Salsabil Klibi: Le projet de constitution proposé au référendum du 25 juillet 2022 : la revanche de la constitution de 1959 ?    Tunisiens bloqués à l'étranger : le PDG de Tunisair explique    Fenêtre 3 – Mondial 2023 : le Soudan du Sud, leader du groupe B, étrille la Tunisie    WTA : Ons Jabeur honorée avec son geste du mois contre Sasnovich    Une délégation du FMI sera à Tunis lundi prochain    JM – Haltérophilie : Médaille d'OR pour Karem Ben Hnia    Najla Bouden Romdhane :le référendum ,une étape historique pour le pays    Gafsa: un été covidé ?    Participation au référendum du 25 juillet: L'UGTT laisse aux syndicalistes la liberté du choix    Référendum : Noureddine Taboubi annonce la position de l'UGTT    Mise en échec d'une attaque terroriste visant une agence bancaire à Sfax    En raison du maintien de la fermeture des frontières algériennes, de l'absence de l'appui gouvernemental... :«L'activité touristique ne peut pas reprendre son rythme normal»    Appelant les magistrats à reprendre le travail lundi prochain – Taboubi : «L'exécutif a contribué à la détérioration du secteur»    Les internautes répondent à Amine Mahfoudh    Enactus Tunisia décerne le prix de sa compétition de 2022 à Enactus ISI    Flux d'investissements directs étrangers – avec 660 millions de dollars : La Tunisie, loin derrière    Pourquoi | Consommation d'électricité sous-évaluée    Point de vue | Finances fragiles !    NEWS | Chetti courtisé par Ajaccio    [Photos] Inauguration de Nouvelle agence OPEL Auto-lion à Sfax    Météo du samedi 2 juillet 2022    Baccalauréat 2022 | Lutte contre les tentatives de fraude et de fuite des sujets d'examen : Des mesures vouées à l'échec    Zarzis | Les inspecteurs retraités honorés : Nostalgie, quand tu nous tiens !    «Rossellini. Hergla et le cinéma», de Abderrazak Khéchine : «L'air y est si doux qu'il empêche de mourir...»    Hafedh Dakhlaoui, acteur-producteur, à La Presse : «Le rôle de Hannibal Barca est mon rêve !»    Tourisme: une affluence de 2 millions de touristes jusqu'au fin juin 2022    L'Association internationale de nage en eau libre désavoue définitivement Néjib Belhedi    Tunisie – Météo : Nuit chaude en perspective    Tunisair signe un scandale à l'international… à cause des pièces de rechange    Ons Jabeur passe en huitièmes de finale du tournoi Wimbledon    Les Horaires d'été de la Poste Tunisienne    Mohamed Hédi Jouini nommé directeur général du théâtre de l'Opéra de Tunis    L'album Tiktok avec ses meilleurs hits bientôt dans les bacs, découvrez quelques titres!    Ukraine : La folle discussion entre Macron et Poutine 4 jours avant la guerre    Le projet publié au JORT n'est pas le même que celui présenté le 20 juin au président de la République    Grandes surfaces : De combien baisseront les prix?    L'Ukraine exporte de l'électricité vers l'UE et ambitionne de remplacer le gaz russe    Expatriés | Saison décisive pour Achouri    Dialogues éphémères | Les deux oublis de la pensée humaniste    Festival de Carthage : un programme copieux    Tunisie – Djerba : Trois morts, 11 rescapés et trois disparus dans le naufrage d'une barque    Festivals été 2022: La palestinienne Dalel Abu Amneh à Hammamet et à Dougga    Sommet de l'OTAN à Madrid | Un revers pour Moscou ?    Variole du singe : Urgent : premier cas dans un pays très visité par les Tunisiens    Officiel : La France accueillera 4000 travailleurs Tunisiens    Issam Bouguerra primé à Paris, emprisonné à Tunis pour usage de cannabis    La Tunisie appelle au calme entre le Soudan et l'Ethiopie    Sommet de l'OTAN à Madrid : Revenir aux origines !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Programme de formation « Takween » jusqu'à 2026 : Tous les diplômés sont concernés
Publié dans La Presse de Tunisie le 21 - 05 - 2022

La mise à exécution de ce programme s'inscrit dans le cadre du partenariat public-privé, avec pour objectif de répondre aux besoins du marché du travail en compétences professionnelles hautement qualifiées.
Le ministère de l'Emploi et de la Formation professionnelle vient d'annoncer, hier à Tunis, le lancement officiel du programme « Takween », un mécanisme d'appui à l'insertion des diplômés d'ici à 2026, faisant suite au programme Formation et intégration professionnelle en Tunisie (Pfipt), conduit, sous sa tutelle, par la Coopération suisse de 2012 à 2021. Une sorte de formation complémentaire à la carte et plus poussée dans des spécialités les plus sollicitées. Sa mise à exécution devrait, ainsi, s'inscrire dans le cadre du partenariat public-privé, avec pour objectif de répondre aux besoins du marché du travail en compétences professionnelles hautement qualifiées.
Cinq secteurs en priorité
L'on commence, a priori, par une liste de cinq secteurs d'activité comprenant l'industrie, l'agriculture, les services, le tourisme et l'artisanat. Mais, ces derniers ont-ils le privilège d'être à forte employabilité ? Cela dépend, à vrai dire, des offres d'emploi que recèlent ces secteurs, mais aussi de la qualité de la formation fournie à cet effet et les prérequis dont disposent les postulants. Le gage d'innovation pédagogique se présente, alors, comme une valeur ajoutée qui compte dans les opérations d'embauche et les concours de recrutement. Une chose est sûre, « Takween » semble à la portée de tout diplômé de formation ou de l'enseignement supérieur. En tout cas, il s'agit d'une formation orientée, pratique et de courte durée dont le cursus est sanctionné par un certificat reconnu, ainsi explique Hamda Zaremdini, chef de projet, initié par swiss contact-Tunisie, sous l'égide du ministère de tutelle.
« On vise des profils bien identifiés et mieux adaptés aux attentes du marché », a-t-il encore précisé. Selon lui, l'idéal est d'améliorer l'employabilité des jeunes diplômés. Et particulièrement ceux dont les spécialités ne leur permettent pas une certaine accessibilité au marché de l'emploi.
Plus de 11 mille diplômés bénéficiaires
Validation d'acquis d'expérience ou reconversion professionnelle, le ministère concourt à faciliter l'intégration professionnelle. D'ailleurs, il y a dix ans ou presque qu'il œuvre à relever ce défi, mettant à profit son potentiel matériel et humain en toute synergie avec les recommandations de ses partenaires privés. Dans son allocution d'ouverture, le ministre de tutelle, Nasreddine Nsibi, a beaucoup insisté sur l'apport de partenariat public-privé dans le développement de la formation. Il s'engage, volontiers, à faire de ce programme « Takween » un vrai projet national. Son engagement s'explique par le fait que la formation professionnelle n'est pas de pointe, dans la mesure où son dispositif ne peut, en aucun cas, former des compétences quasiment adéquates aux besoins des entreprises. Et dans une démarche évolutive, on est, plus que jamais, appelé à conformer l'offre professionnelle à la demande économique. Pour ce faire, la coopération avec nos partenaires privés s'avère plus que nécessaire. « Justement, ce programme est de nature à fédérer les capacités de tous les acteurs concernés et s'ouvrir sur des expériences réussies », fait-il valoir, soulignant l'impact sur les diplômés en difficulté d'insertion.
A noter que ce programme « Takween » bénéficiera à plus de 11 mille jeunes demandeurs d'emploi et fournira également 60 postes de formation additionnels dans dix secteurs économiques.
De plus, il y a tendance à renforcer les capacités pédagogiques de 470 cadres formateurs, à même de contribuer au développement des acquis des unités sectorielles et régionales de soutien et de formation. Dans l'optique de concrétiser ce projet, une série de conventions ont été signées entre des fédérations professionnelles et des centres de formation sectoriels.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.