La Poste tunisienne édite deux timbres à l'effigie de Chokri Belaïd et de Mohamed Brahmi    Hachemi Louzir : Nous préparons un processus de dépistage massif du Covid-19    Coronavirus – Italie : 542 morts en 24 heures    Le parlement exprime sa totale solidarité avec Zouhaier Maghzaoui et Samia Abbou    Hausse des tarifs de l'eau potable pour l'usage domestique et touristique    Coronavirus [audio] : Le refus de l'enterrement des victimes de coronavirus peut conduire à des poursuites judiciaires    Bulletin de veille sanitaire COVID-19 du 06 Avril 2020 de l'Observatoire national des maladies nouvelles et émergentes à l'issue des 623 cas confirmés    El Mekki : l'objectif de l'application de la quarantaine sanitaire globale, est l'ancrage de la distanciation sociale qui reste le seul moyen pour cerner la pandémie    Tunisie : Salem Labyeth fait l'objet de menaces terroristes    Covid-19 – STAFIM Peugeot et Groupe Khechine : Don de 13 véhicules « 10 Pick Up et 3 Ambulances »    Le Qatar réfute les allégations de corruption autour de la Coupe du monde    Coronavirus: Aucun nouveau cas à Sidi Bouzid    Club Africain : malgré le coronavirus, la FIFA menace encore    CA Bizertin : les joueurs impayés depuis 6 mois    La famille de La Presse en deuil : M'Hamed Jaïbi, n'est plus    Le sommet de Tunis de la Francophonie sera-t-il repoussé à 2021 ?    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour du 08 Avril à 11H00 :    La FIFA dévoile ses recommandations et directives par rapport aux contrats des joueurs    Tottenham avertit Mourinho et plusieurs joueurs vus s'entraîner ensemble    Tunisie-Lutte contre le Corona: La BNA lance une campagne pour le soutien du fonds 1818    Elyès Fakhfakh désigne comme "Porte-parole du Gouvernement" la ministre de la Femme Asma Shiri    Huawei soutient les étudiants tunisiens dans l'enseignement à distance    COVID-19: le fondateur de Twitter donne 1 milliard de dollars    Météo : ciel voilé et températures stationnaires    Covid-19 | Trump menace de suspendre la contribution américaine à l'OMS    «La CAN est toujours fixée à janvier et février 2021»    Nagguez de retour à l'Etoile?    Allagui va rompre son contrat avec Mouscron    Repartir du bon pied    L'ONU s'abstient d'incriminer directement la Russie    Impitoyable « guerre mondiale » des masques    Le métier de Président ….    L'INS déplore l'impact du confinement sur son activité    Baisse timide sous fond de contraintes budgétaires et guerre sanitaire    Tunisie Telecom leader des connexions mobiles en Tunisie    Le Calife de Carthage met la main à la pâte !    Artistes et intellectuels, comment vivent-ils le confinement ?    La poésie, l'amour et les femmes    Hommage à l'un des plus grands écrivains africains    Démantèlement d'un groupuscule terroriste à Kasserine    OMS: L'Afrique ne sera pas un terrain d'essai pour les vaccins contre le COVID-19    Michèle Gazier : Il était une fois Leila Menchari    L'ONU appelle à la cessation des hostilités en Libye    Elizabeth II aux britanniques: “C'est un temps de disruption dans la vie de notre pays”    Beit El Hikma se dote d'une cellule de veille pour suivre les données relatives au Covid-19    La Fondation Kamel Lazaar lance l'appel à projets “Culture Solidaire”    Olivier Poivre d'Arvor: Leïla Menchari, ma reine de Carthage    Retour sur le décès de la célèbre décoratrice tunisienne Leïla Menchari, emportée par le Coronavirus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le calendrier sera validé après l'élection du nouveau président
Conseil supérieur de la magistrature — Elections partielles
Publié dans La Presse de Tunisie le 22 - 03 - 2018

Les élections partielles portent sur l'élection d'un enseignant universitaire spécialisé en finance publique et fiscalité
«Le calendrier des élections partielles du Conseil supérieur de la magistrature (CSM) sera validé après l'élection d'un nouveau président du Conseil et l'examen de certaines mesures réglementaires y afférentes», a annoncé hier Anis Jarboui, membre du conseil de l'Instance supérieure indépendante pour les élections (Isie).
Le président du Conseil supérieur de la magistrature, Hatem Ben Khélifa, avait présenté, le 12 mars 2018, sa démission.
Selon des sources médiatiques concordantes, un désaccord sur le mode de gestion du Conseil et les prérogatives de ses membres était à l'origine de la démission de Hatem Ben Khélifa.
Les élections partielles portent sur l'élection d'un enseignant universitaire spécialisé en finance publique et fiscalité au sein du Conseil de l'ordre financier qui est encore vacant depuis les élections du Conseil supérieur de la magistrature.
Depuis les élections du Conseil supérieur de la magistrature, aucun candidat n'a présenté sa candidature pour le poste, ce qui a laissé la composition du CSM incomplète.
Selon Anis Jarboui, la révision des décisions publiées récemment au Journal officiel de la République tunisienne (Jort) sera effectuée en commun accord avec les représentants du CSM et son nouveau président provisoire qui devait être élu hier, a-t-il indiqué.
«Des rencontres ont déjà eu lieu entre l'Isie et le CSM pour fixer le calendrier mais la démission du président du conseil a conduit à son réexamen», a-t-il précisé.
Selon Jarboui, l'élection du poste de professeur universitaire dans la spécialité finance, comptabilité et fiscalité devrait avoir lieu d'ici fin juillet.
Le calendrier électoral porte sur les délais de dépôt des candidatures, la date de la proclamation des résultats, la date du déroulement du vote et la date de l'adoption de la liste définitive des candidats retenus pour ce poste.
Composé de 45 membres, le Conseil supérieur de la magistrature comporte quatre organes, à savoir le Conseil de l'ordre judiciaire, le Conseil de l'ordre administratif, le Conseil de l'ordre financier et l'Assemblée générale qui regroupe les membres des trois conseils de la magistrature.
En vertu de l'article 12 de la loi organique n° 2016-34 du 28 avril 2016, relative au Conseil supérieur de la magistrature, le Conseil de la magistrature financière se compose de quinze membres comme suit :
. Quatre magistrats nommés ès qualité comme suit :
. Le premier président de la Cour des comptes
. Le commissaire général du gouvernement
. Le vice-président de la cour des comptes
. Le président de chambre le plus ancien dans le grade de conseiller.
. Six magistrats élus par leurs pairs du même grade comme suit :
. Trois conseillers
. Trois conseillers adjoints
. Cinq personnalités spécialistes indépendantes, élues par leurs pairs comme suit :
. Deux avocats
. Deux experts-comptables
. Un enseignant chercheur ayant le titre de professeur ou maître de conférences de l'enseignement supérieur, non avocat, spécialiste en finances publiques et fiscalité.
Les élections du Conseil supérieur de la magistrature se sont déroulées le 23 octobre 2016. Les résultats préliminaires de ces élections ont été annoncés le 24 octobre 2016, alors que les résultats définitifs ont été proclamés le 14 novembre 2016.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.