Manifestation contre Kaïs Saïed devant le consulat de Tunisie à Paris    Interdiction de voyage de Rached Ghannouchi: Maher Medhioub adresse un message à Kais Saïed    Affaire de l'appareil secret: Liste nominative des suspects    Ennahdha : Ghannouchi n'a pas été informé de l'interdiction de voyage émise à son encontre    CONDOLEANCES : Radhia BELAID    Signature d'une convention de partenariat entre HEC Montréal et SMU Tunis [Photos+Vidéo]    Foire internationale de Sousse : «Moubilya Expo», un rendez-vous tant attendu    Signature d'une convention entre Enda Tamweel, Mazars et ASH Technologies : Diversifier les investissements et élargir les horizons    Au forum de Davos comme à la Fita : On ne jure que par la Zlecaf    LdC (Finale) : Liverpool-Real, les compos probables    En photos - Les fortes pluies à l'assaut d'une infrastructure défaillante    Fermeture partielle de l'autoroute A1 Tunis-Sfax    Le ministère de la santé prend des mesures pour éviter une propagation possible de la variole du singe    Pourquoi | Les tribulations d'un citoyen    Nouvelles études de l'American College of Cardiology : 2 ou 3 tasses de café par jour bénéfiques pour le cœur    La Tunisie oeuvre à inscrire « la table de Jugurtha » au patrimoine mondial de l'UNESCO    Ministère des Finances : timbre fiscal sur certaines formules administratives    Volley – Championnat d'Afrique des clubs féminins : Programme des 1/4    Finales Conférence Est NBA : ça sera un Game 7 entre Miami et Boston    BAL 2022 : Où et quand regarder la finale USMO – Petro Luanda samedi ?    Ligue 1 : Plusieurs clubs sanctionnés    Espérance de Tunis : 3 jours de repos pour l'algérien Abdelkader Badrane    L1 | Le CSS se replace L'espoir renaît    L'EST chute à Monastir : L'Espérance ressuscite ses rivaux !    Appareil secret-34 suspects interdits de voyager: Mabrouk Korchid appelle à une enquête claire et transparente    Réunion du conseil de l'Isie : référen''doom''    Fermeture de la Foire de Sousse et de Sidi Bouzid: Le ministère du Commerce explique    Semaine boursière : le Tunindex en bonne posture    Atelier du Meuble Intérieurs : croissance record des ventes à l'export de plus de 324%    INM: Les quantités de pluies enregistrées en millimètres durant les dernières 24 h    Colmater les brèches ou couler    Au 32 bis : L'histoire du quartier    « elle, », recueil de poèmes de Hamma Hanachi : Ecrire le silence de l'Absente    Omar bey le magnifique : J'aurais voulu être un artiste    Limogeage de Lassâad Ben Hassine de la Maison du Roman    Exposition "De Corde en Aiguille" de Samia Mestiri Douik à Elbirou Art Gallery    Tunisie-urgent : Un avocat décède en pleine salle d'audience    Spectacle 'Flagranti' d'Essia Jaibi: Une œuvre Queer marquante lancée par Mawjoudin We Exist    Sénégal : Le ministre de la Santé paye cher l'horrible mort de 11 bébés    Ammar Mahjoubi: Paganisme et croyances    Météo: Températures en baisse, ce vendredi    Etats Unis : un terrorisme «Home made»!    Ukraine : Les redoutables canons français Caesar débarquent en douce    Kevin Spacey inculpé d'agressions sexuelles contre 3 hommes    Le patron de Pfizer donne son avis sur la variole du singe    Début de l'exercice Phoenix Express 2022 en Tunisie    La Tunisie reçoit 300 millions de l'UE    Démarrage de l'exercice naval Phoenix Express 2022    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Ils ont dit
Publié dans La Presse de Tunisie le 16 - 01 - 2022


Mohsen Hassen, ancien ministre du Commerce
« La Tunisie vit sous l'impact des effets inflationnistes, et leurs répercussions seront, sans doute, négatives sur le citoyen et son pouvoir d'achat, ainsi que sur les entreprises, leurs capacités d'exportation et leurs compétitivités. Le taux d'inflation sera d'un peu plus de 7 % en 2022, et les raisons en sont nombreuses, y compris des raisons externes et internes. Les causes externes sont liées au fait que l'économie tunisienne est l'une des économies les plus ouvertes, et donc les effets inflationnistes constatés à l'étranger se répercutent directement sur la Tunisie, en plus du taux d'importation qui est en constante augmentation. Sans la Banque centrale, la Tunisie aurait atteint un taux d'inflation à deux chiffres. Il y a également les raisons monétaires. Plus il y a recours à la dette intérieure et au marché intérieur pour financer le budget, plus les effets inflationnistes sont importants. Il ne faut pas oublier les problèmes constatés au niveau des systèmes de production. Il y a, également, d'autres raisons liées à la prolifération du monopole, de la contrebande et du marché parallèle. Tous les ministères, toutes les organisations, ainsi que les acteurs de la société civile doivent intervenir pour définir une politique claire et à court terme de contrôle des prix. Il est important d'emprunter une stratégie qui améliorerait les ressources de l'Etat et réduirait l'endettement. La Banque centrale remplit son rôle, sans lequel la Tunisie aurait atteint un taux d'inflation à deux chiffres ».
Noureddine Hajji, directeur général d'« Ernest & Young »
Les hommes politiques doivent prendre des décisions audacieuses pour surmonter les crises que connaît la Tunisie, actuellement. La situation s'est beaucoup dégradée au cours de ces dernières années. Les problèmes économiques remontent à l'époque de l'avant-révolution et les taux de croissance ont baissé bien avant 2011. Pour pallier les problèmes de l'économie nationale, il faut penser à augmenter le taux de croissance, à améliorer le climat des affaires et à faciliter l'accès au marché pour tous les acteurs économiques. Il faut notamment réduire l'endettement de la Tunisie et activer le cycle économique. Il faut également se baser sur une vision claire à moyen et à long termes, et des stratégies sectorielles qui répondent aux enjeux actuels. Le politique l'a emporté sur l'économique depuis 2011, et la Tunisie est en train de perdre ses compétences, son vrai cheval de bataille ».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.