Tunisie – AUDIO : Quel coût financier pour la grève générale de deux jours ?    Porto Farina : Quand Brahim Letaief nous rend le cinéma qu'on aime    Open d'Australie – Double : Malek Jaziri et son partenaire éliminés en huitièmes de finale    Un fort séisme frappe le nord du Chili    Hella Ben Youssef Ouardani: Un nécessaire sursaut patriotique !    Mokhtar el khlifi: L'heure de la vérité amère a sonné pour tous.    Coupe de la CAF: le programme de dimanche    Mondial Hand 2019 : la Tunisie affronte la Hongrie    Ligue des champions : le classement et les résultats de la deuxième journée    Tunisie – Le gouverneur de la banque centrale refuse de se présenter devant le parlement ?    Les Femmes américaines s'insurgent contre le président Donald Trump à Washington    Syrie: Des blessés lors d'une forte explosion à Damas    France : VIDEO : Incendie mortel dans une station de Ski à Courchevel    Une responsabilité collective à assumer    La confiance de retour    Bientôt les soldes d'hiver    Indestructible la volonté générale, et sans violence…    Coupe de la CAF (16èmes de finale bis-aller) : Formation probable du CSS contre Vibers (OUG)    Programme TV du dimanche 20 janvier    Panache et intelligence    Tunisie – Il n'est pas question de lever les subventions sur les médicaments    Grève générale dans la fonction et le secteur publics, les 20 et 21 février prochain    Les objectifs de la révolution non encore réalisés    Quand l'analphabétisme gagne du terrain    Retour sur la collision entre un train du TGM et une voiture légère à Carthage Byrsa    Gagner la confiance des régions    Le cinéma de la cité arrive !    Le parcours et l'empreinte d'une infatigable cinéaste    En attendant Vénus...    La Tunisie affronte ce soir la Hongrie 2ème du groupe D    Tunisie: Vers l'imposition de taxes sur les produits d'artisanat contrefaits    Le ministre des Affaires étrangères représente le Président de la République au 4ème Sommet arabe du développement économique et social à Beyrouth    Tunisie: Arrestation d'un agent de l'aéroport Tunis-Carthage ayant volé la valise d'un voyageur    Des députés Européens appellent la Tunisie à cesser les arrestations et la torture des gays et à abolir l'article 230 du Code pénal    Rafik Darragi: Le nombre 9 dans la littérature internationale (Italie & Angleterre)    Météo: Prévisions pour dimanche 20 janvier 2019    Le Portugal vise plus de coopération dans le domaine de l'environnement avec la Tunisie    Officiel : nouvel appel à la grève les 20 et 21 février par l'UGTT    Une facture assez lourde pour Tunisair et des voyageurs mécontents    Youssef Chahed, sera le leader du nouveau projet politique    De partout… De partout…    Quand des Tunisiens recréent le "Casse-Noisette" de Tchaikovski    Entre haiku, haijin et satori    Une facture salée    Nouvelles nominations annoncées par le Ministère du Transport    En grande première : Une unité militaire aérienne tunisienne en mission de paix à l'étranger (Photo - Vidéo)    En Algérie, des citoyens transforment en potager une route que la municipalité tarde à aménager    Date des prochaines élections présidentielles algériennes fixée    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Une seconde vie… un nouveau souffle
Arts plastiques
Publié dans La Presse de Tunisie le 16 - 12 - 2018

La galerie «Elbirou» de Sousse abrite l'exposition collective «Seconde vie» dans sa 4e édition. Au total, 17 artistes professionnels venant de Tunis, Gabès et Sousse ont pris part à cette exposition.
Karim Sghaier, responsable de la galerie Elbirou à Sousse, nous a indiqué à cette occasion que pour fêter ses 3 ans d'existence (ouverture le 5 décembre 2015), la galerie Elbirou a organisé cette exposition collective intitulée «Seconde vie» où 17 artistes invités ont présenté des œuvres leur donnant une visibilité et «une seconde vie» créative. Il a rappelé que cette galerie est une plateforme culturelle indépendante vouée à la présentation de l'art contemporain.
L'artiste plasticienne Asma Ghiloufi, enseignante et chercheuse en design à l'Isbas, a présenté ses travaux qui reposent sur des dessins réalisés avec des tampons et du crayon à graphite mentionnant des rapports intimes entre objets divers (parapluies, chapeau melon...) sur fond de portraits de mannequins.
«L'espace Elbirou, faisant lui-même l'objet d'un détournement de vocation, exprime, tout comme l'art qu'il expose durant "Seconde vie", la volonté de s'étendre au-delà de ses marques originelles. C'est à l'image de cette extension que résonne la réplique des artistes invités, reprenant, retrouvant, repensant et reconduisant un lieu, un objet ou un art, en puisant dans son aptitude à vivre encore, à vivre autrement», nous a-t-elle déclaré, tout en enchaînant : «Ce que dissimule une idée en art comme possibilités de matérialisation est probablement définissable et sensiblement limité. Ce que révèle, en revanche, un art mis en œuvre, comme idées de revisiter est sans mesure. Il s'agit non seulement de ce que donne à imaginer, à penser et à créer l'empreinte du temps sur l'artefact d'art soit-il ou d'usage, mais aussi de ce que pousse sa propre histoire à lui espérer comme autre dessein, autre forme et autre existence».
L'artiste-plasticien Oussama Troudi, lui, enseignant des théories de l'art à l'Isbas, a présenté des œuvres originales ayant pour thème «l'accrochage, acte de création à part entière», donnant à voir un style abstrait et des techniques mixtes (acrylique, plâtre, clous, fils et vis).
«Cette exposition est une occasion de reprendre mes travaux déjà effectués en 2016 afin de rouvrir le chantier de la création. Mes travaux rendent hommage à l'accrochage comme acte de création en focalisant la lumière sur les éléments qui se cachent entre les œuvres et les cimaises. C'est un jeu plastique mettant en relation des vis, des clous et des fils arrangés et maintenus sur un support fragile en plâtre», nous a-t-il affirmé.
Notons que d'autres tableaux n'ont pas manqué d'originalité et ont témoigné d'un grand effort de création et de créativité. Des œuvres réalisées par les artistes : Wissem El Abed, Najah Zarbout, Alya Dérouiche Chérif, Irane Ouannès, Mohamed Amine Hammouda, Houda Chaouech, Nadia Rjiba, Nadia Ajili, Amir Chelly, Hala Hannachi, Habiba Kéfi.
Une exposition à voir de près !


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.