Quand Elyès Fakhfakh se pose en rassembleur    CAN- Hand: La Tunisie en finale après sa victoire contre l'Angola par 39-23. Elle rencontrera l'Egypte dimanche    Tunisie – Epidémie au Coronavirus : Aucune mesure préventive à l'aéroport de Tunis Carthage    Tunisie – Vers la fusion des partis d'Al Machrou3,Afek Tounes, Al Badil et Al Amal    Hamadi khammar - «Immigration clandestine»: Ce que M. Salvini semble en ignorer    Levier « important » pour l'exporation : Certification Halal bientôt chez nous ?    Kia leader du marché VP en 2019    Tunisie : Kais Saïed reçoit Eleyès Fakhfekh    DECES : Zohra NAJI veuve cheikh Abdelmoumen ABDELMOUMEN    Orange Tunisie, avec l'appui de la Fondation Orange, lance son appel à projets « FabLab Solidaire » pour l'année 2020    Conférence de presse du Chef de gouvernement chargé Elyès Fakhfakh    Open d'Australie : Ons Jabeur bat l'ex-N.1 Mondiale Wozniacicki et va en 1/8e de finale    LC d'Afrique : L'Espérance et l'Etoile du Sahel pour une qualification en 1/4 avant terme    Explosion d'une mine à Chaambi, l'état de santé du berger blessé est critique    «Museum Lab connexion», événement de clôture le 25 janvier à Beit Al Hikma : Comment contribuer à une réappropriation sensible de l'espace public et patrimonial ?    Chemins de l'herméneutique : A la conquête de la parole vive    USA: une explosion secoue Houston, au Texas    La Chambre Tuniso Espagnole de Commerce et d'Industrie (CTECI) Présente son plan d'action pour 2020    CAN – Hand 2020 : Programme des demi-finales de la Coupe d'Afrique des nations de handball (Vendredi 24 janvier 2020)    Les 101 tortues de l'atelier Driba 93, une magnifique exposition à découvrir à l'hôtel Dar El Jeld Tunis    l'Ile de Djerba officiellement candidate à la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO    1er Salon des industries créatives    Banque mondiale et PNUD : Lancement à Tunis du Dialogue sur la politique économique    Premier ministre désigné : Fakhfakh démissionne de toutes ses responsabilités à Ettakattol    Ancien Premier ministre de Ben Ali : Hédi Baccouche inhumé à Hammam Sousse    Sonia Ben Cheikh : La fermeture de l'hôpital de la Rabta n'est qu'une intox et ses différents services fonctionnent convenablement    Activité des bacs de Djerba à l'arrêt    Tunisie : Appel à candidatures pour les jeunes porteurs d'idées de projets verts    Tunisie : Voilà ce que propose la CTN à ses clients suite à l'annulation de la traversée du car-ferry français Daniel Casanova    Tunis-Ré: Hausse de 11% du chiffre d'affaires à fin 2019    CAN 2020 de Handball : La Tunisie en demi-finale après sa victoire sur l'Algérie    Initiative de l'Alliance française en Tunisie : Création du Prix de la Plume Francophone 2020    Handball | 24e CAN – Ce soir Tunisie-Angola en demi-finale : Motivés et en forme…    LC Afrique (Poules / 5èJ): les matches de ce vendredi    Ahmed Laâjimi, le gagnant de la saison 5 de « NESCAFE COMEDY SHOW », et son « Faux profil » sur scène    Chaambi: Un citoyen gravement blessé par l'explosion d'une mine    Les automobilistes appelés à la vigilance    Le président de la République reçoit cinq enfants tunisiens rapatriés de Libye    Météo: Températures maximales comprises entre 18 et 23°C    Guerre des banques à Beyrouth… Que se passe-t-il au Liban ?    Liban : Restriction de retraits en dollars…les Libanais s'en prennent aux banques    « La Méditerranée du Nord au Sud » : thème d'un film inédit impliquant la Tunisie, l'Algérie et la France    Hand – CAN 2020 : Sur quelle chaîne voir les demi-finales ?    Maas part présenter les résultats de la conférence sur la Libye en Algérie    Libye: la Turquie n'a pas l'intention d'envoyer d'autres “conseillers militaires” pendant le cessez-le-feu    Tunisie: Deux avions par semaine ramènent de manière quasi secrète des migrants expulsés d'Italie, selon le président du FTDS    La Télévision Tunisienne lance à partir du samedi soir la variété « Chanter tunisien – غني تونسي «    En vidéo : Macron pousse un coup de gueule contre des policiers israéliens à Jérusalem    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





«Hidden Body», un travail lassant et décousu
Carthage Danse
Publié dans La Presse de Tunisie le 30 - 06 - 2018

La question qui se pose, ces notions très complexes déjà à l'écrit qui requièrent développements et analyses approfondies pour en saisir la signification exacte et pouvoir la communiquer, peuvent-elles être interprétées, traduites, par un spectacle de danse ?
Les spectacles s'enchaînent dans le cadre de Carthage Danse. Leurs provenances sont diverses, leurs valeurs inégales. C'est normal ! Jeudi après-midi dans le joli théâtre des jeunes créateurs à la Cité de la culture, a été présentée la pièce «Hidden Body» chorégraphiée par la Japonaise Anan Atoyama. La jeune danseuse et chorégraphe a voulu par cette création, nous dit-on, rendre hommage à Kazuo Ohno, danseur et chorégraphe japonais rendu célèbre en Europe par «la légendaire tournée en hommage à la Argentina». Il décède en 2010.
Trois danseurs interprètes Anan Atoyama, elle-même, Francesca Cinalli et Rodrigue Ousmane ont eu pour mission de nous ressusciter pendant près de cinquante minutes l'univers de Ohno. Celui qui avait la faculté «de créer en tant que danseur un geste universel en partant d'un sentiment personnel».
Au commencement dans le noir on croit apercevoir une ombre arroser des fleurs, il s'avère être des verres transparents de toutes les formes par dizaines, posés à même le sol et occupant la moitié de la scène, l'ombre disparaît. Une jeune silhouette frêle étendue donnée pour morte est emportée par un danseur à différents endroits. Elle finit par ressusciter. La volonté est nette d'occuper l'ensemble de l'espace scénique et de jouer avec l'éclairage, un des éléments forts, peut-être le seul, de la représentation.
Est-ce possible dans l'absolu ?
Autant le dire de suite, après le premier quart d'heure ne voyant rien se passer que des gestes répétitifs à travers des séquences décousues, le public a commencé à se retirer d'abord timidement ensuite par des groupes entiers.
Ce n'est pas tant les performances des danseurs qui sont mises en cause, mais l'unicité du spectacle en tant qu'entité esthétique et thématique pourvoyeuse d'émotions. Les danseurs déambulaient, titubaient, se contorsionnaient, accomplissaient des gestes, disparaissaient de la scène et revenaient. La salle ou ce qui en restait était exclue de l'atmosphère tentée par la chorégraphe, si atmosphère il y avait.
A défaut donc, nous avons fait des recherches pour essayer de percer le mystère de l'œuvre. Dans un document PDF, disponible sur le net, la chorégraphe Atoyama présente son projet artistique. Elle précise en l'occurrence que «le travail de Hidden Body est de suivre le chemin créatif que Kazuo Ohno empruntait pour danser et de voir ou cela nous mène aujourd'hui. Ce chemin lui était guidé par sa croyance en une énergie unique unissant toutes choses. Il n'a eu de cesse d'expérimenter comment son corps humain pouvait exprimer cette unicité. Comment manifester à la fois l'espace infini, en extension, et celle du temps en contraction, où passé et futur se confondent. Chercher l'universel au travers d'une forme individuelle était le cœur de son travail».
La question qui se pose, ces notions très complexes déjà à l'écrit qui requièrent développements et analyses approfondies pour en saisir la signification exacte et pouvoir la communiquer, peuvent-elles être interprétées, traduites, par un spectacle de danse, de cinquante minutes, par trois jeunes danseurs, chorégraphe comprise, dans un décor minimaliste et sans texte à l'appui? La réponse est non, du moins si l'on se réfère à ce qui nous a été donné à voir. D'ailleurs est-ce possible, faisable, dans l'absolu ?
Lorsqu'un travail artistique nécessite qu'on fasse des recherches pour essayer de comprendre ce qu'on a voulu nous dire, le mal vient-il de nous ou du créateur lui-même ?
Pour finir, celui à qui on a voulu rendre hommage, Kazuo Ohno, disait à ses élèves «il n'y a rien à enseigner de ma part». Rien à tirer de Hidden body non plus. On s'en est lassé assez vite.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.