Banque centrale de Tunisie: Politique monétaire et financement de l'entreprise    Souad Abderrahim présente ses condoléances à la famille de Meherzia Laabidi    Libye: L'ONU fixe un délai pour choisir une autorité exécutive    Tunisie: L'ANETI: Offres d'emploi en Allemagne    La députée du Parti Ennahdha Meherzia Labidi n'est plus    Tunisie: La Direction Régionale de la Santé de l'Ariana recrute    COVID-19 Sousse, situation au 21 Janvier: 163 nouveaux cas et 9 nouveaux décès    Coronavirus : 68 décès supplémentaires et 2511 nouvelles contaminations en 24 heures    France: L'étudiante sénégalaise disparue brise le silence pour la première fois    Météo: Pluies attendues à partir de cette nuit dans le nord et localement le centre    Dernière minute : Meherzia Labidi n'est plus    Le message émouvant de Farah la fille Meherzia Labidi à sa Maman    Meherzia Labidi est décédée : la voix tonitruante d'Ennahdha au Bardo    Etats-Unis-Investiture: Kais Saied félicite Joe Biden    Remaniement ministériel : L'ATGEC dénonce le non respect d'égalité des chances entre homme et femme dans les postes de décision    De Trump à Biden: la force de la symbolique    L'UTAP appelle le ministère de l'Agriculture à prendre des mesures urgentes pour sauver la saison    Covid-19 | Campagne nationale de vaccination : 100 mille citoyens déjà inscrits    CAN U17 – Qualifications : La Tunisie fait le job contre la Libye    Hichem Anane présente le nouveau format de la facture de la STEG    Ligue 1 (9 journée) : le match Espérance-STunisien à El Menzah, à 14h00    Le CCIH organise une résidence artistique "Imagine Music" à l'occasion du Sommet de la francophonie en Tunisie    Festival de la chanson tunisienne 2021: 35 artistes confirmés et émergents sont nominés    Stade Tunisien : Dix joueurs testés positifs au Covid-19    Alya Djamal, la doyenne de RTCI    Wifak Bank remporte le prix "Best Islamic Corporate Bank Tunisia 2020" par Global Banking & Finance Review    La Banque de Tunisie réaffirme sa capacité à surmonter la crise    En vidéo: Leonida, artiste musulmane et française, répond à l'islamophobie en chantant    NEWS: L'USM sur Jassem Hamdouni    Mini-Football – Championnat national des féminines: Un championnat à 17 équipes    Handball – Mondial d'egypte – La Tunisie éliminée: Il fallait s'y attendre !    CONDOLEANCES: Ali BAAZAOUI    CONDOLEANCES: Mohamed Moncef MAATOUG    Kerim Bouzouita : « Les sondages ne votent pas »    Basket – Equipe nationale : Salah Mejri réintègre le groupe    PERSPECTIVES: Adhérer massivement à la révolution industrielle    Dépréciation du dinar face aux principales devises étrangères    Présidence de la République: démenti des déclarations attribuées à Kaïs Saïed    The Voice Belgique: Un candidat tunisien impressionne le jury    Au moins deux morts dans une forte explosion d'un immeuble au centre de Madrid    Deux policiers et un citoyen tués dans une fusillade à Riyad    Dans une capitale sous haute surveillance, le nouveau président des Etats Unis Joe Biden prête sement    Le président algérien s'est fait opéré en Allemagne    Spectacle Felliniana hommage au grand réalisateur Federico Fellini en streaming gratuit    Les films tunisiens "Un Fils" et "L'Homme qui a vendu sa peau" primés au festival des Lumières de la Presse Internationale    Programmes confinés: Savoir adapter le vivant au numérique    L'efficacité du 2ème vaccin russe anti-Covid est de 100%    Le ''patient zéro'' de l'épidémie pourrait ne jamais être retrouvé    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Loukachenko assuré d'obtenir un quatrième mandat
Biélorussie — Présidentielle
Publié dans La Presse de Tunisie le 20 - 12 - 2010

MINSK (Reuters) — Au pouvoir depuis 1994, Alexandre Loukachenko semblait assuré hier d'obtenir un quatrième mandat à la présidence de la Biélorussie à l'issue d'une élection sans suspense.
Le déroulement du scrutin, l'ampleur de la victoire attendue de Loukachenko et sa gestion de la manifestation de l'opposition hier soir sur une place de Minsk pourraient être déterminants dans l'évolution des relations entre l'ancienne République soviétique et l'Union européenne.
Prié de dire par un journaliste s'il était prêt à collaborer avec l'opposition après l'élection, Alexandre Loukachenko a répondu hier qu'il discuterait avec les gens "normaux" mais qu'il ne "dialoguerai(t) pas avec les bandits".
"Ne vous inquiétez pas, il n'y aura personne sur la place", a-t-il par la suite ajouté.
Samedi, les forces de l'ordre biélorusses ont prévenu l'opposition qu'elles réprimeraient toute tentative visant à attiser les tensions.
Ancien directeur de kolkhoze, Loukachenko, qui est âgé de 56 ans, gouverne la Biélorussie d'une main de fer depuis seize ans.
Les relations s'étaient tendues avec la Russie mais, à quelques jours du scrutin, Loukachenko a obtenu de Moscou la suppression des taxes sur le pétrole russe exporté vers la Biélorussie. La Russie a décidé en outre de ne pas augmenter l'an prochain les tarifs du gaz naturel destiné à Minsk.
De son côté, Bruxelles semble penser aujourd'hui que des mesures incitatives à l'égard de Minsk sont plus efficaces que les mesures coercitives et fait miroiter le déblocage de 3,5 milliards de dollars de crédits si les élections sont jugées démocratiques.
L'évaluation que rendront les 400 observateurs de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (Osce) sera observée de près par l'UE pour la suite à donner à ses relations avec ce pays de 10 millions d'habitants.
"Nos relations à haut niveau avec la direction de l'Union européenne démontrent qu'un dialogue constructif, confiant — même si ce n'est parfois pas simple — peut balayer les stéréotypes", a dit Loukachenko au début du mois.
Les bureaux de vote ont ouvert à 08h00 (06h00 GMT) et fermeront à 20h00 (18h00 GMT). Les scrutins passés suggèrent que Loukachenko pourrait réunir 80% des voix. Tout score inférieur pourrait être analysé comme un petit pas sur la voie d'une timide démocratisation et entrouvrir la porte pour des discussions avec l'Ouest.
Contrairement à ce qu'ils avaient fait en 2006, les groupes d'opposition n'ont pas choisi de candidat unique à l'approche de l'élection du 19 décembre, et sept candidats au moins se présentent contre Loukachenko.
Lors de la présidentielle de 2006, des manifestants avaient campé dans des tentes sur la place d'Octobre, située non loin du siège de la présidence, avant d'être délogés cinq jours plus tard par la police.
Vladimir Nekliaëv, chef du mouvement Govori Pravdu (Dites la vérité), a annoncé samedi que ses partisans avaient de nouveau l'intention d'organiser une manifestation pacifique sur la place d'Octobre.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.