Grèce | Championnat méditerranéen de Handball d'Athènes 2020: l'équipe de Tunisie U17 bat la Turquie (18-16)    Suite à un incendie sans grands dégâts, Tarak Ben Ammar : les studios Carthago sont opérationnels    Un camion arrêté à Sfax avec 34 subsahariens qui tentaient de passer les frontières    Total Tunisie « Elu Service Client de l'Année 2020 »    Composition du gouvernement avant le retrait d'Ennahdha : 29 ministres et deux secrétaires d'Etat    Youssef Chahed rencontre le Président du Parlement Rached Khériji Ghannouchi    Alloués au PNUD et à l'UNICEF : Fonds japonais pour des projets en Tunisie    L'hommage rendu par Elie Trabelsi à son frère René !    Avec la participation de 42 entreprises : La Tunisie au salon Gulfood de Dubaï    Retour au centre-ville    La Basketball Africa League annonce les 12 équipes qui s'affronteront lors de la Saison Inaugurale, dont l'US Monastir    TOPNET soutient les entrepreneurs au salon Riyeda    Huawei Y 6 s plus est grand, plus est meilleur    Salon Expo Finances 2020 : L'APTBEF relève le défi, les banques se réinventent par le digital    Conférence de presse: Les droits humains des migrants, victimes des politiques européennes en matière de migration    L'Union du Maghreb arabe soutient le projet d'une chaîne maghrébine d'info basée à Tunis : Maghreb News TV    Santé : 9 Libyens revenant de Chine resteront en isolement pendant 14j en Tunisie avant de retourner à leur pays    Ennahdha change la donne… Explication de l'article 89 sur lequel elle se base    Mustapha Kamel Nabli: Abdelwaheb Mahjoub, mon ami de toujours (Album Photos)    Elyes Fakhfakh rencontre Youssef Chahed    La Société de Promotion du Lac de Tunis lance un appel d'offres : La Perle du Lac    Les impasses constitutionnelles en Tunisie post 2019 : Colloque ce jeudi 20 février à la Faculté des Sciences juridiques    Boxe avec les Etoiles – Galaoui … honore la Tunisie    Mohamed Hamdi proposé comme ministre de l'Education, qu'en pense le syndicat ?    Démantèlement d'un réseau de fraude de visas    Virée cauchemardesque à Djerba à cause d'un chauffeur de bus en état d'ébriété    Oussama Ben Salem (Ennahdha) dévoile le surprenant scénario à mettre en oeuvre dès ce lundi    La 2 ème édition de SMART Industrie sous le thème «Industrie 4.0 en Tunisie…Une transition en route »    Leaders El Arabya fête son 50e numéro    Météo : temps stable    Tebboune : les visites officielles se feront désormais en bus    Tunisie-ligue 1 (J15): les matches de ce dimanche et programme TV    Grands-parents: les papis et les mamies chantent et dansent    Avant-première de «Mamou & Chehyma» avec Kamel Touati, Slah Msadek et Lassaâd Ben Abdallah: un trio de choc !    Libye: « nous n'avons pas de partenaire de paix », déplore le gouvernement    Plongez dans la biographie de l'inégalable artiste-peintre-caricaturiste tunisien si Abdelhamid Hanafi    Tunisie-Ligue 1: le classement général avant les matches de la 15è journée    Pas de mariage pour tous en Russie tant que Poutine est président    Exposition Silhouettes du 15 au 29 février à la Galerie d'Art Alexandre Roubtzoff    RENCONTRE-DEDICACE : « Hend, le prince de Djerdjer » par l'auteur IZA LOU, Librairie Al Kitab Tunis    Supercoupe d'Afrique | EST-Ezzamalek ( 1-3) : La malédiction se poursuit…    « La TUNISIENNE GAZELLE RUN » : Course pédestre 100% féminine organisée à TUNIS pour la première fois – Au bonheur des dames !    Programme TV du samedi 15 février    L'alpiniste tunisien Anis Trimeche au sommet de l'Aconcagua    Monji Ben Raies: «Deal du siècle», deal de dupes    Le festival international des échecs du 15 au 24 février 2020 à Djerba    Les extrémistes terrorisaient les habitants : Opération de ratissage près de Ghardimaou    Libye: Le Conseil de sécurité adopte une résolution sur un cessez-le feu    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Financer l'innovation malgré les risques
3e conférence nationale de l'Association Tunisienne des Investisseurs en Capital
Publié dans La Presse de Tunisie le 23 - 11 - 2018

Avec la loi Start-Up Act, la Tunisie a franchi un grand pas dans la mise en place d'un nouveau système d'innovation des startup. Toutefois, les startupeurs doivent s'affranchir du système bancaire classique qui boude leur financement.
Dans une atmosphère futuriste, moderne et multilingue, l'Association tunisienne des investisseurs en capital (Atic) a tenu, hier à Tunis, sa troisième conférence annuelle sous le thème « Le capital investissement et le financement de l'innovation », en présence du ministre de l'Investissement et de la Coopération internationale, Zied Laâdhari, du gouverneur de la Banque centrale, Marouen Abassi ainsi que d'éminentes figures du monde de la finance et des TIC. Des experts internationaux ont débattu, lors de la conférence, d'une manière interactive avec les participants, des sujets d'actualité relatifs au financement de l'innovation et à l'économie numérique.
Les gages de réussite de l'écosystème des startup
Dans une déclaration à La Presse, Laâdhari a affirmé que la réussite et le développement de l'innovation en Tunisie est tributaire de trois principales composantes : une législation adaptée au nouveau système, un cadre institutionnel avec des structures d'appui aux porteurs de projets et un système de financement adéquat. À cet égard, le ministre de l'Investissement et de la Coopération internationale a expliqué que le système bancaire actuel dispose d'une faible capacité de financement des projets innovants, étant donné son aversion pour les risques élevés inhérents au montage des projets dont les idées sont innovatrices. En effet, la mise en place d'un fonds des fonds, qui a été entérinée dans le cadre de la loi Start-up Act, permettra aux startup de s'affranchir du financement bancaire classique. Laâdhari a affirmé que les négociations engagées jusque-là avec les bailleurs de fonds, qui ont, de surcroît, affiché leur enthousiasme, ont abouti à un capital initial aux alentours de 200 millions de dinars, pour le fonds de roulement qui sera mis en place au milieu de l'année prochaine. Au sujet de la réforme du cadre réglementaire régissant l'entrepreneuriat, Laâdhari a affirmé que le gouvernement s'est attelé à accélérer l'élaboration de cinq principaux projets, à savoir les textes d'application relatifs à la loi Start-up Act, le projet du code du capital investissement déposé récemment à l'ARP, la réforme du code des sociétés de financement, un cadre juridique pour l'auto-entrepreneur et une loi relative à l'Economie sociale et solidaire. Le président de l'Atic a souligné que la tenue de cette conférence annuelle était une occasion pour vulgariser la loi Start-up Act auprès des représentants du capital investissement et de discuter de leur rôle dans ce nouveau système d'innovation. « Nous avons invité BpiFrance, partenaire de la Tunisie dans la levée de fonds pour le fonds des fonds. Nous dressons également un état des lieux des avancements réalisés en matière de législations, pour en débattre et déduire les recommandations nécessaires», conclut-il.
Plusieurs projets au sein de la BCT
Dans une interview particulière de type « Keynote » caractérisée par un échange interactif entre deux interlocuteurs, le gouverneur de la BCT, M. Marouane Abassi, a répondu à plusieurs questions qui ont été posées par M. Ziad Oueslati, cofondateur du Groupe AfricInvest, une société de services financiers et d'investissements. Trois principaux thèmes ont été discutés : l'infrastructure du système financier en Tunisie, le financement de l'innovation et la très controversée règle de change et les possibilités d'investir à l'étranger. Au sujet de l'infrastructure financière, le gouverneur de la Banque centrale, a affirmé que la Banque a entamé, il y a deux ans, plusieurs chantiers, dont l'objectif est de faire évoluer le financement des startup. Il a souligné que la Bct a commencé, avec des ingénieurs informaticiens de la Banque et d'autres sociétés de services TIC, le projet du Blockchain (une technologie de stockage et de gestion de l'information sans organe tiers, c'est-à-dire, pear-to-pear, en français pair à pair). Il a également évoqué l'élaboration de nouvelles circulaires relatives au payement mobile et la loi Start-Up Act, outre un cadre réglementaire fixant le domaine d'activité des Fintech (des startup de la finance qui proposent des services bancaires). Il a également évoqué le projet de développement des systèmes de sécurité Sandbox. Quant à la question de l'avenir de l'innovation en Tunisie, un changement des mentalités, que ce soit au niveau de l'administration ou au niveau du secteur privé, s'impose, pour faire de l'innovation une priorité dans le développement économique. Grâce à une diaspora particulière ainsi qu'une infrastructure technologique développée, la Tunisie a désormais tout le potentiel pour miser sur l'innovation comme vecteur de croissance et de développement, a-t-il soutenu.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.