Abir Moussi [EN DIRECT]: "Je dénonce l'acharnement judiciaire orchestré par Ennahdha à mon encontre"    Tunisie: Accident mortel à Bouhajla    Affaire de Rached Khiari -Seifeddine Makhlouf: "Celui qui t'a accusé de financements suspect est un civil, pourquoi donc mêler la justice militaire?"    L'Agence européenne des médicaments maintient sa confiance dans le vaccin Janssen-Cilag    Tunisie: Machrouu Tounes dénonce le matraquage du président Kais Saied    Un citoyen perd une jambe dans l'explosion d'une mine au Mont Chaâmbi    Un blessé dans l'explosion d'une mine à Châambi    Port de La Goulette : 5647 comprimés de stupéfiants "Subitex" cachés dans une valise    Dernière minute- Kasserine : Etat de santé du citoyen blessé dans l'explosion d'une mine    Israël : 73 ans d'existence mais que de nuages sur la fête !    De quelle guerre civile parle-t-on ?    Tunisair programme un second vol de rapatriement des Tunisiens bloqués au Maroc le 25 avril 2021    Les médecins, pharmaciens et dentistes de la santé publique annoncent une grève de trois jours    L'investissement industriel et des services connexes, désorienté    Tunisie-Médenine: Baisse des prix de certains produits alimentaires [Audio]    Décès du président du Tchad Idriss Déby    Contrôle économique : 3779 infractions économiques relevées durant les sept premiers jours de ramadan    Ennahdha fustige « l'autoproclamation de Saïed comme commandant suprême des forces porteuses d'armes »    La Tunisie perd une place dans le classement mondial de la liberté de la presse    Les prix des 3 boissons chaudes (café crème, filtre et thé) sont désormais libéralisés    Covid-19 | Le Kef : 3 décès et 178 nouveaux cas de contamination    Versez la Zakat de l'Aïd Al-Fitr 2021 et vos dons aux villages d'enfants SOS Tunisie    DECES : Fathi KRAIEM    Ligue 2 : Les arbitres de la 2ème journée de play-off    Tunisie: Le point sur l'état d'avancement de la campagne nationale de vaccination    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour Du 20 Avril 2021 à 11H00    Super Ligue : Ligue et Fédération allemandes soutiendront "toute mesure de l'UEFA"    Près de 69% de progression des investissements déclarés dans les industries exportatrices    Jalila Ben Khelil : Si on veut éviter un confinement, il faut respecter les protocoles sanitaires    Tunisie – Médias : La grève des journalistes de la TAP et de Shems FM a fait plier Mechichi    Hausse du PNB d'Attijari Bank de 3,31% au premier trimestre 2021    Ligue 1 : on connait la date du derby de la capitale    Ooredoo lance une édition limitée de 4G Boxes aux couleurs de PSG    Commentaire | N'aggravez pas encore la crise    Premier League : Mourinho limogé par Tottenham    ARP : refus de toute proposition de cession de la BFT    Exposition collective «L'espace du dedans, livres d'artistes» à la galerie A. Gorgi : Un médium d'art total    Espace | Vol d'un hélicoptère sur Mars    Mood Talent organise sa 36e édition à Dar El Marsa du 23 au 25 avril    Ons Jabeur 25e au classement WTA après sa qualification en finale du tournoi Charleston    Tunisie: kais Saied présente ses condoléances à son homologue égyptien    "Covid'Art Espoir" s'engage pour CoviDar    Dans sa lettre de l'autre rive à Hannah Arendt : Le J'accuse de Sophie Bessis    Tunisie : Le mois du patrimoine en ligne du 18 avril au 18 mai    Les indiscrétions d'Elyssa    «Le Cadeau» de Farah Nabulsi: Court simple et très émouvant    Par Henda Haouala – La série TV « Ken ya Makenech » : délicieuse, grave et soignée    Tunisie: Vers l'inscription de deux sites Tunisiens dans le patrimoine mondial de l'Unesco    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





«Une erreur humaine commune»
Collision entre «ulysse» et le navire chypriote
Publié dans La Presse de Tunisie le 08 - 01 - 2019

Le directeur général du transport maritime lève le voile sur les circonstances dans lesquelles la collision est survenue
Les assureurs du navire «Ulysse» se chargeront des dédommagements
L'officier de navigation d'Ulysse et le capitaine de «CLS Virginia» étaient occupés à téléphoner au moment de l'accident, a fait savoir hier le directeur général du transport maritime et des ports maritimes de commerce, Youssef Ben Romdhane.
La commission des experts internationaux formée pour enquêter sur la collision survenue au mois d'octobre 2018 entre le navire roulier de la CTN et le porte-conteneurs chypriote a constaté qu'une «erreur humaine commune» est derrière cette collision.
Intervenant au cours d'une conférence de presse, tenue au siège du ministère du Transport, pour présenter les résultats de l'enquête, il a indiqué que l'officier de navigation d'«Ulysse» était en train de téléphoner et d'envoyer des messages à partir de son téléphone mobile, sans se rendre compte de l'alerte qui s'affichait sur l'écran radar. Cette faute grave est la cause principale de l'accident survenu entre «Ulysse» et le porte-conteneurs «CLS Virginia» dans les eaux territoriales françaises.
Il a ajouté que l'officier de navigation d'Ulysse n'a pas fait attention à l'alerte du CLS Virginia qui était stationné au nord du Cap Corse, en France, vu qu'il était occupé par son téléphone, dans la salle des cartes, alors que l'officier chef de quart était occupé à une mission de contrôle.
Et de préciser que la commission d'enquête, qui comporte des experts tunisiens, chypriotes, français et italiens, a dévoilé également des contradictions dans les témoignages de l'équipage de CLS Virginia après la vérification des enregistrements. C'est ainsi qu'il a été révélé que le capitaine de CLS était également occupé au téléphone et n'était pas attentif à un éventuel risque de collision.
Le directeur général du transport maritime a rappelé que les autorités maritimes tunisiennes ont porté plainte contre le navire «Ulysse» et le paquebot «Virginia», conformément aux dispositions du code disciplinaire et pénal maritime.
La CTN a aussi pris des mesures disciplinaires à l'encontre de l'officier contractuel en mettant fin à son activité ainsi qu'à l'encontre de l'officier chef de quart et l'officier qui a conduit le navire avant lui de minuit à quatre heures du matin.
Il a été, aussi, décidé de sanctionner les trois matelots qui ont diffusé une vidéo sur les réseaux sociaux, avec une suspension de travail de deux mois, vu qu'«ils ont nui à la renommée de la Compagnie tunisienne de navigation», en attendant le verdict de la justice.
En ce qui concerne les indemnisations, les autorités tunisiennes et chypriotes ont décidé de déposer une plainte auprès de la justice française pour déterminer les responsabilités et évaluer les dégâts.
Le directeur général du transport maritime a fait savoir que les sociétés d'assurances et le «protection and indemnity club», constitué des sociétés de navigation, présenteront des indemnisations pour la réparation des deux navires et le remboursement du coût du nettoyage des côtes polluées par l'infiltration du carburant du navire «Virginia».
Le manque à gagner lié à la mise hors service du navire roulier Ulysse est estimé à 7.000 euros (23.852,81 TND) par jour, a déclaré, le directeur général du transport maritime et des ports maritimes de commerce, Youssef Ben Romdhane, en réponse à une question de l'agence TAP lors d'une conférence de presse, hier, à Tunis.
Les autorités maritimes tunisiennes vont lancer un appel d'offres à travers le système des marchés publics pour choisir une compagnie spécialisée dans la réparation des navires, a ajouté le responsable.
Il prévoit que le navire, mis hors service depuis 3 mois, reprendra ses activités en juin ou en juillet 2019. Le coût de la réparation du navire a atteint 10 millions de dinars et pourrait augmenter, a-t-il dit.
«Ce sont les assureurs du navire Ulysse qui se chargeront du coût des dédommagement», a développé Ben Romdhane, estimant que ce coût serait élevé.
La Cotunav a loué, d'après le responsable, un navire moyennant des financements de l'ordre de 20.000 euros par jour jusqu'au mois d'avril 2019, faisant savoir que «les bénéfices du navire couvrent les dépenses de sa location».
Les autorités tunisiennes et chypriotes avaient décidé de porter plainte auprès de la justice française pour déterminer les responsabilités et évaluer les pertes, sachant que le propriétaire du navire «Virginia» a procédé à la vente de son bateau à une société privée qui en a changé le drapeau et hissé un autre sur lequel est inscrit «Panama».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.