Inter Milan – Juventus : sur quelle chaîne voir le match ?    L'Algérie pose une condition pour partager son vaccin avec la Tunisie    De nombreux manifestants arrêtés étaient des mineurs    Arrestation de 5 personnes suite aux affrontements survenus dans plusieurs quartiers de Siliana et à Bouarada    CANOË KAYAK – COUPE DE TUNISIE: Le CNSousse et le CNBizertin au-dessus du lot    Martyrs et blessés de la révolution, dix ans déjà : Lâchez la liste !    Hand – Mondial 2021 : L'équipe de Tunisie pour se relancer face au Brésil    Météo: Légère hausse des températures ce dimanche 17 janvier 2021    Condamnation de la violence à l'ARP: Rached Ghannouchi a-t-il sacrifié Al-Karama ?    Dernière minute : Samia Abbou transférée à l'hôpital militaire    Focus Business: Quand les usuriers apparaissent !    Commerce de cigarettes: le commerce parallèle brille de mille feux    Commune de Tunis — Lancement du projet «A'SIMA Tunis»: Pour une métropole méditerranéenne durable...    Mondial de Handball : La Tunisie rencontre le Brésil aujourd'hui    CA – le feuilleton se poursuit: Younsi monte au créneau !    Saviez-vous que le premier journal imprimé en Tunisie était en langue italienne ?    Gouvernement Mechichi : Youssef Ben Brahim, ministre de la Culture (Biographie)    Samia Abbou admise à l'hôpital    Gouvernement Mechichi : Ridha Ben Mosbah, ministre de l'Industrie (Biographie)    Ouided Bouchamaoui: Trois exigences d'avenir    Afrique : Nomination de Sami Gargouri à la tête de BSIC banque – branche du Sénégal    Compétitions interclubs de la CAF 2020/2021: Période d'enregistrement additionnel ouverte jusqu'au 31 janvier    Le coach du PSG, Pochettino infecté par le Covid-19    La Tunisie ouvrira, jeudi prochain, à Alger, contre la Libye    Les nouvelles procédures douanières créent des pénuries    Sur les pas de Merkel: Armin Laschet président de la CDU en Allemagne    11 nouveaux ministres et... des sueurs froides    Faut-il en rire ou en pleurer ?    Les astuces oubliées de l'auto-approvisionnement alimentaire    Plus de 2 millions de morts dans le monde    Ma revanche sur le... coronavirus    Covid-19 : état des lieux dans les régions    Du côté du prétoire    Sombre fin de règne pour Trump Un ministre démissionne et dénonce les discours post-élection    Bruits et chuchotements    La complainte de l'Acropolium    La fabuleuse histoire de l'épave de Mahdia    Biographie de Youssef Ben Brahim, pressenti au poste de ministre de la Culture    Tunisie-Qui est Zakaria Belkhoja le nouveau ministre de la Jeunesse et des Sports?    Par Henda Haouala : Les JCC 2020, Cherchez la logique !    Youssef Fennira, pressenti super ministre de la Formation professionnelle et de l'Emploi, et plus...    Le marché Boursier clôture vendredi sur une note quasi-stable (+0,09%)    «Fi Aal mIyeh al maliha» (Dans les eaux salées), autobiographie littéraire de Rafika Bhouri : La femme qui aimait la révolution !    La Tunisie ambitionne d'exporter 70 mille tonnes d'huile d'olive conditionnée, d'ici 2025    Un test PCR négatif sera désormais exigé pour tous les voyageurs arrivant en France    USA: Trump: La vraie cause de ma suspension des réseaux sociaux est politique…mon discours été totalement approprié    Intox : Aucun pilote tunisien n'a été renvoyé à cause d'un vol vers Tel Aviv    USA: 70 000 comptes affiliés à la mouvance pro-Trump QAnon supprimés par Twitter    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Un palmarès-surprise
Clôture de la 29e édition des Journées Cinématographiques de Carthage
Publié dans La Presse de Tunisie le 12 - 11 - 2018

Les organisateurs de la 29e édition des Journées cinématographiques de Carthage ont déroulé le tapis rouge dans la soirée du 11 novembre 2018 à la cité de la Culture. Tout le gratin du cinéma tunisien mais également maghrébin, arabe, africain ainsi que celui d'autres nationalités à travers le monde a répondu présent. Une cérémonie de clôture brève mais sobre à l'image de la cérémonie d'ouverture, qui était annonciatrice d'un palmarès prometteur. La levée du rideau a eu lieu… et la liste des gagnants fut inattendue.
Cette année, la programmation était bien riche ! Les JCC ont honoré le cinéma indien, irakien, africain et autre. Une dizaine de longs métrages de fiction dont trois tunisiens était en compétition officielle, pour rafler le Tanit d'or. Quelques œuvres ont déjà fait les beaux jours des festivals à l'international. Des documentaires et des courts métrages ont concouru pour l'ultime prix et les jurys des différentes sections, composés d'experts en 7e art, étaient au grand complet y compris pendant la cérémonie. Les convives ont commencé à prendre place à l'intérieur de l'immense salle de l'Opéra- à la cité de la Culture à partir de 21h.
La cérémonie s'est déroulée avec un discours de Néjib Ayed, directeur des JCC de cette année. Des intermèdes musicaux ont rythmé la cérémonie et des invités triés sur le volet bien installés et excités à l'idée de découvrir les vainqueurs de cette édition marquée par la compétitivité rude certes, mais par également une succession de déceptions.
Les heureux gagnants
44 films de fiction et documentaires, entre courts et longs métrages ont été en compétition officielle. La surprise de la soirée pour le public était le Tanit d'Or décerné en compétition officielle longs-métrages fiction au film tunisien «Fatwa» de Mahmoud Ben Mahmoud. Ce dernier concourait entre autres à côté de Mohamed Ben Attia, réalisateur de «Weldi» et Nejib Belkadhi avec «Regarde-moi». L'Egyptien «Yomeddine» d'Abu Bakr Shawky a reçu le prix d'Argent, et «Le voyage inachevé» de Joud Said, celui de Bronze. Ce dernier film a reçu le prix de la meilleure image et le prix du public également. Le prix principal a fait réagir de nombreux internautes perplexes et continue à faire jaser de nombreux cinéphiles.
Le prix de la meilleure musique a été attribué au film kenyan coloré «Rafiki» de Wanuri Kahiu, qui a marqué positivement les esprits grâce à la thématique taboue qu'il traite. L'œuvre met en scène une histoire d'amour entre deux filles Kenyanes que tout oppose et sépare mais qui luttent pour une meilleure existence à deux, seules contre tous. «Samantha Mugatsia» a d'ailleurs également reçu le prix de la meilleure actrice. Ahmed Hafiane, acteur principal du film «Fatwa» a aussi été élu meilleur acteur. Deux mentions spéciales se sont distinguées et qui sont le Franco-Marocain «Sofia» de Meryem Ben M'barek et du Congolais «Maki'la» de Machérie Ekwa Bahango.
Les courts métrages ont pour la plupart été mitigés, cette année, néanmoins, les lauréats le méritent bien : Le tunisien «Brotherhood» de Meryem Joobeur a reçu le Tanit d'Or du meilleur court métrage. Le Tanit d'argent est remporté par le Béninois Kelley Kali avec son film «Lalo's House», alors que Nidhal Guiga remporte le Tanit de Bronze pour «Astra». Une mention spéciale a été donnée à Chamakh Bouslama pour son court «le fleuriste». Pour les documentaires, «Amal» de Mohamed Siam est l'heureux gagnant suivi de l'Egyptien «You come from far away» d'Amal Ramsis et de «Erased, ascent of the invisible» de Ghassen Halwani. Les courts métrages documentaires ont marqué les festivaliers : les trois gagnants sont le Libanais «Résonances » de Nicholas Khoury, Tanit d'argent pour le Palestinien «I Signed the petition» de Mahdi Fleifel et Bronze pour le Sénégalais «Kedougou» de Mamadou Khouma Gueye. Pour finir, le prix prestigieux de «la première œuvre», celui de TV5 monde et de Taher Cheriaa ont été reçus par «Sofia» de Maryem Ben M'barek et la mention spéciale est allée au long métrage documentaire «Fahavalo» de Marie Clémens Paes du Madagascar.
Comme chaque année, la projection du palmarès s'est étalée pendant toute la journée du 11 novembre 2018 à Ibn Rashiq et à l'Africa.
Le palmarès complet
Compétition officielle des longs métrages de fiction
Tanit d'Or : «Fatwa» de Mahmoud Ben Mahmoud (Tunisie)
Tanit d'Argent : «Yomeddine» d'Abu Bakr Shawky (Egypte)
Tanit de Bronze : «Le voyage inachevé» de Joud Said (Syrie)
Prix de la Meilleure Image : «Le voyage inachevé» de Joud Said (Syrie)
Prix de la meilleure musique : Film «Rafiki» de Wanuri Kahiu (Kenya)
Prix du meilleur scénario : «Supa Modo» de Likarion Wai Naina (Kenya)
Prix du meilleur acteur: Ahmed Hafiane pour son rôle dans le film «Fatwa» de Mahmoud Ben Mahmoud (Tunisie)
Prix de la meilleure actrice : Samantha Mugatsia pour son rôle dans le film «Rafiki» de Wanuri Kahiu (Kenya)
Mention spéciale :
- «Sofia» de Meryem Ben M'Barek (Maroc)
- «Maki'LA» de Machérie Ekwa Bahango (RDC Congo)
Prix du Public : «Le Voyage Inachevé» de Joud Said (Syrie)
Compétition officielle des courts métrages fiction
Le Tanit d'Or : «Brotherhood» de Meryem Joobeur (Tunisie)
Le Tanit d'Argent : «Lalo's House» de Kelley Kali (Benin)
Le Tanit de Bronze : «Astra» de Nidhal Guiga (Tunisie)
Mention spéciale : «Le fleuriste» de Chamakh Bouslama (Tunisie)
Compétition officielle des longs métrages documentaires
Le Tanit d'Or : «Amal» de Mohamed Siam (Egypte)
Le Tanit d'Argent : «You come from far away» d'Amal Ramsis (Egypte)
Le Tanit de Bronze : «Erased, Ascent of The Invisible» de Ghassen Halwani (Liban)
Compétition officielle des courts métrages documentaires :
Le Tanit d'Or : «Resonances» de Nicolas Khoury (Liban)
Le Tanit d'Argent : «I signed the petition» de Mahdi Fleifel (Palestine)
Le Tanit de Bronze : «Kedougou» de Mamadou Khouma Gueye (Sénégal)
Compétition première œuvre
Prix TV5Monde : «Sofia» de Meriem Ben M'barek (Maroc)
Prix Taher Cheriaa : «Sofia» de Meriem Ben M'barek (Maroc)
Mention spéciale au long métrage documentaire «Fahavalo» de Marie-Clémence Paes (Madagascar)


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.