisie dès le 19 janvier (B.A. & Synopsis)    Le combat d'un résistant septuagénaire palestinien écrasé par une voiture de police de l'occupant    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Evénement artistique à XYZ et hors les murs à La Marsa : Je suis la grenade
Publié dans La Presse de Tunisie le 29 - 11 - 2021

Fruit d'Orient et d'Occident, fruit sacré dans toutes les religions, la grenade est connue pour ses fabuleuses vertus sur l'organisme. Mais on ignorait, à ce jour, son pouvoir de séduction esthétique. Invités par Molka Saheb Ettabaa, initiatrice de ce projet artistique, coachés avec science et patience par Lilia Haj Khélifa, commissaire de l'exposition, un collectif d'une vingtaine d'artistes, jeunes et moins jeunes, célèbres ou en voie de le devenir, s'est laissé séduire par le chant de la grenade.
« Je suis née en Perse, ou peut-être sur les confins de l'Himalaya. Les papyrus égyptiens chantent mes vertus, les mosaïques puniques et byzantines témoignent de ma présence, les soldats romains qui ne m'avaient jamais vue me baptisèrent « la pomme de Carthage » et les maures voyageurs offrirent mon nom à la plus fastueuse des cités andalouses. Fruit d'Orient et du Levant, je pousse dans la pierre et dans le sable, dans le froid et dans la sécheresse, dans l'eau et dans le sel, m'adaptant aux éléments, m'accrochant à la terre qui m'accueille, à l'ombre des arbres, au-dessus de buissons, me fécondant moi-même, arbre de toutes les résistances et de toutes les résiliences. Autour de cette Méditerranée qui souhaiterait réunir plutôt que diviser, «je suis le fruit de la sagesse, de la fécondité, du partage et de la générosité. Ma fleur a décoré les jardins des Hespérides, et ceux de Babylone. Et enchanté les vers des poètes arabes et persans. Mes grains de miel et de parfum, désaltèrent le nomade dans sa traversée du désert. Ma peau protège des maladies, et offre, à qui en possède la science, les plus belles teintures.
Je suis ... la grenade».
Œuvre de Emna Kammoun
Œuvre de Omar Bey
Œuvre de Souheila Ghorbel (Atelier Driba 93)
Ils ont tous répondu à cet appel venu du fond des âges.
Les grenades qu'ils ont créées sont peintes, sculptées, gravées, ciselées, modelées. Elles sont de terre, de pierre, de fer, de bois, de résine. Elles se veulent précieuses, contemporaines, poétiques, humoristiques ou traditionnelles. Et parce que les grenades ne font rien comme personne, elles seront présentées à travers trois lieux différents, en un parcours arty qu'inaugure la ville de La Marsa : chez XYZ, où est né le projet et qui décide de sortir de ses murs, dans le nouveau Driba, où Molka Saheb Ettabaa a un pied autorisé, et dans la toute nouvelle galerie qui vient enrichir la vocation culturelle de la cité : TGM Gallery qui l'accueille en bon voisinage, à l'occasion de la superbe exposition autour de l'Ecole de Tunis qui investit ses cimaises. Le vernissage des différents lieux se fera ce jeudi au cours d'une promenade conviviale et artistique. Voilà qui offre à La Marsa un joli souffle d'art.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.