Ligue des champions de l'UEFA : Voici les résultats de ce mercredi 21 octobre 2020    COVID-19 Sousse, situation au 21 octobre: 164 nouveaux cas et 4 nouveaux décès    Décès d'un Brésilien lors des essais du vaccin d'Astrazeneca contre le Covid    Tunisie : Réorientation du programme "Irada", huit gouvernorats concernés    CORONAVIRUS NEWS : La Tunisie a enregistré 1442 nouveaux cas et 29 morts le 20 Octobre    ARP-HCDH : Volonté commune de renforcer la coopération    Dixième anniversaire de radio Express FM : 10 ans, et l'aventure continue !    La Foire internationale du livre Tunis n'aura pas lieu en mois de novembre prochain    A la télé, Méchichi déçoit son monde : « Rien de nouveau sous le soleil ! »    L'Etat fragilisé    La Tunisie séduit les Français pour les vacances de fin d'année !    Les obus éclipsent la peur du coronavirus    Couvre-feu de 24 heures dans la capitale    Exemption de visas entre Israël et les Emirats    Des militaires libyens des camps au conflit s'accordent sur l'ouverture des routes et la reprise des vols entre les villes    Le projet de la loi de Finances va causer notre faillite, déclare Mohamed Ammar    Ooredoo Tunisie soutient les héros dans leurs combats contre la pandémie Covid-19    8 nouveaux décès à la Manouba    La STEG exporte son expertise au Rowanda    بو شماوي أم الجريء ؟ الترجي يعلن موقفه    Tournoi Ostrava : Ons Jabeur s'est qualifiée en huitièmes de finale    Le PLF2021 prévoit près de 218 MDT pour les bourses et prêts universitaires    Gilles Kepel : «La loi contre le séparatisme doit traiter les causes et non les seules conséquences»    L'espace d'art B7L9 abrite l'exposition "Culture Solidaire", des œuvres créées durant le confinement    OXAHOST, le premier Hébergeur web Tunisien avec un support 24H/7J    La violence contre la femme existe aussi dans la vie politique, déclare Karim Krifa    Le "Tunisia Africa E-business Meetings " se tiendra en ligne en novembre 2020    Diffusion et débat live autour du film "Lettres du contient" sur la page Fb de l'association l'Art Rue    Tunisie : Le vaccin antigrippal, désormais, sur ordonnance    Le projet du budget de l'Etat au titre de 2021 prévoit le recrutement de 16500 personnes    La HAICA s'inquiète pour la liberté d'expression en Tunisie    Cellcom : Augmentation du chiffre d'affaires de 45% (30 09 2020)    Billet : Hausse des exportations alimentaires    BT : Un PNB de 269.803 mille dinars ( 30 09 2020)    Le point sur l'épidémie du coronavirus : Mise à jour du 21 Octobre 2020 à 11H00    Tunisie: Ministère du commerce: Le zgougou actuellement disponible sur le marché est celui de l'année dernière    Point de vue : Seul contre tous !    Conférence de presse digitale de L' « Open Art Week 2020 » : La création explorée autrement    «La voie normale» d'Erige Sehiri : Sortie française    Europe Créative Tunisie : Session d'information en ligne sur les sous-programmes "Culture" et "Média"    Tunisie: Kais Saied réitére son engagement à garantir la liberté des médias    Tourisme : Dora Miled élue à la tête de la FTH    Météo : vents forts sur les côtes nord    Racisme : Disney ajoute des avertissements à certains classiques    USA : Les micros de Donald Trump et Joe Biden seront plus souvent coupés lors du prochain débat    Découverte d'illustrations de piment sur un sol en mosaïque romaine à Borj El Amri    Israël et les EAU signent un accord d'exemption de visa    Exercice naval tuniso-français au large des côtes françaises (Défense)    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





«La culture a repris sa place d'avant-garde»
Ministère des affaires culturelles
Publié dans La Presse de Tunisie le 24 - 06 - 2018

Mise en place par son département d'un arsenal juridique visant à insuffler une nouvelle dynamique à l'action culturelle de plusieurs institutions. Des textes qui dissiperont le flou qui a régné pour de longues et nombreuses années sur l'action culturelle.
«La culture a repris sa place d'avant-garde dans la dynamique de développement général du pays en tant qu'outil d'épanouissement et de promotion collective sur la base d'une vision d'inclusion et de participation qui accorde à chacun le droit de prendre part à l'édification d'une société soucieuse de son harmonie et de l'égalité de ses citoyens où qu'ils soient».
C'est en ces termes que M. Mohamed Zinelabidine, ministre des Affaires culturelles, a ouvert la conférence de presse qu'il a tenue vendredi 22 juin au siège de la présidence du gouvernement au cours de laquelle il a présenté le cadre général de la politique culturelle nationale 2016-2020 et dont la philosophie puise ses références dans les valeurs fondamentales contenues dans la Constitution.
Le ministre des Affaires culturelles a fait savoir à cet égard que la traduction au concret du principe du droit de chacun à la culture, la consécration de la décentralisation et de la gouvernance locale, la mise en œuvre d'une culture prônant les valeurs de la citoyenneté, la promotion de l'image positive globale de la Tunisie à travers une diplomatie culturelle efficiente, la contribution au développement et à l'emploi à travers notamment l'économie numérique et la mise en valeur du patrimoine pour la préservation de la mémoire collective sont autant d'axes autour desquels s'articulent les objectifs de cette politique.
Le ministre des Affaires culturelles a fait savoir que les objectifs engagés par son département ont été réalisés à travers des projets nationaux et d'autres spécifiques. Parmi les projets de dimension nationale, le ministre a cité les cités des arts, les cités des civilisations, les cités des lettres et du livre, outre la création de plusieurs nouveaux pôles abrités par la Cité de la culture dont les programmes ont débuté avec l'inauguration de cette nouvelle institution culturelle le 21 mars 2018 par le président de la République, Mohamed Béji Caïd Essebsi.
Les projets spécifiques se déclinent quant à eux en une kyrielle de manifestations culturelles ouvrières, insulaires, frontalières et sahariennes outre les événements culturels ciblant les catégories sociales à besoins spécifiques, les populations carcérales, les personnes âgées, la femme rurale, les habitants des quartiers à forte densité urbaine.
Le ministre des Affaires culturelles a, par ailleurs, évoqué la mise en place par son département d'un arsenal juridique visant à insuffler une nouvelle dynamique à l'action culturelle de plusieurs institutions. Dans ce sens, il a souligné que vingt-neuf textes législatifs et réglementaires (lois, décrets-lois, décrets, arrêtés, etc) ont été publiés au Journal officiel de la République tunisienne (Jort) et d'autres textes sont à l'étape de la discussion et de la préparation. Des textes qui dissiperont le flou qui a régné pour de longues et nombreuses années sur l'action culturelle.
A cette action de dimension juridique et réglementaire viennent s'ajouter, au bilan fructueux du ministre des Affaires culturelles, de grandes réalisations qui ne manqueront pas d'ouvrir de nouvelles perspectives aux artistes tunisiens qui, de tout en temps ont rêvé de voir se multiplier des espaces modernes et des institutions à même de promouvoir leur talent. Parmi les nouvelles institutions qui vont bientôt ouvrir leurs portes: le Centre national des arts plastiques, le Centre national du théâtre, le Centre national du livre, le Palais de la culture, des lettres et des arts «Ksar Saïd», le Centre de Tunis des civilisations «Fadhel Ben Achour» à La Marsa et le Centre de Tunis des technologies culturelles et de l'économie numérique qui sera hébergé à la Cité de la culture.
Le ministre des Affaires culturelles a abordé à cette occasion la politique du ministère relative aux manifestations estivales en déclarant que le nombre des festivals a atteint cette année 296 manifestations contre 259 l'année dernière, tout en rappelant que l'action culturelle nationale a été enrichie par de nouvelles manifestations dont les Journées poétiques de Carthage, les Journées des arts chorégraphiques de Carthage et les Journées des arts contemporains de Carthage.
En clôturant cette conférence de presse, le ministre a rappelé que le budget alloué par son département aux subventions des espaces culturels privés a atteint en 2018 un million de dinars tout en précisant que ces subventions sont soumises à des contrats par objectifs, avant de souligner que la culture ne peut en aucun cas s'accommoder avec les visions étriquées qui la résument en quelques personnes.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.