Tunisie-Rafik Abdessalam : " Voilà ce qu'il faut faire maintenant »    Tunisie : Ouverture de la 22ème édition des Journées Théâtrales de Carthage ce samedi    Football : Où regarder les matches de vendredi ?    Ennahdha hausse le ton et tire à boulets rouges sur Kaïs Saïed    Infos Bourse – La STIP fait accroitre fortement ses bénéfices    Le Mondial des Clubs exclusivement sur cette chaîne …    Examen en conseil des ministres de projets de décrets à caractère économique    France : Nouvelles conditions d'accès depuis la Tunisie    Tunisie – Saïed : Bientôt l'annonce des mesures qu'attend le peuple    Kaïs Saïed et Noureddine Taboubi rattrapés par la réalité socioéconomique du pays    La Tunisie présente une plateforme géospatiale pour une évaluation des informations alimentaires    New York : Le siège de l'ONU fermé après qu'un homme armé ait été aperçu à l'extérieur    Libye : VIDEO: Scènes de liesse populaire après la réhabilitation de Seif El Islam aux élections    Tunisie : Vers la restauration, la numérisation et de la revalorisation de la cinémathèque de Gammarth    FIFA Arab Cup – EN : Deux formations probables contre la Syrie !    CTN | Report de la desserte Tunis-Gênes du vendredi 3 décembre au samedi 4 décembre 2021    Les OGM : un ancien débat toujours d'actualité    Libye-Présidentielle : Seïf al-Islam Kadhafi revient dans la course électorale    L'Omicron était déjà présent en Europe avant la cascade de restrictions visant l'Afrique?    Noureddine Ben Ticha : La situation actuelle nécessite une certaine rapidité    La Tunisie cherchait à acheter jusqu'à 175 000 tonnes de blé tendre    " Vues sur les arts" 2021 : Retour sur le cinéma de la nouvelle vague à l'ouverture    Tunisie : Najla Bouden rencontre Arnaud Peral    Productivité : Une centaine d'entreprises tunisiennes ont bénéficié du projet Kaizen    IACE : Tayeb Bayahi demande à la chef du gouvernement de soutenir les entreprises    Décès du photographe Mokdad Chaouachi    Ligue 2 : désignation des arbitres de la 4e journée    Première mondiale de la pièce de théâtre "l-Medea" de Sulayman Al-Bassam aux JTC 2021    Tébourba submergée par les ordures : Appel à la dissolution du conseil municipal    Twitter interdit le partage des photos et vidéos sans le consentement du propriétaire    Tunisie – Accidents de la route: Plus de 900 décès recensés en 2021    Ben Mbarek: Kais Saied fait partie du problème et non de la solution    Grève de la SNCFT: Nous n'avons pas réclamé des augmentations salariales, assurent les employés    Mövenpick Hotel du Lac Tunis célèbre Noël et les fêtes de fin d'année du 5 au 26 décembre 2021    En marge de la première sortie probante du Team Tunisie: Les vertus du pressing haut    La Mauritanie n'a pas fait le poids devant la Tunisie: Comme dans du beurre !    NEWS: Msakni de retour à l'Etoile    Riadh Daghfous: La vaccination des enfants dans la balance    Plus de déplacements entre les gouvernorats sans passeport vaccinal ?    Hafedh Boujmil: L'éditeur de l'année    A la galerie « Musk and Amber »: Taher Jaoui ou la peinture-émotion    Première de « Démo » de Moez Gdiri à l'Espace 77: Une œuvre grinçante    Météo | Temps hivernal à partir de ce jeudi soir    Coupe arabe FIFA 2021 :Tunisie, Chikhaoui et Maaloul blessés    Coronavirus Amine Slim : Pas de restrictions de déplacement pour le moment    Space X : Elon Musk menace ses salariés de fermeture    Coronavirus : Première déclaration du PDG de Pfizer concernant ''Omicron''    Ghazi Moalla : Trois personnalités sont les favoris pour l'élection présidentielle libyenne    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Sola Andata, du théâtre- action
Théâtre: A la MC Ibn-Rachiq et au Complexe culturel de Tataouine
Publié dans La Presse de Tunisie le 24 - 03 - 2010


Nizar Jlidi, directeur de l'Abwab théâtre à Tataouine, l'Institut italien de culture et la Délégation Wallonie-Bruxelles en Tunisie proposent Sola andata, de la Compagnie du Campus, une pièce de théâtre-action jouée par des comédiens belges, d'origine italienne. Le spectacle a été donné hier à la maison de la culture Ibn-Rachiq en langue française, et se reproduira, ce soir mercredi, en langue italienne. D'autres représentations auront lieu au complexe culturel de Tataouine à 19h00, le vendredi 26 mars (en langue italienne) et le samedi 27 de ce mois (en langue française), dans le cadre des Journées internationales du théâtre. La compagnie du Campus est née en 1970 d'un noyau de comédiens amateurs du Jeune théâtre de l'Université libre de Bruxelles. Leur but était de réaliser des formes théâtrales avec des publics les plus divers, y compris les plus défavorisés. En Belgique, cela s'appelle le théâtre-action. Ce genre de 4e art part du vécu quotidien et immédiat des gens qui n'ont pas le pouvoir matériel ou culturel de montrer ce qu'ils pourraient être. Le Campus crée des œuvres autonomes qui se forgent dans des ateliers de création théâtrale. Les spectacles réalisés avec des non-professionnels du théâtre maintiennent à tout moment le lien entre ce qui est dit et montré et ceux ou celles qui disent et montrent. Dans les années 80, Franco Dragone, le créateur, mondialement connu du cirque du Soleil, a animé les ateliers du Campus et participé à la création des spectacles de la compagnie. Près de trente années d'expérience ont amené la compagnie du Campus à développer un axe international. Les relations internationales se développent principalement avec le Québec, la France et surtout l'Italie, où la compagnie du Campus est chargée par Wallonie-Bruxelles international d'un programme de développement du théâtre-action. Sola Andata est à la fois œuvre de mémoire et pamphlet contre les cérémonies de l'amitié belgo-italienne qui font peu de place à la détresse des paysans et ouvriers italiens, réduits à la misère après vingt ans de fascisme et qui, achetés pour trois sacs de charbon, sont devenus mineurs afin de faire gagner à la Belgique, à peine sortie de cinq années d'occupation nazie, cette autre guerre économique mais pas moins cruelle : la bataille du charbon. Sola Andata est donc un spectacle où un maître de conférences rencontre un bateleur dans un colloque «qui finit par devenir un spectacle». Il y a là une critique drôle et acerbe de l'exploitation des mineurs italiens en Belgique, miroir de l'actualité, faite d'autres immigrations et d'autres exploitations. Le spectacle est présenté avec le soutien du ministère tunisien de la Culture et de la Sauvegarde du patrimoine, la présentation multilingue de Sola Andata est une façon originale de dire la solidarité qui doit prévaloir entre toutes les grandes langues du monde. Car la diversité culturelle passe par la pluralité des langues.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.